Richard Castle

Richard Castle
Personnage de fiction apparaissant dans
Castle.

Nathan Fillion, interprète de Richard Castle
Nathan Fillion, interprète de Richard Castle

Alias Richard Alexander Rodgers (nom de naissance)
Naissance
Sexe Masculin
Espèce Humain
Activité Romancier à succès
Consultant auprès de la police de New York
Détective privé (depuis le milieu de la saison 7)
Relations Meredith (ex-femme et mère d'Alexis)
Gina Cowell (éditrice et ex-femme)
Kate Beckett (femme)
Entourage Martha Rodgers (mère)
« Jackson Hunt » ou « Anderson Cross » (père, véritable identité inconnue)
Alexis Castle (fille)
Kate Beckett (épouse)
Lily Castle (fille)
Reese et Jake (fils, jumeaux)
Lanie Parish, Javier Esposito et Kevin Ryan (amis)
Jim Beckett (beau-père)

Créé par Andrew W. Marlowe
Interprété par Nathan Fillion
Séries Castle
Première apparition Saison 1, épisode 1
Dernière apparition Saison 8, épisode 22
Saisons Toutes
Épisodes Tous

Richard Edgar "Rick" Castle, écrivain, est le personnage de fiction éponyme et l'un des deux protagonistes principaux — avec la policière Kate Beckett — de la série télévisée américaine Castle (2009-2016). Créé par Andrew W. Marlowe, il est interprété par Nathan Fillion.

Biographie

Vie personnelle

Richard Castle est un auteur de thrillers à succès. Il est le fils de Martha Rodgers, une actrice qui a connu son heure de gloire dans les années 70, et le père d'Alexis Castle, adolescente durant la série ; les deux femmes vivent avec lui à Manhattan. Le nom d'état-civil de Castle est Richard Alexander Rodgers, nom qu'il a abandonné pour sa carrière d'écrivain au profit du pseudonyme de Richard Edgar Castle (Edgar pour rendre hommage à Edgar Allan Poe).

En raison de la carrière théâtrale de sa mère, Richard a été élevé par des bonnes d'enfant, dont il garde un mauvais souvenir[1]. Il a été renvoyé de nombreuses écoles privées de New York pour son comportement anticonformiste et indocile[2]. Il découvre sa vocation d'écrivain quand un inconnu lui donne un exemplaire du roman Casino Royale ; il apprendra plus tard que cet inconnu était son père biologique, dont il a toujours tout ignoré jusqu'à ce qu'il le rencontre à Paris dans l'épisode 5-16, et découvre qu'il est un agent de la CIA dont il ignorera toujours le véritable nom (seuls deux pseudonymes sont connus : « Jackson Hunt » et « Anderson Cross »).

Castle a été marié et a divorcé deux fois. Sa première épouse est Meredith, la mère d'Alexis, elle aussi comédienne, qui vit à Los Angeles. Rick et elle se retrouvent parfois pour coucher ensemble, relation qui leur convient mieux que le mariage. Sa seconde femme est Gina Cowell, son éditrice. Leur divorce n'a pas affecté leur relation professionnelle, et Castle et Gina renouent pour un temps à la fin de la saison 2. Peu après leur retour des vacances qu'ils ont passées ensemble, Richard rompt avec Gina, trouvant leur relation « sans magie » (ép. 3-14).

Castle a eu la garde exclusive de sa fille adolescente Alexis, dont la mère était trop souvent en déplacement avec sa troupe de théâtre pour s'en occuper[3]. Refusant de la confier à des nounous comme il l'avait été lui-même, Richard a insisté pour l'élever lui-même[4]. Le père et la fille sont très proches, Alexis agissant le plus souvent de façon plus mature et réfléchie que son père, lequel n'hésite devant aucune fantaisie, comme dans l'épisode 5 de la saison 1 dans lequel on voit qu'il a acheté le dernier jeu de tireur laser, ou encore dans l'épisode 14 de la troisième saison, où il avoue à Beckett qu'il vient acheté un cratère lunaire, etc.

Rick Castle, auteur de best-sellers qui se vendent à plusieurs millions d'exemplaires[5], est assez riche[6] pour posséder un somptueux loft dans le quartier le plus huppé de Manhattan (loft où il héberge non seulement sa fille, mais aussi sa mère), une vaste résidence de vacances au bord de l'Atlantique dans les Hamptons[7], un bar[8], une Ferrari[9], et il s'est même acheté un cratère sur la lune (il l'avoue à Beckett dans l'ép. 3-14). Il est capable d'offrir de sa poche 100 000 dollars pour aider à faire progresser l'enquête sur le meurtre de la mère de Beckett — d'ailleurs en pure perte, mais sans regret[10]. Néanmoins, il a acquis un certain détachement vis-à-vis de la fortune, comme il le confie à Beckett dans l'épisode 3-14 : après que l'argent ait d'abord accentué en lui son côté enfantin[11], il a pris conscience que le seul luxe qui lui importe vraiment est la liberté, liberté d'écrire à sa guise ou de passer du temps avec sa fille[12].

