Roger Bouzinac

Roger Bouzinac
Roger Bouzinac
Biographie
Naissance
Décès
(à 82 ans)
Paris
Nationalité
Activité

Roger Bouzinac né le à Albi et mort le (à 82 ans) à Paris, est un journaliste et patron de presse qui a dirigé l'Agence France-Presse de 1978 à 1979.

Biographie

Il est embauché au quotidien Nice-Matin en 1945, et y exerce le rôle de correspondant local à Paris. Il devient administrateur de ce journal de 1971 à 1998.

Entre 1951 et 1957 il participe à divers cabinets ministériels de la IVe République puis exerce les fonctions d'adjoint à la mairie du Cannet de 1965 à 1977[1].

Il est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur le 23 décembre 1970[2].

Le , il prend la direction de l'Agence France Presse, provoquant la démission au Conseil d'administration de l'AFP d'Hubert Beuve-Méry . Ce dernier dénonce « le fait du prince » dans cette nomination, des administrateurs représentant des organismes publics s'étant alliés à une partie des administrateurs représentants de la presse.

Roger Bouzinac quitte la direction de l'AFP le , démissionnant avant le terme de son mandat de trois ans.

Successivement directeur délégué général du Syndicat national de la presse quotidienne régionale (SNPQR), de 1979 à 1986, directeur de la Fédération nationale de la presse Française (FNPF), il représente la presse au sein de la Commission nationale de la communication et des libertés (CNCL) de 1986 à 1989 avant de participer aux activités du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) en tant que conseiller pour les affaires de presse, de 1989 à 1996.

Il décède à Paris dans la nuit du 1er au à l'âge de 82 ans, salué par le ministre Jean-Jacques Aillagon[3].

Notes et références

Liens externes