Radio Vitamine

Vitamine
Description de l'image Radio Vitamine logo.jpg.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social Rue Berthelot / Les Espaluns II, Toulon (La Valette-du-Var)
Slogan Vitamine Que Des Hits !
Langue Français
Statut En attente de réponse créanciers sur la proposition du Président de Radio VITAMINE de désintéressement sur la liquidation de la SAS LINKS
Site web http://radiovitamine.com
Historique
Création 1983
Disparition 2019
Diffusion hertzienne
AM Non Non
FM Non Non
RDS VITAMINE
DAB+ Non Non
Satellite Non Non
Diffusion câble et Internet
Câble Non Non
ADSL Non Non
Streaming Non Non
Podcasting Non Non

Vitamine est une radio régionale en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle diffuse ses programmes sur la bande FM de Marseille à Monaco.

Radio de catégorie B autorisée par le CSA, Vitamine entend développer sa couverture pour s'installer dans des villes comme Paris, Lyon, Toulouse, en raison de l'appel à candidature numérique dont elle avait remporté les fréquences. Mais en 2014 elle est placée en redressement judiciaire, et la diffusion est arrêtée en et reprend la diffusion début 2018 sur son site internet. Vitamine annonce son retour sur les ondes en 2018, avec un compte à rebours[1].

Actuellement le programme musical est disponible sur son site avec un player.

D'ici mi , le nouveau site du média sera en ligne.

Programmation

La programmation musicale se composait en journée principalement de hits, de Dance Music, de R'N'B, de house et de funk. Le soir, dès 22 h, la radio adoptait une approche différente dans la programmation puisque les DJs prenaient l'antenne pour proposer de la musique allant de l'electrofunk à la house.

Affaire judiciaire

En 2009, le groupe Vitamine subit une première offre d'achat par un groupe de radio et de presse de grande taille. L'opération est rejetée par le Tribunal de Commerce de Toulon en menaçant les propriétaires de la régie publicitaire SUD MEDIA de liquidation s'ils ne trouvent pas d'arrangement avec les associations du groupe. Le PDG accepte donc un arrangement. Fin 2009, le frère du PDG et un ami du PDG rachètent la régie publicitaire moyennant un contrat de cession pour 1 euro.

En , le PDG, le directeur général et l'expert comptable sont mis en examen et placés sous contrôle judiciaire pour abus de biens sociaux, faux et usage de faux. Le PDG, administrateur de la station, est placé sous mandat de dépôt à la maison d'arrêt de la Farlède durant 9 jours avant de se voir libérer sous caution de 200 000 euros[2]. Les salariés de la Radio s'indignent du traitement judiciaire singulier, alors même qu'ils apportaient leurs témoignages, ils prennent l'antenne le et font plusieurs commentaires à l'antenne concernant la non prise en compte des témoignages des administrateurs de la Radio. Le , le Conseil supérieur de l'audiovisuel considère que les commentaires répétés de ce processus judiciaire ont été faits sans la réserve nécessaire et met en demeure la station de respecter les stipulations de sa convention d'exercice[3].

Depuis 2015, la radio est fermée à la suite du redressement judiciaire, la liquidation judiciaire ayant été prononcée par le tribunal de commerce de Marseille le .

C'est à la suite du non paiement des factures par l'administrateur judiciaire que TDF coupa les émetteurs de Radio Vitamine, la diffusion du programme de la radio s'étant arrêtée à 14 h le [4].

Depuis le président des associations demande au mandataire liquidateur de la SAS LINKS de libérer les associations et de payer les sommes dus par son étude à La Radio.

Voir aussi

Notes et références

Liens externes