Rajko Mitić

Rajko Mitić
Image illustrative de l'article Rajko Mitić
Rajko Mitić (1970)
Biographie
Nationalité Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslave
Drapeau : Serbie Serbe
Naissance
Lieu Dolac (Serbie)
Décès (à 85 ans)
Lieu Belgrade (Serbie)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1937-1938 Drapeau : Royaume de Yougoslavie Kosutnjak ? (?)
1938-1944 Drapeau : Royaume de Yougoslavie BSK  ? (?)
1945-1958 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Étoile rouge de Belgrade 572 (262)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1946-1957 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 59 (32)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1960-1966 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Étoile rouge de Belgrade
1966-1970 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Rajko Mitić (né le 19 novembre 1922 à Dolac près de Bela Palanka en Serbie et mort le 29 mars 2008, à Belgrade en Serbie) est un footballeur serbe, attaquant de l'Étoile Rouge de Belgrade et de l'équipe de Yougoslavie dans les années 1940-1950. Il est décédé le 30 mars 2008.

Mitić a marqué 32 buts lors de ses 59 sélections avec l'équipe de Yougoslavie entre 1946 et 1957. Il a participé avec la Yougoslavie aux coupes du monde 1950 et 1954 ainsi qu'aux Jeux olympiques 1948 et 1952, obtenant les deux fois la médaille d'argent.

Carrière

Palmarès

En équipe nationale

Avec l’Étoile Rouge de Belgrade

Distinctions personnelles

Stade de l’Étoile Rouge

Le 21 décembre 2014, une assemblée des dirigeants du club de l’Étoile rouge se réunira dans le but d’attribuer au stade de l’Étoile le nom de Stade de Rajko Mitic[1]. Jusque-là, le stade était appelé de façon populaire mais non officielle, le stade du Marakana, le stade étant bâti sur le même modèle que l'ancien Marakana (coupe du monde 2012).

Anecdotes

  • Rajko Mitić s'est ouvert la tête contre une poutre et rata donc le début de match contre le Brésil en poule de coupe du monde de football de 1950. Le temps qu'il reprenne ses esprits, Ademir avait déjà marqué pour le Brésil (score final 2-0).

Notes et références

Liens externes