Ricky Morton

Ricky Morton
Ricky Morton May 2014.jpg
Ricky Morton en mai 2014.
Données générales
Nom de naissance
Richard Wendell Morton
Nom de ring
Richard Morton
Rick Morton
Ricky Morton
Nationalité
Naissance
Taille
5 11 (1,8 m)[1]
Poids
227 lb (103 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Ken Lucas
Carrière pro.
1979 - aujourd'hui

Richard Wendell Morton dit Ricky Morton (né le à Nashville, Tennessee) est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il est principalement connu pour être l'équipier de Robert Gibson  avec qui il forme les Rock 'n' Roll Express .

Carrière de catcheur (1979-...)

Débuts à la Continental Wrestling Association et à la Mid South Wrestling (1979-1985)

Morton est le fils de Paul Morton, un arbitre de catch. Il commence sa carrière en 1979 et travaille principalement dans le Tennessee à la Continental Wrestling Association (CWA), la fédération de Jerry Jarrett  et Jerry Lawler, où il remporte le champion par équipe du Sud de l'American Wrestling Association (AWA)[Note 1] avec Sonny King, le 24 septembre 1979 ; leur règne prend fin le 1er octobre[2]. Il fait ensuite équipe avec Ken Lucas avec qui il remporte à trois reprises ce championnat en 1980 : d'abord du 2 juin au 28 juillet où Morton a été remplacé par Paul Ellering, ensuite du 3 au 10 novembre où leur titre leur est retiré mais ils le récupèrent le 17 avant de le perdre le 24 novembre[3],[4],[5],[2],[6]. Il s'associe ensuite avec Eddie Gilbert avec qui il remporte le titre de champion du Sud de l'AWA du 31 août au 7 septembre 1981[7],[8].

En 1983, Morton se retrouve associé avec Robert Gibson  avec qui il forme les Rock 'n' Roll Express  avec qui il remporte le championnat du Sud de l'AWA une sixième fois le 7 novembre 1983 avant de perdre la semaine suivante[9],[10].

En 1984, les deux hommes sont envoyés à la Mid-South Wrestling, une fédération couvrant l'Arizona, la Louisiane et le Mississippi. Là bas, le promoteur Bill Watts créé les principaux éléments du gimmick de cette équipe ce qui les incite à y rester[11]. Watts prévoit au départ de faire d'eux les nouveaux champions par équipe de la Mid South mais il change ses plans après l'arrivée des Midnight Expres  (Bobby Eaton et Dennis Condrey  managé par Jim Cornette) qui battent Mr. Wrestling II et Magnum T.A.[11]. Une rivalité entre Rock'nRoll et Midnight Express se met en place où Condrey et Eaton incarnent les « méchants » et ils deviennent champion le 2 mai avant de le perdre face à ces derniers trois semaines plus tard[11],[12]. Ils récupèrent ce titre le 1er octobre et le garde jusqu'au 3 décembre face à Hercules Hernandez et Ted DiBiase[12]. Ils ont un troisième règne en mettant fin à celui d'Hernandez et DiBiase le 25 décembre et gardent cette ceinture jusqu'au 3 mai et leur défaite face à DiBiase et Steve Williams[12].

Mid-Atlantic Championship Wrestling/World Championship Wrestling (1985-1992)

Il rejoint la Mid-Atlantic Championship Wrestling  en 1985 avec Robert Gibson  et rapidement ils deviennent une des principales équipes en devenant le 9 juillet champion du monde par équipe de la National Wrestling Alliance (NWA) (version Mid-Atlantic)[Note 2] après leur victoire sur Ivan Koloff et Krusher Khrushchev[13],[14]. Ils perdent ce titre le 13 octobre face à Ivan et Nikita Koloff [15]. ILs récupèrent le titre le 28 novembre à Starrcade après leur victoire dans un match en cage[16].

Le 2 février 1986 au cours de l'enregistrement de Superstars on the Superstation , les Midnight Expres  (Bobby Eaton et Dennis Condrey  managé par Jim Cornette) mettent fin au second règne de Morton et Gibson[17]. Le 19 avril, ils participent à la Jim Crockett Sr. Memorial Cup et entrent au second tour où ils se font éliminer au second tour par les Sheepherders (Sheepherder Butch et Sheepherder Luke) après le vol de la part de Morton du drapeau néozélandais de Jack Victory  (le manager de leur adversaires)[18]. Ils entrent ensuite en rivalité avec les Four Horsemen (Ric Flair, Arn Anderson,Ole Anderson et Tully Blanchard) qui cassent le nez de Morton au printemps[Note 3], ils affrontent les Anderson le 4 juillet au cours du Great American Bash pour désigner les challengers pour le championnat du monde par équipe et les Rock'n roll Express qui se termine sans vainqueur après avoir atteint la limite de temps[19],[20]. Le lendemain, il affronte Ric Flair dans un match en cage pour le championnat du monde poids-lourds de la NWA où Flair conserve son titre en effectuant le tombé en s'appuyant sur les cordes ce qui est interdit[21]. Avec Gibson, ils récupèrent le titre de champion du monde par équipe le 16 août[22]. Le 27 novembre à Starrcade, ils défendent avec succès leur titre face à Ole et Arn Anderson[23]. Le 6 décembre, ils perdent le championnat du monde par équipe de la NWA face à Rick Rude et Manny Fernandez [24].

