Roger Lescure

Roger Lescure

Roger Lescure, né le à Albussac, en Corrèze, et mort le à Terrasson-Lavilledieu, en Dordogne, est un résistant français des Forces françaises de l'intérieur.

Cafetier de profession, il met à disposition à partir de juin 1941 son établissement (qu'il dirige avec son épouse) au parti communiste clandestin. Arrêté en tant que communiste en avril 1943, il s'évade et continue de soutenir la lutte.

Fin octobre 1943, il est envoyé en Dordogne pour organiser puis diriger à Fanlac une école qui forme les officiers et sous-officiers de la Résistance intérieure française.

Début 1944, il est nommé commissaire aux opérations, tout d'abord concernant la Dordogne, puis la 5e région FFI (R5), avant d'être promu lieutenant-colonel, affecté à l'état-major de cette région. Il aide à la libération d'Égletons, et est chargé du bataillon de sécurité qui se met en place à la Libération de la région.

Il est nommé commandant adjoint du 134e régiment d'infanterie, qu'il a aidé à former, et qui est composé de maquisards de sa région. Ce régiment est en poste à Metz de juin à novembre 1945, puis participe à l'occupation de l'Allemagne. Lescure est démobilisé en 1946.

Ayant repris son activité de commerçant cafetier, il devient ensuite entrepreneur en exploitation de carrière puis commerçant dans l'habillement jusqu'à sa retraite, en 1978.

Décédé le 31 mai 2009 à Terrasson-Lavilledieu, il est enterré à Brive-la-Gaillarde.

Distinctions

Lien externe

  • Biographie sur le site de l'Ordre de la Libération.

Notes et références