Castle, qui au début de la série a un côté play-boy affirmé, est qualifié de métrosexuel par Kate Beckett dans l'épisode 2-23.

Castle a de nombreux amis dans le milieu des auteurs célèbres de romans à suspense ; il est régulièrement vu jouant au poker avec James Patterson, Stephen J. Cannell, Michael Connelly et Dennis Lehane (jouant leur propre rôle). Il serait également lié avec Jonathan Kellerman, Wes Craven et Stephen King.

Lors du dernier épisode de la saison 4, il embrasse passionnément le Lieutenant Beckett et ils passent la nuit ensemble. Dans la saison 5 ils forment un couple. Le dernier épisode de la saison 5 se termine sur la demande en mariage de Castle à Beckett. On apprend au début de la saison 6 que Kate accepte, et la cérémonie s'organise tout au long de la saison. Castle et Beckett se marient finalement à la fin de l'épisode 7-06. Par ellipse narrative, l'ultime séquence de la série, très brève (dernières secondes de l'épisode 8-22), montre les deux héros heureux en famille avec leurs trois jeunes enfants, sept ans après le temps principal du récit (soit vers l'année 2023 si l'on considère l'histoire comme contemporaine de sa diffusion).

Carrière d'auteur

Castle est l'auteur de 26 romans policiers, et autant de livres à succès, les plus connus étant ceux composant la série « Derrick Storm ». La série commence alors que Castle commence à se lasser de ce personnage, et décide de le faire mourir dans son dernier roman paru, décision critiquée aussi bien par certains lecteurs que par les collègues écrivains de Castle.

Il retrouve l'inspiration grâce à ses fonctions de consultant auprès de la police de New York, qui lui permet de participer aux enquêtes du lieutenant Kate Beckett et de son équipe, poste qu'il obtient grâce à son amitié avec le maire de New-York, admirateur et partenaire de poker. Beckett lui inspire un nouveau personnage, « Nikki Hard » (Nikki Heat dans la version originale), personnage décrié en public par son modèle, Beckett estimant qu'elle a « un nom de prostituée », quoiqu'elle soit en réalité flattée d'être la muse d'un écrivain qu'elle admire depuis longtemps.

Juste après la parution du premier roman mettant en scène Nikki, un contrat est proposé à Castle pour écrire trois romans, suites des aventures d'un célèbre espion britannique — dont le nom ne sera jamais prononcé au fil de l'épisode (sous prétexte que cela porterait malheur, car rien n'est encore officiel), même si tout laisse à penser qu'il s'agit de James Bond (dont, Castle le déclare lui-même, les aventures lui ont donné l'envie de devenir écrivain). Déjà hésitant à l'idée de devoir renoncer à suivre Kate, il refuse définitivement cette offre quand un autre contrat, bien mieux payé que le premier déjà très généreux, lui est proposé pour écrire trois autres romans de Nikki Hard, au soulagement de Beckett qui jouait pourtant l'indifférence (ép. 2-05).

Consultant

Castle, après avoir rencontré Kate Beckett lors d'une affaire où un tueur reproduisait les meurtres décrits dans ses romans, a obtenu de son ami le maire de New York de l'associer à la jeune femme comme consultant pour « trouver l'inspiration » dans les affaires dont sa brigade s'occupe. Quand il accompagne le lieutenant Beckett et ses adjoints sur une intervention, il porte un gilet pare-balles qu'il s'est fait confectionné sur mesure, et qui porte l'inscription "WRITER" ("Écrivain", en anglais) en lieu et place de l'habituel scratch "POLICE"[13].

Malgré son attitude insouciante et son imagination fantasque, qui peuvent parfois déranger Beckett dans ses investigations, Castle est un auteur consciencieux, faisant des recherches poussées avant d'écrire : ces recherches sont évoquées à de nombreuses reprises au cours de la série, et lui ont apparemment fourni une somme considérable de connaissances techniques, scientifiques, sociales, etc. ; il a par exemple des contacts à la CIA et une connaissance fine du milieu mafieux de la ville. Mais il est surtout doué d'un sens éminent de l'observation et de la déduction, à l'égal de Beckett, et les deux partenaires rivalisent souvent de rapidité de raisonnement.

