Ridván

Article connexe : Translittération baha'ie.

Riḍvān (arabe : رضوان) est le plus important festival du calendrier baha’i. D'une durée de douze jours, les baha’is le célèbrent du 13 Ǧalāl au 5 Ǧamāl (approximativement égal au 21 avril et au 2 mai). La première (13 Ǧalāl), neuvième (2 Ǧamāl) et douzième (5 Ǧamāl) journées, le travail et l'école devraient être suspendus[1].

Le festival commémore le prophète Bahāʾ-Allāh. Riḍvān signifie paradis et réfère au jardin de Ridván situé près de Bagdad, où le prophète a passé douze jours après avoir été exilé de Bagdad par l'empire ottoman, avant de commencer son voyage vers Constantinople[2].

Histoire

Contexte

En 1844, Sayyid ʿAlī Muḥammad Šīrāzī affirme être le Bāb (« porte » en arabe). Ses fidèles prennent alors le nom de babis.

Les écrits du Bāb abordent le concept de He whom God shall make manifest , annonçant l'arrivée d'un Messie[3],[4].

Plus tard, Bahāʾ-Allāh affirme avoir reçu la révélation d'être l'être attendu par le Bāb en 1853, alors qu'il est emprisonné à Síyáh-Chál  à Téhéran, en Iran[3]. Après sa libération, Bahāʾ-Allāh, banni de la Perse, s'établit à Baghdad, qui devient le point central de l'activité babiste. Sans révéler ouvertement sa mission prophétique, il devient peu à peu le meneur de la communauté[5].

Bahāʾ-Allāh fait parler de lui dans la ville et le retour de la communauté babiste attire l'attention de leurs ennemis au sein du clergé islamiste et du gouvernement perse. Ils obtiennent du gouvernement ottoman l'exil du prophète de la ville pour Constantinople[6].

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ridván » (voir la liste des auteurs).

  1. Esslemont 1980, p. 182–183.
  2. (en) Adib Taherzadeh, The Revelation of Bahá'u'lláh, Volume 1, Oxford, UK, George Ronald, (ISBN 0-85398-270-8, présentation en ligne), p. 259
  3. a et b (en) Manfred Hutter, Encyclopedia of Religion - Bābīs, vol. 2, Detroit, Ed. Lindsay Jones, Macmillan Reference USA, , 2e éd. (ISBN 0-02-865733-0), p. 727–729
  4. Esslemont 1980, p. ?.
  5. (en) Bijan Ma'sumian, « Baha'u'llah's Seclusion in Kurdistan », Deepen Magazine, vol. 1, no 1,‎ , p. 18–26 (lire en ligne)
  6. (en) Britannica Book of the Year - The Bahá'í Faith, Chicago, Encyclopaedia Britannica, (ISBN 0-85229-486-7)

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) J.E. Esslemont, Bahá'u'lláh and the New Era : An Introduction to the Bahá'í Faith, Wilmette, Illinois, USA, Bahá'í Publishing Trust, , 5e éd. (ISBN 0-87743-160-4, présentation en ligne). 

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes