Raya (Empire ottoman)

Raya (Empire ottoman)

Une raya ou raïa est une marche militaire de l'Empire ottoman gouvernée par le commandant d'une forteresse. Ses habitants gyaours (non-musulmans) ne sont pas directement soumis au service militaire mais doivent s'acquitter de l'« impôt sur le sang[1] » ou « tribut du sang »[2] (en turc ottoman دوشيرمه devşirme) et du kharadj (double-capitation). Il y eut de nombreuses rayas sur les frontières ottomanes au cours du temps, créées à la suite de la prise de forteresses chrétiennes par les Turcs, puis progressivement intégrées aux provinces de l'Empire ottoman[3].

Voir aussi

Références

  1. « Le Devchirmé ottoman », sur Global Armenian Heritage (consulté le 24 mars 2016)
  2. « Recherche « devchirmé » », sur Gallica (consulté le 24 mars 2016)
  3. Mihnea Berindei, L’Empire ottoman et les pays roumains, 1544 –1545 : études et documents, éd. de l’EHESS - Cambridge Mass., Harvard Ukrainian Research Institute, Paris, 1987, 368 p. (avec Gilles Veinstein).