Rolando (football)

Rolando
Image illustrative de l’article Rolando (football)
Rolando sous les couleurs du Portugal en 2011.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique de Marseille
Numéro 6
Biographie
Nom Rolando Jorge Pires da Fonseca
Nationalité Drapeau : Portugal Portugaise
Drapeau : Cap-Vert Cap-Verdienne
Nat. sportive Drapeau : Portugal Portugaise
Naissance (33 ans)
Lieu São Vicente (Cap-Vert)
Taille 1,89 m (6 2)[1]
Période pro. 2004 -
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1999-2003Drapeau : Portugal SC Campomaiorense
2003-2004Drapeau : Portugal CF Belenenses
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2004-2008Drapeau : Portugal CF Belenenses 107 0(8)
2008-2015Drapeau : Portugal FC Porto 175 (17)
2013 Drapeau : Italie SSC Naples 009 0(0)
2013-2014 Drapeau : Italie Inter Milan 029 0(4)
2015 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 010 0(0)
2015-Drapeau : France Olympique de Marseille 110 0(7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006-2008Drapeau : Portugal Portugal espoirs 007 0(0)
2009-Drapeau : Portugal Portugal021 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 juin 2018

Rolando Jorge Pires da Fonseca dit Rolando , né le à São Vicente au Cap-Vert, est un footballeur international portugais. Il évolue au poste de défenseur central à l'Olympique de Marseille.

Formé au CF Belenenses, c'est au FC Porto qu'il s'est forgé un palmarès en étant quatre fois Champion du Portugal et remportant la Coupe du Portugal à trois reprises, la Supercoupe du Portugal à trois reprises également, et la Ligue Europa 2010-2011. En mai 2018, il qualifie l'Olympique de Marseille pour la finale de la Ligue Europa à la 116ème minute de la demi-finale retour face à Salzbourg (2-1), mais lui et son équipe échouent en finale face à l'Atlético de Madrid (3-0).

Avec sa sélection, il participe à la Coupe du monde 2010 et à l'Euro 2012.

Biographie

Début au Portugal

Formé au SC Campomaiorense, Rolando commence sa carrière professionnelle au CF Belenenses. Avec ce club, il dispute 107 matchs en quatre saisons dont 97 en championnat de 1re division portugaise, et inscrit 7 buts dans ce championnat. Il participe également à la Coupe UEFA 2007-2008 en prenant part aux deux matchs de tour préliminaire lors duquel le club s'incline contre le Bayern Munich à l'aller comme au retour.

Il quitte le club lors de l'été 2008 pour rejoindre le FC Porto pour environ un million d'euros. Il devient immédiatement un joueur important de l'effectif en prenant part à quarante-deux rencontres la première saison dont dix en Ligue des Champions qu'il découvre pour la première fois de sa carrière. Le club est battu par Manchester United en quarts de finale après avoir éliminé l'Atlético Madrid. Pour sa première saison au club, il remporte le Championnat, la Coupe ainsi que la Supercoupe.

La saison suivante, malgré une troisième place en championnat, il remporte de nouveau la Coupe et la Supercoupe du Portugal. En Ligue des champions, le club est éliminé en huitième de finale par Arsenal malgré une victoire au match aller deux buts à un, les anglais remporte le match retour cinq buts à zéro.

Lors de la saison 2010-2011, il réalise avec le club un quadruplé en remportant le championnat, la coupe du Portugal, la Supercoupe du Portugal. et la Ligue Europa.

Lors de la saison 2012-2013, et après avoir remporté de nouveau le Championnat ainsi que la Supercoupe du Portugal la saison précédente, il n'est plus utilisé par son coach et à la mi-saison ne compte que deux matchs avec son club. Il est donc prêté jusqu'à la fin de la saison au SSC Naples.