Dans l'épisode 3-13, néanmoins, Castle avoue à sa mère qu'il ne participe plus aux enquêtes de Beckett pour s'en inspirer littérairement[14], ce qui sous-entend qu'il le fait par amour. À Beckett qui, dans une scène ultérieure du même épisode, lui demande pourquoi il continue à la seconder, il n'ose pas répondre et garde un silence gêné — trouble qu'elle identifie parfaitement, et qu'elle partage visiblement…

Bibliographie fictive

Série Derrick Storm

  • Tromperie (Storm Warning)
  • Tempête d’automne / Trouble fête (Storm Fall)
  • Énorme casse-tête (Storm's Last Stand)
  • Contraire aux normes / Tempête en vue (Gathering Storm)
  • Storm l’impie (Unholy Storm)


Série Nikki Heat

À ce jour, neuf livres bien réels, mais attribués fictivement à Richard Castle, ont été publiés par les auteurs de la série télévisée : Ils mettent en scène un journaliste, Jameson Rook, qui travaille en partenariat avec l'inspectrice de police Nikki Heat (Le nom d'origine a été conservé dans la traduction française). Censés être inspirés à Castle par sa collaboration avec Beckett, on y retrouve le même esprit que dans la série télévisée, mais avec des rapports nettement plus torrides entre les héros.

  • Vague de chaleur (Heat Wave) (ISBN 978-2-3528-8483-5)

L'inspectrice Nikki Heat enquête sur la mort d'un magnat de l'immobilier ruiné par la Crise et jeté depuis le balcon de son appartement. Le journaliste Jameson Rook la suit à la demande de ses supérieurs. Leur relation devient progressivement beaucoup moins professionnelle.

  • Mise à nu / Nikki à nu (Naked Heat) (ISBN 978-2-3528-8715-7)

Depuis que l'article de Rook est sorti, Nikki Heat, furieuse, s'efforce de l'éviter mais lorsqu'elle le découvre sur une de ses scènes de crime, elle doit bien accepter, contrainte et forcée son assistance : la journaliste spécialisée dans tous les vilains petits secrets des célébrités new-yorkaises a été horriblement torturée avant d'être assassinée et Rook vient de passer plusieurs semaines à la suivre quotidiennement.

  • Froid d'enfer / La fièvre persiste (Heat Rises) (ISBN 978-2-3528-8801-7)

Un prêtre est retrouvé assassiné dans un club fétichiste. Pour Nikki Heat, c’est le début de l’affaire la plus dangereuse de sa carrière. Elle se retrouve aux prises avec un baron de la drogue, un agent véreux de la CIA, et un mystérieux escadron de la mort…

  • Cœur de glace (Frozen Heat) (ISBN 978-2-8246-0198-4)

Le cadavre d’une femme battue à mort est retrouvé dans une valise, au milieu des rues de Manhattan. Pour Nikki Heat qui découvre la scène de crime, c’est une évidence : ce meurtre a des liens avec l’assassinat de sa propre mère, dix ans plus tôt.

  • Mort brûlante (Deadly Heat) (ISBN 978-2-8246-0358-2)

Décidée à venger le meurtre de sa mère, Nikki Heat est à la recherche de l’homme qui, autrefois, a ordonné son assassinat. Dans cette enquête, Nikki est bien sûr épaulée par le célèbre et toujours aussi charmeur Jameson Rook. Bientôt, ils découvrent que la mère de Nikki a été assassinée afin de dissimuler un complot terroriste.

  • Colère ardente (Raging Heat) (ISBN 978-2-8246-0507-4)

Un immigré clandestin est retrouvé mort dans les rues de New York. Il est tombé du ciel. Littéralement. Cette mort enflamme l’imagination de Jameson Rook, le célèbre journaliste, qui ne tarde pas à se passionner pour ce meurtre et à élaborer des théories plus folles les unes que les autres.

  • Tout feu, tout flamme (Driving Heat) (ISBN 978-2-8246-0652-1)

La détective Nikki Heat vient d’être promue capitaine de la police new-yorkaise. Juste à temps pour prendre en charge l’une des affaires d’assassinat les plus épineuses de sa carrière. Un cas passionnant et d’autant plus difficile qu’il prend une dimension très personnelle. Son fiancé, le charmant et insupportable journaliste Jameson Rook, connaissait les victimes et il enquête de son côté. Son ingérence dans l’affaire se révèle problématique et Rook devient carrément un obstacle à l’enquête. Alors qu’un terrible ouragan frappe New York, Nikki Heat se bat contre une troupe de mercenaires fanatiques et affronte l’homme qu’elle aime. Résoudre cette terrible affaire de meurtre risque de mener aussi à la mort de leur relation…

  • Haute tension (High Heat) (ISBN 978-2-8246-0839-6)

Le capitaine Nikki Heat enquête sur la mort d'une jeune femme journaliste tués par des membres du groupe terroriste Daesch à New-York, et apprend par la même occasion que la prochaine victime sera son mari Jameson Rook, introuvable depuis ce meurtre, Nikki va donc devoir se concentrer sur l'affaire si elle veut sauver son mari, et elle est d'autant plus perturber par l'apparition d'une femme morte des années plus tôt, sa mère.