Le 26 mai 1987, les Rock'n roll express obtiennent un troisième titre de champion du monde par équipe de la NWA après leur victoire sur Rude et Fernandez[25]. Ils sont champions alors que le titre n'est pas en jeu car Rude quitte la fédération pour s'engager avec la World Wrestling Federation[25]. Ils défendent leur titre face aux Midnight Expres  (Bobby Eaton et Stan Lane) le 4 juillet, Eaton et Lane se font disqualifier après l'intervention de Big Bubba Rogers[26].

Caractéristiques au catch

  • Prise de finition
    • Diving Crossbody[27]
  • Prises de signature

Palmarès

  • 304 Wrestling
    • 1 fois 304 Championship
  • All Star Wrestling (Virginia)
    • 1 fois ASW Heavyweight Championship
    • 1 fois ASW Southern Heavyweight Championship
    • 1 fois ASW Tag Team Championship avec Robert Gibson
  • Peach State Wrestling
    • 1 fois PSW Cordele City Heavyweight Championship

Notes et références

Notes

  1. La Continental Wrestling Association et l'American Wrestling Association ont à l'époque un accord concernant l'utilisation de ce titre.
  2. Jusqu'en 1992, la National Wrestling Alliance (NWA) ne reconnait aucun championnat du monde par équipe mais plusieurs fédérations affiliés à la NWA ont des ceintures de champion du monde par équipe.
  3. Cette blessure est probablement scénarisé.

Références

  1. a et b (en) « Profil de Ricky Morton », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  2. a et b (en) « Historique du championnat par équipe du Sud de l'Amercan Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 9 février 2015).
  3. (en) « CWA 02.06.1980 », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  4. (en) « CWA 28.07.1980 », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  5. (en) « CWA 03.11.1980 », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  6. (en) « CWA 24.11.1980 », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  7. (en) « CWA 31.08.1981 », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  8. (en) « CWA 07.09.1981 », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  9. (en) « CWA @ Memphis », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  10. (en) « CWA 14.11.1983 », sur Cagematch (consulté le 9 février 2015).
  11. a b et c (en) Sean Radican, « RADICAN'S TAKE RADICAN'S "ROCK-N-ROLL NEVER DIES: THE STORY OF THE ROCK-N-ROLL EXPRESS" Review - Working the territories, how feuds were built to draw money, Cornette commentary, fantastic behind the scenes stories », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 9 février 2015)
  12. a b et c (en) « Historique du championnat par équipe de la Mid South Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 29 décembre 2015).
  13. (en) « JCP TV-Taping @ Shelby », sur Wrestlingdata (consulté le 29 décembre 2015).
  14. (en) Scott Keith, « The SmarK Rant For WrestleTapes.net’s “Best Of The Rock N Roll Express Vol. 1” », sur 411mania, (consulté le 29 décembre 2015).
  15. (en) « JCP @ Charlotte », sur Wrestlingdata (consulté le 29 décembre 2015).
  16. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Starrcade ’85: The Gathering », sur 411mania, (consulté le 29 décembre 2015).
  17. (en) Matt Peddycord, « PDRwrestling Review: NWA Superstars on the Superstation », sur 411mania, (consulté le 29 décembre 2015).
  18. (en) Arnold Furious, « The Furious Flashbacks – NWA Crockett Cup ’86 », sur 411mania, (consulté le 29 décembre 2015).
  19. (en) « NWA The Great American Bash Tour 1986 - Tag 3 », sur Cagematch (consulté le 29 décembre 2015).
  20. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: The Great American Bash ’86 », sur 411mania, (consulté le 29 décembre 2015).
  21. (en) Leonard Hayhurst, « Ric Flair and the Four Horsemen DVD Review », sur 411mania, (consulté le 29 décembre 2015).
  22. (en) « JCP @ Philadelphia », sur Wrestlingdata (consulté le 29 décembre 2015)
  23. (en) Matt Adamson, « Going Old School: Starrcade ’86 », sur 411mania, (consulté le 29 décembre 2015).
  24. (en) « NWA World Championship Wrestling », sur Cagematch (consulté le 8 janvier 2016).
  25. a et b (en) Scott Keith, « The SmarK Rant For WrestleTapes.net’s “Best Of The Rock N Roll Express Vol. 2” », sur 411mania, (consulté le 8 janvier 2016).
  26. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: The Great American Bash ’87 », sur 411mania, (consulté le 3 mai 2017)
  27. a b et c (en) « Profil de Ricky Morton », sur Wrestlingdata (consulté le 17 octobre 2016).

Liens externes

  • (en) Site officiel