Prêts à l'étranger

Avec le SSC Naples, il joue seulement neuf matchs mais termine vice-champion d'Italie avant de renter au Portugal. N'entrant toujours pas dans les plans, il est de nouveau prêté la saison suivante à l'Inter Milan qui termine à la cinquième place de championnat et avec qui il retrouve du temps de jeu. En effet il joue vingt-neuf matchs de championnat pour quatre buts avant de retourner à Porto. Toujours indésirable et ne trouvant pas de club, il est utilisé pendant six mois par l'équipe réserve du club avant d'être prêté au RSC Anderlecht. Il y jouera une dizaine de match lors de la seconde partie de saison.

Olympique de Marseille

Le 31 août 2015, il s'engage pour 3 ans avec l'Olympique de Marseille[2] pour la somme de 1,5 million d'euros et joue son premier match avec le club français en Ligue Europa contre le FC Groningue. Rolando met d'abord du temps à s'intégrer à son nouveau club avant de partager le poste avec Karim Rekik lors de la seconde partie de saison. Il marque son premier but au Stade Vélodrome lors de la 31e journée de Ligue 1 contre le stade rennais. Le club connaît une saison difficile avec une treizième place en championnat malgré une finale de Coupe de France perdue face au Paris SG durant laquelle il n'entre pas en jeu.

Rolando connaît un début de saison 2016-2017 difficile et ne fait pas partie des plans de Franck Passi, ne jouant que quelques minutes lors des neufs première journées. Mais quelques jours avant le Classique comptant pour la 10e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille est racheté par Frank McCourt et Rudi Garcia devient le nouvel entraîneur. Ce dernier offre sa chance à Rolando face au rival historique du club. Il en profite pour signer une performance de très haut niveau lors de ce match. Il est d'ailleurs élu "homme du match" et fait partie de l'équipe type de la 10e journée. Après ce match, il retrouve une place de titulaire indiscutable et marque lors de la 13e journée contre le SM Caen. L'OM termine la saison à la quatrième place et retrouve la Ligue Europa après une saison sans jouer l'Europe.

La saison suivante et malgré les arrivées d'Adil Rami et Aymen Abdennour pour le concurrencer, il reste titulaire indiscutable aux cotés du français. Le , il envoie l'Olympique de Marseille en finale de Ligue Europa grâce à un but sur corner à la 116e minute tirée par Payet face au Red Bull Salzburg à la Red Bull Arena sur le score de deux buts à un en prolongations. Le club s'incline en finale contre l'Atlético Madrid trois buts à zéro. En fin de contrat avec l'Olympique de Marseille en juin 2018, il prolonge pour une saison supplémentaire malgré une blessure au tendon d'achille qui doit l'éloigner encore plusieurs mois des terrains[3].

En équipe nationale

Rolando participe au Championnat d'Europe espoirs en 2006 et 2007 avec l'équipe du Portugal des moins de 21 ans. Il reçoit sa première sélection en équipe du Portugal le 11 février 2009 en amical contre la Grèce[4].

Il est retenu par le sélectionneur Carlos Queiroz pour participer à la Coupe du monde 2010 qui se déroule en Afrique du Sud mais ne joue toutefois aucun match lors de cette compétition. Il est ensuite demi-finaliste de l'Euro 2012 durant lequel il prend part à trois rencontres.

Il compte un total de dix-huit sélections officielles avec l'équipe du Portugal entre 2008 et 2012[5]. Après presque deux ans sans jouer en sélection il prend part à un match amical en mars 2014. Il ne retrouve ensuite la sélection qu'en mars 2018 en jouant deux matchs amicaux, mais ne sera pas sélectionné par l'entraineur portugais Fernando Santos pour participer à la Coupe du monde 2018[6].

