Rajna

Rajna
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Néofolk[1], ambient, heavenly voices, dark wave néo-classique
Années actives Depuis 1997
Labels Prikosnovénie, Projekt Records, Equilibrium Music, Holy Records
Composition du groupe
Membres Jeanne Lefebvre
Fabrice Lefebvre
Anciens membres Gérard Chambellant

Rajna est un groupe de néofolk français. Le style musical mélange des nappes de synthétiseur, des instruments ethniques et une voix féminine éthérée (dite Heavenly voices) ; Rajna est souvent classé comme groupe gothique[réf. nécessaire].

Biographie

Rajna est formé en 1997, composé de Gérard Chambellant, Fabrice Lefebvre et Jeanne Lefebvre. Influencé par les saveurs de la culture orientale, le groupe réalise trois albums. Le premier, intitulé Ishati enregistré entre 1997 et 1998[2] et publié en 1999 aux labels Prikosnovénie[3] et Projekt Records[4]. Il est suivi par Yahili (1999), et The Heady Wine of Praise (2001). Ishati est réédité pour l'Amérique du Nord le [2]. Après la sortie The Heady Wine of Praise, et le départ de Gérard Chambellant, le groupe officie en duo, et sort The Door of Serenity en 2002, qui sera suivi par Hidden Temple, en février 2004.

En 2005, Rajna s'investit dans un projet qui lui tient à cœur. En partenariat avec l'association La Maison des Himalayas, la totalité des royalties engendrées par les ventes de leur album anthologie Black Tears sera reversée à l'association pour la construction d'une école destinée aux enfants du Népal. En 2006, Rajna explore de nouveaux horizons et de nouveaux sons pour réaliser l'album de l'apaisement, Otherwise. À la suite d'une rencontre pendant l’été 2005 avec le musicien napolitain Francesco Banchini, ils entreprennent un projet de collaboration sous le nom de Khvarena. Une forte amitié engendre leur premier album, The Spirit Rises, en 2007.

Fidèle à ses inspirations, Rajna utilise des instruments en provenance d’Inde, du Tibet, du Népal et d’ailleurs, et fait usage de la voix de Jeanne. Leur style musical rappelle beaucoup celle de Dead Can Dance[5] ; ils reprennent d'ailleurs une de leurs pièces Cantara sur leur quatrième album The Heady Wine of Praise, et qui réapparait sur leur compilation Black Tears. En 2008 sort l'album Duality[6].

Le groupe signe avec label Equilibrium Music, et y publie l'album Offering en 2010[1],[7]. Cet album est suivi trois ans plus tard, en 2013, par l'album auto-produit Babel.

Membres

Membres actuels

  • Jeanne Lefebvre - chant
  • Fabrice Lefebvre - instrumentation

Ancien membre

  • Gérard Chambellant

Discographie

  • 1998 : Iklesia (auto-production)
  • 1999 : Ishati (Prikosnovénie)
  • 1999 : Yahili (Holy Records)
  • 2001 : The Heady Wine of Praise (Holy Records)
  • 2002 : The Door of Serenity (Holy Records)
  • 2004 : Hidden Temple (Holy Records)
  • 2005 : Black Tears (best-of) (Holy Records)
  • 2007 : Otherwise (collaboration sur un titre avec Brice Amo membre du groupe Omasphere) (Holy Records)
  • 2008 : Duality (collaboration avec Brice Amo membre du groupe Omasphere) (Holy Records)
  • 2010 : Offering (Equilibrium Music)
  • 2013 : Babel (auto-production)

Notes et références

  1. a et b (de) « Rajna: Offering (Review) », sur musikreviews.de (consulté le 5 février 2018).
  2. a et b (en) Thom Jurek, « Ishati review », sur AllMusic (consulté le 5 février 2018).
  3. (de) « Rajna - Ishati - Review », sur metal.de (consulté le 5 février 2018).
  4. (en) « Rajna - Ishati - Projekt », sur Ink 19 Magazine (consulté le 5 février 2018).
  5. (en) « Black Tears review » (consulté le 5 février 2018), [...] Black Tears serves to showcase Rajna's own overtly post-Dead Can Dance approach to music pretty well..
  6. « Chronique - Rajna - Duality », sur thrashocore.com (consulté le 5 février 2018).
  7. (en) « Rajna - Offering review », sur Metal Storm (consulté le 5 février 2018).