Raúl Viver

Raúl Viver
Carrière professionnelle
1980 – 1993
Nationalité Drapeau de l'Équateur Équateur
Naissance (57 ans)
Guayaquil
Taille 1,91 m (6 3)
Prise de raquette Gaucher
Gains en tournois 189 118 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 94e (03/10/1988)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 184e (02/01/1984)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/32 1/64 1/64
Double - 1/16 - -
Mixte - 1/4 1/32 -

Raúl Antonio Viver, né le à Guayaquil, est un ancien joueur de tennis équatorien.

Il est connu pour être le capitaine de l'équipe d'Équateur de Coupe Davis depuis 1994. Il a remplacé à ce poste Ricardo Ycaza.

Carrière

Il a été sacré champion du monde junior en 1979 grâce à sa victoire à l'Orange Bowl.

Son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem est un quart de finale en mixte à Roland Garros avec Mariana Pérez Roldán. Sur le circuit ATP, il a été demi-finaliste à Bogota en 1979, quart de finaliste à Kitzbühel en 1984 et à Gstaad et Bueno Aires en 1985.

Il a remporté deux tournois Challenger en 1991 en étant issu des qualifications : Pembroke Pines et São Paulo. Ces deux titres lui ont permis de passer de la 394e place à la 187e. En double, il s'est illustré à Bruxelles en 1982, Brescia en 1983 et Nyon en 1988.

Joueur de Coupe Davis de 1978 à 1990, il a joué trois années dans le groupe mondial et a participé au quart de finale en 1985.

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1985 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse H. Günthardt 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis M. De Palmer 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud D. Visser

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1982 2e tour (1/16)
Drapeau : Italie L. Bottazzi
Drapeau : Australie B. Guan
Drapeau : États-Unis D. Tarr

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Voir aussi

Liens externes