Statistiques

Statistiques de Rolando au 20 juin 2018[7]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Portugal Portugal Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2004-2005 Drapeau du Portugal CF Belenenses Liga NOS 16 2 - - - - - - - - - - - 16 2
2005-2006 Drapeau du Portugal CF Belenenses Liga NOS 25 3 - - - - - - - - - - - 25 3
2006-2007 Drapeau du Portugal CF Belenenses Liga NOS 26 0 6 1 - - - - - - - - - 32 1
2007-2008 Drapeau du Portugal CF Belenenses Liga NOS 30 2 1 0 1 0 - - C3 2 0 - - 34 2
Sous-total 97 7 7 1 1 0 - - - 2 0 - - 107 8
2008-2009 Drapeau du Portugal FC Porto Liga NOS 28 3 4 0 - - - - C1 10 1 4 0 46 4
2009-2010 Drapeau du Portugal FC Porto Liga NOS 28 3 5 2 2 0 1 0 C1 7 1 4 0 47 6
2010-2011 Drapeau du Portugal FC Porto Liga NOS 29 0 5 1 1 0 1 1 C3 15 2 2 0 53 4
2011-2012 Drapeau du Portugal FC Porto Liga NOS 26 1 1 0 1 0 1 2 SC+C1+C3 1+5+2 0+0+0 7 0 44 3
2012-2013 Drapeau du Portugal FC Porto Liga NOS 1 0 1 0 - - - - C1 - - 1 0 3 0
Sous-total 112 7 16 3 4 0 3 3 - 40 4 18 0 193 17
2012-2013 Drapeau de l'Italie SSC Naples (prêt) Série A 7 0 - - - - - - C3 2 0 - - 9 0
Sous-total 7 0 - - - - - - - 2 0 - - 9 0
2013-2014 Drapeau de l'Italie Inter Milan (prêt) Série A 29 4 - - - - - - - - - 1 0 30 4
Sous-total 29 4 - - - - - - - - - 1 0 30 4
2014-2015 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht (prêt) Jupiler League 6 0 2 0 - - - - C3 2 0 - - 10 0
Sous-total 6 0 2 0 - - - - - 2 0 - - 10 0
2015-2016 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 19 1 4 0 1 0 - - C3 5 0 - - 29 1
2016-2017 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 30 4 3 0 2 0 - - - - - - - 35 4
2017-2018 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 31 1 2 0 1 0 - - C3 12 1 2 0 48 2
Sous-total 80 6 9 0 4 0 - - - 17 1 2 0 112 7
Total sur la carrière 331 24 34 4 9 0 3 3 - 63 5 21 0 461 36

Liste des matches internationaux

Palmarès

Rolando se forge un palmarès impressionnant avec le FC Porto en étant notamment sacré Champion du Portugal à quatre reprises en 2009, 2011, 2012 et 2013. Il remporte la Coupe du Portugal à trois reprises en 2009 (1-0 contre le Paços de Ferreira), en 2010 (2-1 contre le GD Chaves) et en 2011 sur le score fleuve de 6 buts à 2 contre le Vitória Sport Clube. Il remporte également la Supercoupe du Portugal à quatre reprises en 2009, 2010, 2011 et 2012. Il brille aussi sur la scène européenne en remportant la Ligue Europa 2011 dans une finale cent pour cent portugaise puisque leur adversaire final est le SC Braga mais le club portugais s'incline ensuite en Supercoupe d'Europe contre le FC Barcelone.

Il manque de peu d'ajouter d'autres titres à son palmarès d'abord avec le CF Belenenses en étant finaliste de la Coupe du Portugal en 2007 mais battu par le Sporting CP puis avec le FC Porto en étant finaliste de la Coupe de la Ligue portugaise en 2010 battu par le rival du Benfica Lisbonne. A l'étranger il passe également pas loin de titres d'abord avec le SSC Naples en étant vice-champion d'Italie 2013 puis avec le RSC Anderlecht en étant finaliste de la Coupe de Belgique 2015 mais battu par le Club Bruges KV. Sous le maillot de l'Olympique de Marseille, il est finaliste de la Coupe de France en 2016 mais n'entre pas en jeu. Il est également finaliste de l'Europa League en 2018 contre l'Atlético Madrid.

Notes et références

  1. [1] sur om.net
  2. Mercato : Rolando à l'OM, c'est officiel
  3. « Rolando prolonge à l'OM », sur om.net,
  4. (en) « Fiche de Rolando », sur eu-football.info
  5. (en) « Fiche de Rolando », sur national-football-teams.com
  6. « Portugal : Gonçalo Guedes dans les 23 pour le Mondial, pas Rolando », sur lequipe.fr,
  7. « Fiche de Rolando », sur footballdatabase.eu
  8. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Liens externes