Résistance (FSSPX)

(Redirigé depuis Résistance (fsspx))

La « résistance » ou mouvement anti-accordiste est un courant traditionaliste qui se distinguent par son opposition à toute forme de réconciliation entre les milieux lefebvristes[1] et la papauté. Originaire de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX), une partie de ces partisans a quitté celle-ci sous le supériorat de Mgr Fellay, jugé trop proche de Rome[2].

Histoire

En avril 2012, une lettre[3] écrite par Mgr Bernard Tissier de Mallerais, Mgr Richard Williamson et Mgr Alfonso de Galarreta, trois des quatre évêques consacrés par Mgr Marcel Lefebvre, adressée à Mgr Bernard Fellay, supérieur de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, exprime leur opposition[4] à un accord pratique avec le Saint-Siège.

Mgr Richard Williamson est le premier à s'opposer frontalement : en août 2012, il donne le sacrement de confirmation au monastère bénédictin de Nova Friburgo, sans l'accord du supérieur du district d’Amérique du Sud. Son attitude ouvertement hostile à la ligne d'ouverture[5] choisie par Mgr Bernard Fellay entraîne son expulsion en octobre 2012[6].

Dans la perspective d'un accord canonique entre le Saint-Siège et la FSSPX, une opposition se développe aussi de la part de prêtres dès 2012[7]. Quatre communautés religieuses, le monastère de la Sainte-Croix (Brésil), le monastère Saint-Joseph (Colombie, puis Équateur) fondé en 2013, l'Institut Notre-Dame du Rosaire (Brésil), les Servantes de Marie, Reine de la Paix (Brésil) ainsi que le carmel Saint-Joseph (Allemagne) ont rompu les liens avec la direction de la FSSPX.

Aux États-Unis, où le courant s'identifie sous l’appellation Society of St. Pius X of the Strict Observance (SSPX-SO), cinq prêtres nouvellement expulsés de la FSSPX signent en août 2012[9] une déclaration à Vienne, en Virginie.

En Asie et Océanie, autour de la personnalité de l'abbé Chazal aux Philippines, le groupe se désigne sous l’appellation Compagnie de Marie (Marian Corps of Saint Pius X. 9MC SPX).

En janvier 2014, plus d'une cinquantaine de prêtres composent cette opposition, et le texte d'une Adresse aux fidèles[11], notamment signée par les dominicains d'Avrillé (Fraternité Saint-Dominique)[12], circule dans les églises et chapelles de la Tradition. En juillet 2014, des prêtres expulsés de la FSSPX donnent naissance à l'Union sacerdotale Marcel-Lefebvre (USML), avec le soutien de Mgr Williamson et la participation active des dominicains d'Avrillé[13].

Le , Jean-Michel Faure est consacré évêque par Mgr Williamson :

  • début 2013, il quitte la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X pour rejoindre les rangs des opposants au rapprochement avec Rome puis est officiellement exclu de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X en 2014 ;
  • le , il reçoit la consécration épiscopale des mains de Mgr Richard Williamson au monastère de Santa Cruz à Nova Friburgo, au Brésil, sans autorisation pontificale, mais avec un mandat de suppléance, autoproclamé et non signé par les autorités conciliaires, qui est lu au cours de la cérémonie, de même que cela avait été fait pour les évêques sacrés en 1988 par Mgr Lefebvre. Cette consécration épiscopale s'apparente aussi à celle de Mgr Licinio Rangel par trois évêques de la FSSPX en 1991. Il est par conséquent excommunié par Rome, ainsi que Richard Williamson, excommunication laetae sententiae (du simple fait de l'acte accompli) pour avoir « accompli un acte illégitime »[14],[15],[16],,[18]. Il revient par la suite en France pour fonder un séminaire placé sous le patronage de saint Louis-Marie Grignion de Montfort et du bienheureux Noël Pinot, qui ouvre à Angers le 3 octobre 2015. La direction en est assurée par Jean-Michel Faure et les frères de la Fraternité Saint-Dominique du couvent de la Haye-aux-Bonshommes font partie du corps enseignant.[réf. nécessaire]

En juillet 2015, c'est au tour des Chevaliers de Notre-Dame - Observance des saints Cœurs de Jésus et de Marie de rejoindre le courant anti-accordiste.

Le 19 mars 2016, les deux évêques consacrent évêque Miguel Ferreira da Costa (Dom Thomas d'Aquin), prieur de Santa-Cruz[19]. En mai 2017[20], les trois évêques sacrent un quatrième évêque, Gerardo Zendejas[21] aux États-Unis.

En mai 2017, elle compte 4 évêques et plus d'une centaine de prêtres[22].

Pour Jean-Marie Guénois, l'éviction de Mgr Fellay et l'élection de l'abbé Pagliarani à la tête de la FSSPX en juillet 2018 seraient en partie dues à l'influence des « résistants » au sein de la fraternité. D'après lui, cela semble d'autant plus vraisemblable que Mgr de Galarreta et l'abbé Christian Bouchacourt, supérieur du district de France, ont été élus « assistants » du nouveau supérieur[23].

Organisation

Ce réseau[24] s'organise principalement à travers des structures volontairement,[26] atomisées pour éviter toute centralisation :

  • SSPX-CM[27] (2012) de l'abbé Pfeiffer.
  • Compagnie de Marie (CM) ou SSPX-MC (2012) supérieur régional l'abbé Francois Chazal
  • Société sacerdotale des Apôtres de Jésus et Marie SAJM (2016) érigé par Mgr Faure
  • Union sacerdotale Marcel-Lefebvre USML (2014-2017). Trois membres, par option sédévacantiste, décident de sa dissolution le 6 juillet 2017[31].

Courants

On distingue trois groupes :

  • Le principal composé de prêtres qui soutiennent les quatre évêques.

Publications

  • Site Initiative Saint Marcel de Mgr Williamson

Pour approfondir

Bibliographie

  • Abbé François Pivert, Son Excellence Monseigneur Lefebvre - Nos rapports avec Rome, Éditions du Moulin du Pin, , 360 p. (présentation en ligne).
  • Abbé François Pivert, Quel droit pour la Tradition catholique ? Actes des procès des abbés Salenave et Pinaud, Autoédition, , 278 p. (présentation en ligne).

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel pour la France
  • Séminaire Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Notes et références

  1. http://www.lepoint.fr/monde/les-integristes-lefebvristes-presque-au-bout-de-leur-chemin-vers-rome-encore-caillouteux-11-05-2017-2126671_24.php
  2. https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/lefebvristes-francais-restent-gardes-2017-05-31-1200851571
  3. « Mgr Fellay tance les évêques intégristes », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 6 avril 2017)
  4. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/05/10/01016-20120510ARTFIG00739-les-quatre-eveques-lefebvristes-se-dechirent.php
  5. « Les lefebvristes acceptent la main tendue du pape », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 6 avril 2017)
  6. Jean-Marie Guénois, « Mgr Williamson est exclu de la Fraternité Saint-Pie X », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 6 avril 2017)
  7. N. S. (avec Apic), « Trois prêtres lefebvristes relevés de leur apostolat après une lettre ouverte contre Mgr Fellay », sur La Croix.com, (consulté le 1er novembre 2015).
  8. (en) « Declaration of LeFebvre Priests Vienna Viginia - page 1 - SSPX Resistance News - Catholic Info », sur www.cathinfo.com (consulté le 6 avril 2017)
  9. « Adresse aux fidèles », sur La Sapinière.info, (consulté le 1er novembre 2015).
  10. « Adresse aux fidèles » [PDF], sur Dominicains d'Avrillé.fr, (consulté le 1er novembre 2015).
  11. « Apostolat, messes, sermons », sur France fidèle.org (consulté le 1er novembre 2015).
  12. Nicolas Senèze, « Mgr Williamson pourrait ordonner illicitement d’autres évêques », sur le site du quotidien La Croix, (consulté le 9 février 2019).
  13. « Communiqué de la Maison générale au sujet de la consécration épiscopale de l’ab Faure », sur le site de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, (consulté le 9 février 2019).
  14. « Mgr Williamson ordonne un évêque et est à nouveau excommunié », sur le site du magazine La Vie, (consulté le 9 février 2019).
  15. « Mgr Williamson est excommunié de fait après avoir accompli un « acte illégitime » », sur le site du quotidien La Croix, (consulté le 9 février 2019).
  16. « Mgr Richard Williamson ordonne un nouvel évêque - Catholicisme - La Vie », sur www.lavie.fr (consulté le 6 avril 2017)
  17. http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/sacre-de-mgr-zendejas-le-risque-dune-ligne-episcopale-independante-de-rome
  18. http://episcopalconsecration.com/
  19. http://www.unavox.it/CartinaResistenza_maggio_17.html
  20. Jean-Marie Guénois, « Lefebvristes : Mgr Fellay est évincé, l'abbé Davide Pagliarani devient supérieur général », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juillet 2018).
  21. https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=17zM7QtoYQe1r1j2BlwMRBJDTsJY&ll=-24.750479671758313%2C162.4346926933324&z=2
  22. http://scaturrex.eu/2016/04/07/erreurs-de-mgr-williamson/
  23. http://ourladyofmountcarmelusa.com/
  24. https://canadafidele.com/2017/07/07/dernier-communique-de-lusml/
  25. https://orapronob.is/fr-trauner/
  26. http://sededelasabiduria.es/
  27. http://www.lasapiniere.info/
  28. https://latinmassmaritimes.ca/
  29. http://www.stmaryskssspxmc.com/
  30. https://sspxmc.com
  31. http://www.ikatolici.cz/