Robert Iger

Robert Iger
Description de cette image, également commentée ci-après
Robert Iger en juin 2013.
Naissance (67 ans)
New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Pays de résidence Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
Activité principale

Président-directeur général de la Walt Disney Company

Membre du conseil d'administration d'Apple
Conjoint
Willow Bay

Robert Allen "Bob" Iger, né le à New York (États-Unis)[1], est un dirigeant et entrepreneur américain. Il est le président-directeur général de la Walt Disney Company depuis le [2]. Il occupe également des postes au sein des conseils d'administration de grandes entreprises américaines, notamment au sein d'Apple.

Biographie

Bob Iger est né le 10 février 1951 à New York City dans une famille de confession juive[3]. Il grandit dans une commune avoisinante de Long Island, Oceanside, où il étudie au Fulton Avenue School et est diplômé du Oceanside High School en 1969. En 1973, il est diplômé de la Roy H. Park School of Communications au Ithaca College avec un bachelor en sciences en télévisions et radios.

Il est le fils de Mimi Iger (née Tunnick) et d'Arthur L. Iger. Ce dernier a servi durant la Seconde Guerre Mondiale et a été Vice Président de Greenvale Marketing Corporation, ainsi que professeur en relations publiques et publicité. Sa mère a travaillé dans une école à Oceanside.

Carrière

Débuts professionnels

Il a commencé sa carrière en faisant « M. Météo » sur des chaînes de télévisions locales dans le nord-est des États-Unis. Il est d'après ses collaborateurs un grand travailleur et devient reporter.

En 1974, il entre à 23 ans chez American Broadcasting Company dont il gravit ensuite très vite les échelons. En 1994, avec le départ de Daniel Burke, Thomas S. Murphy, PDG d'ABC, nomme Iger CEO.

Walt Disney Company

En 1996 quand la Walt Disney Company rachète ABC-Capital Cities, Robert Iger reste le responsable de l'entité. Le , Robert Iger devient le PDG du ABC Group et président de Walt Disney International[4]. Le , il est nommé président et directeur opérationnel de la société Disney et élu membre du directoire[5].

Michael Eisner le proposa le comme son successeur le plus naturel pour la continuité de l'entreprise. Le , Robert Iger devient le sixième président-directeur général de la Walt Disney Company.

Le , il annonce qu'il mettra fin à ses fonctions de CEO et président du directoire en mars 2015[6],[7]. Iger doit occuper le poste de président du directoire à partir de mars 2012 avec le départ à la retraite de John E. Pepper, Jr. puis quittera le poste de CEO en mars 2015 et de président du directoire en juin 2016[6].

Le 16 novembre 2011, Iger, ami de longue date de Steve Jobs obtient un poste au conseil d'administration d'Apple après la mort de ce dernier, ainsi que 217 actions AAPL, dont 142 optionnelles disponibles à partir de février 2012, soit plus de 84 000 USD[8],[9].

Le , le comité de direction de Disney prolonge le contrat de Robert Iger comme CEO et président jusqu'au 30 juin 2016[10]. Le , Bob Iger évoque à la télévision l'idée que Disney puisse devenir un fournisseur de contenu pour Netflix, Google ou Amazon[11].

Le , Thomas Staggs alors considéré comme favori pour succéder à Robert Iger au poste de directeur général annonce brutalement son départ de Disney[12],[13]. Le , le contrat de Bob Iger comme président-directeur général de Disney est prolongé pour la seconde fois jusqu'en juin 2018[14]. Le , il vend une partie de ses actions Disney pour un montant de 21,7 millions d'USD[15],[16],[17]. Le , le contrat de CEO de Disney Company est à nouveau prolongé d'un an jusqu'en juillet 2019[18],[19].

À la tête du Groupe Disney, Robert Iger a « transformé et relancé une entreprise à bout de souffle et minée par des conflits internes ». Depuis 2005, le chiffre d’affaires a presque doublé et les profits ont été multipliés par 3,5. La capitalisation boursière est passée de 56 milliards à 164 milliards de dollars [20].

Fin 2017, Robert Iger lance le rachat, pour 52 milliards de dollars (42 milliards d’euros), des studios de cinéma 20th Century Fox et d’autres actifs de la Fox, possédée par le groupe de Rupert Murdoch[21]. Cependant, en juin 2018, un autre groupe américain, Comcast, a surenchéri[22] pour le rachat de la Fox, obligeant Disney à proposer prochainement une nouvelle offre supérieure à 65 milliards de dollars.

