Renato Olivieri

Renato Olivieri
Naissance
Sanguinetto, Vénétie, Drapeau de l'Italie Italie
Décès (à 87 ans)
Milan, Lombardie, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale
Romancier, journaliste
Auteur
Langue d’écriture Italien
Genres

Renato Olivieri, né le à Sanguinetto dans la province de Vérone, en Vénétie, et décédé le [1], à Milan, en Lombardie, est un journaliste et un écrivain italien de roman policier.

Biographie

Il passe son enfance à Turin et vit à Milan à partir de 1939. À la fin de ses études, il amorce une carrière de journaliste spécialisé en politique étrangère et devient rédacteur pour différents magazines et quotidiens du groupe Mondadori (Grazia, Casaviva, Arianna, Mille Libri). Amateur d'art, de cuisine, de belles montres et de peinture, il publie en 1978 la première aventure du commissaire milanais Giulio Ambrosio, son alter-ego littéraire. Quinze romans lui seront consacrés. En France, seuls les quatre premières aventures ont été traduites. En 1988, Sergio Corbucci s'inspire du roman Il caso Kodra pour réaliser le film I giorni del commissario Ambrosio avec Ugo Tognazzi dans le rôle-titre.

Œuvre

Romans

  • Il caso Kodra (1978)
    Publié en français sous le titre L'Affaire Kodra, Paris, Le Cercle Polar, 2001, réédition Rivages/Noir no 402, 2001.
  • Maledetto Ferragosto (1980)
    Publié en français sous le titre Fichu 15 août, Paris, Rivages/Noir no 443, 2002.
  • Dunque morranno (1981)
    Publié en français sous le titre Ils mourront donc !, Paris, Rivages/Noir no 513, 2004.
  • L'indagine interrotta (1983)
    Publié en français sous le titre L'Enquête interrompue, Paris, Rivages/Noir no 620, 2006.
  • Villa Liberty (1984)
  • Le indagini del commissario Ambrosio (1985)
  • Largo Richini (1987)
  • Ambrosio indaga (1988)
  • Hotel Mozart (1990)
  • Piazza pulita (1991)
  • Ambrosio ricorda (1992)
  • Madame Strauss (1993)
  • La fine di Casanova (1994)
  • Il Dio denaro (1996)
  • Albergo a due stelle (1998)

Adaptation

Au cinéma

Prix et distinctions notables

  • 1993 : Prix Giorgio Scebarnenco pour le roman Madame Strauss.

Sources

Liens externes

Références

  1. Morto a Milano lo scrittore Renato Olivieri, papà del commissario Ambrosio – MilanoToday – 09/02/2013