Raid de Tall Abyad

Raid de Tall Abyad
Informations générales
Date 27 février -
Lieu Tall Abyad, Soulouk, al-Qantri
Issue Victoire des YPG
Belligérants
People's Protection Units Flag.svg YPG
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'État islamique État islamique
Forces en présence
inconnues inconnues
Pertes
47 morts[2] 140 morts[2],[1]
Civils : 23 morts[1]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 36° 41′ 50″ nord, 38° 57′ 18″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Raid de Tall Abyad

La raid de Tall Abyad se déroule lors de la guerre civile syrienne. Le , des groupes de djihadistes de l'État islamique mènent un raid à l'intérieur des territoires tenus par les YPG dans les environs de Tall Abyad. Tall Abyad est elle-même attaquée, ainsi que la petite ville de Soulouk et les villages de Hammam al-Turkmen et al-Qantri.

Prélude

Articles détaillés : Bataille de Tall Abyad et Massacre de Kobané.

L'État islamique perd la ville de Tall Abyad le , après une offensive des YPG[3]. Les djihadistes tentent alors de mener des raids à l'intérieur des territoires pris par les Kurdes. Dés le 25 juin, une centaine d'hommes de l'EI déguisés en combattants kurdes pénètrent dans la ville de Kobané et massacrent 262 civils avant d'être repoussés[4],[5]. Le 30 juin, plusieurs dizaines de combattants de l'EI parviennent à pénétrer à Tall Abyad et à reprendre un quartier à l'est de la ville. Les YPG contre-attaquent et repoussent les djihadistes le lendemain. Selon l'OSDH au moins trois combattants kurdes et quatre hommes de l'EI sont tués dans ce combat[6],[7].

Déroulement

Une nouvelle infiltration de combattants de l'État islamique a lieu la nuit du 26 au à Tall Abyad et dans les villages des environs[8],[9]. La coalition mène des frappes aériennes contre l'EI[10]. Les YPG reprennent le contrôle total de Tall Abyad le soir du 27, mais les djihadistes s'emparent d'une partie de la petite ville de Soulouk, au sud-est de Tall Abyad, et prennent les villages de Hammam al-Turkmen et al-Qantri. Selon l'OSDH, les combats ont fait au moins 70 morts chez les djihadistes, 20 du côté des YPG, ainsi que 10 civils[11],[12],[13],[14],[15].Le 27 février selon l'OSDH, 15 civils et 4 combattants des YPG sont exécutés par les djihadistes à Hammam Turkuman[16]. Al-Kantri est repris dans la journée du 28[17], puis repasse aux mains de l'EI le 1er mars, lequel prend également Luwibdah et la centrale électrique de Suluk[18]. Hammam al-Turkmen est repris par les Kurdes le 2 mars, les affrontements se poursuivent entre Mabroukah et al-Qantri[19].

Le pertes

Le 2 mars, Redur Xelil, responsable des YPG, déclare que les combats, toujours en cours, ont fait 43 morts chez les YPG, 140 tués du côté de l'EI, ainsi que 23 civils[1]. Le 3 mars, l'OSDH donne un bilan proche ; 140 morts chez les djihadistes et 47 pour les YPG[2],[20].

Références

  1. a, b et c L'armée syrienne ouvre un nouveau front dans le Nord-Ouest, Reuters, 2 mars 2016.
  2. a, b et c 118, including 24 civilians, were killed in five days of military operations in the truce areas, OSDH, 3 mars 2016.
  3. RFI : Syrie: le groupe Etat islamique perd la ville stratégique de Tal-Abyad.
  4. Syrie: Meurtre délibéré de civils par l'État islamique, Human Rights Watch, 3 juillet 2015.
  5. A Kobané, un des « pires massacres » de l’Etat islamique, Le Monde avec AFP, 26 juin 2015.
  6. Syrie: les Kurdes chassent de nouveau les jihadistes de l'EI de Tall Abyad, AFP, 1er juillet 2015.
  7. OSDH : The YPG and the Interior Kurdish Security Forces retake control over MashHur Foqani east of Tal Abyad
  8. Continued clashes between SDF and IS around Tal Abiad city, OSDH, 27 février 2016.
  9. IS attacks Tal Abiad city, and clashes with rebels in Reef Dimashq, OSDH, 27 février 2016.
  10. Mariam Karouny et Seyhmus Cakan, Islamic State attacks Kurdish-held town on Turkish border, Reuters, 27 février 2016.
  11. Frontière turco-syrienne: attaque de l'EI contre les Kurdes, 65 morts, Belga, 27 février 2016.
  12. Paul Khalifeh, Cessez-le-feu en Syrie: dans les territoires concernés, les habitants respirent, RFI, 28 février 2016.
  13. Casualties in Deir Ezzor city and executions in Tal Abyad during an attack by the “Islamic State”, OSDH, 28 février 2016.
  14. More than 70 “Islamic state” members killed during YPG’s regaining control of Tal Abyad town, OSDH, 28 février 2016.
  15. 183 killed yesterday 27/02/2016, including 89 IS, OSDH, 28 février 2016.
  16. IS executes 19 at least, in the town of Hamam al-Turkman south of Tal Abiad, OSDH, 2 mars 2016.
  17. Romain Caillet, Syrie : les #YPG reprennent Qantari à l'#EI tandis que les combats se poursuivent à Hammam Turkuman et à Suluk, au Sud-Est de Tal Abyad., twitter, 28 février 2016.
  18. Romain Caillet, Syrie :nouvelle reprise de Qantari par l'#EI qui s'empare également de Luwibdah & de la central éléctrique de Suluk, twitter, 1er mars 2016.
  19. More than 120 “Islamic State” members killed during their failed attack on Tal Abyad area in the countryside of Al-Raqqah, OSDH, 2 mars 2016.
  20. 135 , including 32 civilians, were killed in 7 days of military operations in the truce areas, OSDH, 5 mars 2016.