Rhéal Mathieu

Rhéal Mathieu

Rhéal Mathieu est un militant québécois pour l'indépendance du Québec. Il a été membre du FLQ en 1965-66.

En octobre 2000, il a été accusé d'une complicité après le fait, à une tentative d'incendie (Code criminel, article 463 a) et 434 ), commis contre trois restaurants Second Cup à Montréal le 5 octobre 2000. Le procès a eu lieu en juin 2001 et un jury l'a trouvé coupable. Pour ces 3 accusations, Mathieu a été condamné à 6 mois de prison[1].

Fait à noter, pendant son procès et dans les média, Mathieu a toujours nié cette complicité.

Par la même occasion, Rhéal Mathieu a plaidé coupable à une accusation de possession d'armes à feu sans certificat d'enregistrement (Code criminel, article 95 (02) a) ). Deux armes non-enregistrées avaient été trouvées chez lui au moment où des policiers perquisitionnaient pour l'affaire des Second Cup.

Pendant que Rhéal Mathieu purgeait sa sentence, le vendredi, 13 juillet 2001, deux nouveaux actes de vandalisme ont été commis contre deux restaurants McDonald's de Montréal et d'Anjou. Des briques ont été lancées contre les deux restaurants.

Après la couverture des médias sur les cocktails molotov, les Second Cup du Québec changèrent leurs enseignes pour « Les cafés Second Cup ».

Mathieu a aussi milité dans de nombreuses organisations, dont les suivantes:

Notes et références

  1. http://www.tvanouvelles.ca/2001/07/06/attentats-contre-les-second-cup-rheal-mathieu-condamne-a-six-mois-de-prison

Cet article « Rhéal Mathieu » est issu de Wikimonde Plus.