Río Chimehuin

Río Chimehuin
Le río Chimehuin dans la ville de Junín de los Andes.
Le río Chimehuin dans la ville de Junín de los Andes.
Caractéristiques
Longueur 52 km
Bassin 1 800 km2
Bassin collecteur le Río Negro
Débit moyen 117,2 m3/s (confluent río Aluminé)
Régime pluvio-nival
Cours
Source lac Huechulafquen
· Altitude 880 m
Embouchure le Río Collón Curá
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite ríos Curruhué et Quilquihue
Pays traversés Drapeau de l'Argentine Argentine
Principales localités Junín de los Andes
RIO CHIMEHUIN 100 METROS.JPG

Le Río Chimehuín est une rivière d'Argentine importante par son débit. Il est l'émissaire du lac Huechulafquen, lui-même presque entièrement situé dans le parc national Lanín. Il se trouve ainsi dans le sud-ouest de la province de Neuquén, dans le département de Lácar, c’est-à-dire dans la région nord-ouest de la Patagonie.

Description

Il naît en tant qu'émissaire du lac Huechulafquen à une altitude approximative de 880 mètres. Il a une longueur assez courte de 52 km., après quoi il conflue et fusionne avec le río Aluminé pour former le Río Collón Curá, affluent principal du Río Limay, cours supérieur du Río Negro.

Il baigne la ville de Junín de los Andes.

Ses eaux habituellement très claires se troublent parfois, mais rarement, lors de fortes chutes de pluies qui arrachant des terres des versants montagneux. Ces pluies tombent majoritairement à partir du milieu de l'automne et aussi à la fin de l'hiver austral, associées au dégel.

Affluents

Il a deux affluents principaux :

Hydrologie

Le débit moyen annuel du Río Chimehuín à sa naissance est de plus ou moins 75 m3/s. C'est le volume du trop-plein du lac Huechulafquen et de son bassin pourtant peu étendu. Il résulte de l'abondance des précipitations dans le bassin du lac, qui atteignent presque 3 000 millimètres annuellement. Il reçoit du côté droit d'importants affluents venus des Andes, dont le Río Quilquihue émissaire du lac Lolog. À la fin de son parcours, au confluent avec le Río Aluminé, le débit moyen annuel est de 117,2 m3/s, c’est-à-dire plus que l'Oise ou la Marne à leur confluent avec la Seine.

Régime

Le régime hydrographique du bassin est de type pluvio-nival, avec deux crues annuelles, la crue hivernale à cause des pluies, et celle de printemps (octobre-novembre), due au dégel et à la fonte des neiges. Ce régime est étroitement lié aux précipitations : les vents prédominants d'ouest sont humides, et donnent lieu à d'abondantes précipitations avec des maxima en hiver.

Les débits mensuels à la sortie du lac Huechulafquen

Le débit du Río Chimehuin a été observé pendant 5 ans (1969-1973) à la sortie du lac Huechulafquen[1].

À cette station, le débit annuel moyen ou module observé sur cette période était de 76,1 m3/s pour un bassin versant de 790 km2.

La lame d'eau écoulée dans cette importante portion du bassin atteint ainsi le chiffre de 2990 millimètres par an, ce qui peut être qualifié d'extrêmement élevé.

Le mois du moindre débit est avril (19,1 m3/s) et c'est en août en plein hiver qu'il est le plus abondant (130 m3/s).

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : lac Huechulafquen
(Données calculées sur 5 ans)

Tourisme - pêche sportive

Pêche à la truite dans le río Chimehuin.

La qualité comme la pureté de ses eaux est excellente et sa teneur en sel est faible. Une petite partie de ses eaux est utilisée pour l'irrigation.

Enfin la rivière est considérée comme la plus poissonneuse d'Argentine, avec une abondance de truites fario et truites arc-en-ciel. Il y a eu des cas de spécimens de truite fario dépassent les dix kilos. La rivière est au centre d'une industrie touristique importante fondée sur la pêche sportive.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références