  • Orage de Chaleur (Heat Storm) (ISBN 978-2-8246-1027-6)

Cela fait 17 ans que Nikki Heat est persuadée que sa mère Cynthia est morte. Jusqu’au jour où elle découvre qu’en réalité celle-ci a été contrainte d’orchestrer sa disparition pour vivre dans la clandestinité. La plus célèbre flic de New York se lance alors dans une enquête qui va totalement bouleverser sa vie.


Autres livres publiés

Trois livres de la série Derrick Storm sont en vente aux États-Unis et ainsi qu'en France :

  • Avis de Tempête - une aventure de Derrick Storm (ISBN 978-2-8246-0297-4)

Les plus grands banquiers de la finance internationale sont torturés avant d’être assassinés. Le tueur, surpris fugitivement par une caméra de surveillance, arbore un bandeau sur l'œil et ressemble à un parfait psychopathe. Derrick Storm ne tarde pas à réaliser que son vieil ennemi, Gregor Volkov, est de retour.

Le roman porte sur le personnage qui a permis à la carrière de Castle de grimper en flèche, Derrick Storm. Effectivement, le personnage que l'on croyait jusqu'à ce jour mort, revient pour terminer son combat contre Gregor Volkov, son plus grand ennemi. Pour le public qui était déçu de la fin des romans Derrick Storm, c'est un soulagement de le retrouver en vie.

  • Tempête de feu (ISBN 978-2-8246-0458-9)

Derrick Storm rentre de vacances quand soudain, à plus de 30 000 pieds d’altitude, son avion part en vrille. Heureusement, Storm est là pour sauver la situation et, in extremis, éviter le crash. Dans le même temps, quatre autres avions subissent le même sort et s’écrasent, faisant des dizaines de victimes.

  • Tempête à l'horizon, Tempête et orage, Tempête de sang (ISBN 978-2-8246-0386-5)

Lorsque Derrick Storm a quitté la CIA, il n’a pas simplement pris sa retraite, il a dû carrément simuler sa mort. Mais aujourd’hui, Derrick Storm est de retour à l’Agence, car son ancien patron lui demande une faveur. L’ancien agent secret doit enquêter sur l’enlèvement du fils d’un sénateur de Washington. Rapidement, la politique internationale s’en mêle.


Autres livres

  • Sous une pluie de balles (In a Hail of Bullets) : premier roman de Richard Castle, publié par Black Pawn, et lauréat du Tom Straw Award décerné par la Nom De Plume Society dans la catégorie « Roman policier »
  • Mort d’une reine de promo (Death of a Prom Queen)
  • Des fleurs pour ta tombe (Flowers For Your Grave)
  • Pas de furie en enfer (Hell Hath No Fury)
  • Une rose pour l'éternité (A Rose for Everafter)
  • Le tueur n’aimait pas le son
  • La forêt des tombes sanglantes (When It Comes to Slaughter)
  • Ciel de cendres/Mort au crépuscule (In The Dusk We Die)


Références et notes

  1. Il le raconte à sa fille Alexis dans l'épisode 1-02.
  2. Comme il le révèle à Beckett dans l'épisode 1-03.
  3. Il le raconte à Beckett dans l'épisode 1-02.
  4. Épisode 1-02.
  5. Il le révèle lui-même dans l'épisode 3-10.
  6. Il se qualifie lui-même de « riche » dans l'épisode 1-03 et dans la dernière réplique de l'épisode 4-05. Beckett l'appelle « multi-millionnaire » dans l'épisode 1-05 (« you are the multi-millionaire crime fighter. »), le comparant à Bruce Wayne, alias Batman.
  7. L'épisode 5-04 se déroule dans cette villa.
  8. Il l'achète pour éviter sa fermeture à la fin de l'épisode 3-10, parce que c'est dans cet établissement, le Old Haunt, qu'il a écrit son premier roman à succès.
  9. Elle est visible notamment dans les épisodes 3-14 et 4-20.
  10. Dans l'épisode 2-13.
  11. En VO : « my inner child ».
  12. « But then I realized the only luxury I truly care about is freedom. The freedom to write, spend time with Alexis. »
  13. Ce gilet pare-balles personnalisé apparaît pour la première fois dans l'épisode 1-06. Il est utilisé ensuite dans une bonne part des épisodes de la série. Il sauvera la vie de Castle dans l'épisode 6-04, la balle venant même inscrire un point sur le I !
  14. « It’s not about the books any more.» (« Ce n'est plus du tout une question de livres. »)