Le , les actionnaires de Disney votent contre une augmentation de la rémunération de Robert Iger pour la période 2018-2021 qui devait dépasser les 48 millions par an[23],[24]. Sa rémunération pour 2017 était de 36,3 millions d'USD contre 43,9 millions en 2016[23] mais étant basé sur l'action Disney, elle devait dépasser les 48,5 millions en 2018 et les années suivantes[24]. Iger est aussi éligible à un parachute doré de 100 millions pour son départ en 2021, et en cas de rachat de la Fox, il devrait recevoir une augmentation de son salaire de base de 12 à 20 millions ainsi qu'un bonus de 142 millions d'USD[23].

Vie privée

Bob Iger a eu deux enfants d'un premier mariage avec Kathleen Susan Iger : Kathleen Pamela Iger and Amanda Iger.

En 1995, il se marie religieusement[25] avec Willow Bay , une journaliste de CNN, à Bridgehampton (New York). Ils ont deux enfants : Robert Maxwell "Max" Iger et William Iger.

Durant la présidentiel américaine de 2016, il soutient la candidate Hillary Clinton. Après l'élection en décembre 2016, il rejoint le conseil stratégique du Président Donald Trump avant de le quitter en juin 2017, après la volonté de Trump de se retirer de l'Accord de Paris sur le climat.

En 2016, il quitte le Parti démocrate américain pour rejoindre les indépendants (c'est-à-dire pas d'affiliation à un parti spécifique).

Notes et références

  1. (en) Kim Masters, « Does Disney's 9/11 Video Hint at Bob Iger's Political Aspirations? », The Hollywood Reporter (consulté le 6 octobre 2011)
  2. Disney : nomination de Bob Iger accueillie sans enthousiasme., Zone Bourse, 14 mars 20005
  3. (en-US) « Bob Iger — Ethnicity of Celebs | What Nationality Ancestry Race », sur ethnicelebs.com (consulté le 17 juin 2018)
  4. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 1999 - year in Review », (consulté le 22 janvier 2010), p. 5
  5. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2000 - Year in Review », (consulté le 24 janvier 2010), p. 7
  6. a et b Disney seeks successor as CEO set to leave in 2015
  7. Disney:Iger quittera le groupe en 2015
  8. Walt Disney Company CEO Robert Iger Joins Board of Apple « Copie archivée » (version du 2 mars 2012 sur l'Internet Archive)
  9. Robert Iger : Apple offre quelques actions à Mickey
  10. Disney Board Hangs Tight To Bob Iger, Extends CEO Tenure Through June 2016
  11. Disney Plans to Make Content for Google, Netflix or Amazon
  12. (en) Brooks Barnes, « Thomas Staggs, Disney’s Heir Apparent, Is Stepping Down », sur The New York Times, (consulté le 9 mars 2017)
  13. (en) Daniel Miller, « Thomas Staggs, Disney's No. 2 executive, is leaving the company », sur Los Angeles Times, (consulté le 9 mars 2017)
  14. Bob Iger, on Success Streak, Gets 2nd Contract Extension at Disney
  15. (en) « Disney CEO Robert Iger Sells $21.7 Million in Company Stock », sur Variety, (consulté le 22 septembre 2015)
  16. (en) « Disney CEO Bob Iger Sells Stock Worth $21.7 Million », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 22 septembre 2015)
  17. (en) « Iger Sells Disney Shares Valued at $21.7 Million », sur Los Angeles Business Journal, (consulté le 22 septembre 2015)
  18. (en) Cynthia Littleton, « Bob Iger Extends Contract as Disney CEO Through Mid-2019 », sur Variety, (consulté le 13 novembre 2017)
  19. (en) Brooks Barnes, « Robert Iger, Disney’s C.E.O., Agrees to One-Year Extension », sur The New York Times, (consulté le 13 novembre 2017)
  20. Bob Iger, le patron qui redessine Disney, le Monde, 5 février 2018
  21. Disney has acquired 21st Century Fox’s film and TV studios in a landmark deal, the Verge, 14 décembre 2017
  22. « Comcast relance sa bataille avec Disney pour le contrôle de Fox », FIGARO,‎ (lire en ligne)
  23. a, b et c (en) Ben Fritz, « Disney shareholders reject CEO Iger's pay package », sur MarketWatch, (consulté le 25 juillet 2018)
  24. a et b (en) Lisa Richwine, « Disney shareholders vote against CEO Iger's pay package », sur Reuters, (consulté le 25 juillet 2018)
  25. (en) « Willow Bay And Robert Iger », The New York Times,‎ (lire en ligne)