R̥̄

R macron rond suscrit
R̥̄ r̥̄
R̥̄ r̥̄
Graphies
Capitale R̥̄
Bas de casse r̥̄

R̥̄ (minuscule : r̥̄), appelé R macron rond souscrit, est un graphème utilisé dans les romanisations ALA-LC de l’assamais, du bengali, de l’hindi, du kannada, du khmer, du malayalam, du marathi, du mongole, de l’oriya, du sanskrit, du sinhalais, du télougou et du tibétain, ainsi que dans la transcription de langue reconstruite en linguistique comparative. Il s'agit de la lettre R diacritée d'un macron et d’un rond souscrit.

Utilisation

Représentations informatiques

Le R macron rond souscrit peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule R̥̄ RU+0052◌̥U+0325◌̄U+0304 U+0052
U+0325
U+0304
lettre majuscule latine r
diacritique rond souscrit
diacritique macron
minuscule r̥̄ rU+0072◌̥U+0325◌̄U+0304 U+0072
U+0325
U+0304
lettre minuscule latine r
diacritique rond souscrit
diacritique macron

Sources

  • (en) « Assamese », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Bengali », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Hindi », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Kannada », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Malayalam », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Marathi », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Mongolian », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Oriya », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Sanskrit and Prakrit (in Devanagari script) », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Sinhalese », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Telugu », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Tibetan », dans ALA-LC Romanization Tables, (lire en ligne)
  • (en) « Elements of Indo-European Phonology », sur TITUS Didactica (consulté le 19 juillet 2017)
  • (ru) Александр Пиперски, « Сводная таблица соответствий индоевропейских гласных и дифтонгов », dans Введение в индоевропеистику,‎ (lire en ligne)

Voir aussi