Richard Tucker

Richard TuckerRubin Ticker
Description de cette image, également commentée ci-après
Richard Tucker, en 1971, dans le rôle du duc de Mantoue, dans le Rigoletto de Giuseppe Verdi
au Metropolitan Opera de New York.
Nom de naissance Rubin Ticker
Naissance
Brooklyn Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 61 ans)
Kalamazoo Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Artiste lyrique
Ténor
Style Opéra
Maîtres Paul Althouse 
Conjoint Sara Perelmut (1914-1985)

Richard Tucker, né Rubin Ticker à Brooklyn le et mort le à Kalamazoo, est un ténor américain, l'un des plus célèbres de sa génération, ténor vedette du Metropolitan Opera de New York.

Biographie

Tucker étudie le chant avec Paul Althouse , sur les conseils de son beau-frère, le ténor Jan Peerce, et fait ses débuts sur scène au Jolson Theatre de New York, dans le rôle d'Alfredo de La traviata, en 1943.

Il débute au Metropolitan Opera, le 25 janvier 1945, dans le rôle d'Enzo de La Gioconda, et devient rapidement un pilier de ce théâtre et y chantera trente années consécutives, le plus souvent en Rodolfo, Cavaradossi, Manrico, Riccardo, Alvaro, Don Carlo, Radames, Turiddu, Canio, Chénier, etc. Il participe à une importante reprise de Luisa Miller en 1968, aux côtés de Montserrat Caballé, et pour son 25e anniversaire avec la compagnie en 1970, un gala est organisé avec comme invités entre autres, Joan Sutherland, Renata Tebaldi, Leontyne Price, Robert Merrilletc. Il chante aussi régulièrement aux Opéras de Chicago et San Francisco.

Il fait ses débuts européens en 1947, aux Arènes de Vérone, en Enzo, aux côtés d'une autre débutante, Maria Callas. Il la retrouvera en studio d'enregistrement pour les intégrales de La forza del destino et Aida dans les années 1950. Il parait aussi au Royal Opera House de Londres en 1957, à l'Opéra de Vienne en 1958, à La Scala de Milan, dans le rôle-titre d’Ernani, en 1969. Au cours des années 1950 et 1960, Tucker apparaît sous la direction d'Alfredo Antonini au Lewisohn Stadium à New York. Ces concerts en plein air « Puccini Night » ont souvent attiré un public de plus de 13 000 invités enthousiastes[1],[2],[3],[4].

Il obtient un succès tout particulier dans le rôle d'Éléazar de La Juive, d'abord à New York en 1964, puis à Londres et à La Nouvelle-Orléans en 1973, et à Barcelone en 1974. Il meurt subitement d'une crise cardiaque à 61 ans, encore en pleine carrière.

Fin musicien, Richard Tucker possédait une voix très distinctive et vibrante, dotée d'une excellente projection qui lui permit de chanter le répertoire lyrique et dramatique avec égal succès pendant plus de trente ans.

Juif, Richard Tucker a chanté toute sa vie dans les synagogues comme hazzan.

Bibliographie

  • (en) David Hamilton, The Metropolitan Opera Encyclopedia, Simon & Schuster (1987) (ISBN 0-671-61732-X)

Notes et références

  1. (en) The New York Times, 19 mai 1959, p. 28.
  2. (en) The New York Times, 18 juin 1959, p. 32.
  3. (en) The New York Times, 2 juillet 1959, p. 16.
  4. (en) The New York Times, 27 juin 1964, p. 15.

Article connexe

Liens externes