RAPIS-1

Données générales
Organisation Drapeau du Japon JAXA
Constructeur Drapeau du Japon Axelspace
Domaine Satellite expérimental
Statut Opérationnel
Autres noms Rapid Innovative Payload Demonstration Satellite 1
Lancement 18 janvier 2018
Lanceur Epsilon
Identifiant COSPAR [1]
Caractéristiques techniques
Masse au lancement ~200 kg
Masse instruments 35 kg
Contrôle d'attitude stabilisé 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Puissance électrique 100 W
orbite héliocentrique
Altitude 500 km

RAPIS-1 (acronyme de Rapid Innovative Payload Demonstration Satellite 1) est un micro-satellite expérimental développé par l'agence spatiale japonaise et placé sur une orbite héliosynchrone de 500 kilomètres le 18 janvier 2018 par un lanceur Epsilon qui a décollé de la base de lancement d'Uchinoura. Le satellite doit permettre de tester plusieurs équipements expérimentaux dans l'espace.

Objectifs

RAPIS-1 est le premier satellite d'une nouveau programme de l'agence spatiale japonaise (JAXA), baptisé Innovative Satellite Technology Demonstration Program, rassemblant des satellites utilisés pour tester de nouveaux types d'équipement. Le satellite a été construit par la société japonaise Axelspace avec des charges utiles fournies par différents fournisseurs.

Caractéristiques techniques

Le satellite qui a une forme cubique d'environ 1 mètre de côté a une masse d'environ 200 kilogrammes. Le satellite est stabilisé 3 axes avec une précision de pointage de 300 secondes d'arc. Les panneaux solaires fournissent environ 100 Watts et la consommation est d'environ 56 Watts avec des pointes à 130 Watts. Le débit sur la liaison descendante est de 10 mégabits/secondes[1].

Charge utile

La masse totale de la charge utile est de 35 kg. Elle comprend[1] :

  • De nouveaux types de panneaux solaires développés par la JAXA. La mission doit permettre de vérifier que le déploiement des panneaux solaires s'effectue normalement et que la production d'énergie est conforme aux attentes.
  • Un émetteur expérimental permettant des débit de 2 à 3 gigabits de données par seconde fourni par l’Université Keio.
  • Des capteurs solaire et viseur d'étoiles expérimentaux
  • Une expérience de lacher de particules
  • Une propulsion utilisant des ergols verts pour le contrôle d'attitude
  • Un récepteur expérimental de signaux de satellite de navigation.

Notes et références

  1. a et b (en) « RAPIS-1 - Main specifications », Axelspace (consulté le 18 janvier 2018)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes