Réserve naturelle nationale des marais de Kaw-Roura

réserve naturelle nationale des marais de Kaw-Roura
Mt Kaw.JPG

Vue depuis la Montagne de Kaw

Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
147521
Adresse
Coordonnées
4° 36′ 44″ N, 52° 06′ 32″ O
Superficie
94 700 ha[1]
Création
Administration

Parc Naturel Régional

de la Guyane
Site web
[1]
Localisation sur la carte de Guyane
voir sur la carte de Guyane
Green pog.svg

La réserve naturelle nationale des marais de Kaw-Roura (RNN139) est une réserve naturelle nationale située en Guyane. Créée en 1998 et occupant un peu moins de 94 700 hectares, elle est la troisième réserve naturelle de France par sa superficie après celles des Nouragues et des TAF.

Localisation

Périmètre de la réserve naturelle.

Le territoire est situé à environ 90 kilomètres au sud-est de Cayenne sur les communes de Roura et de Régina en Guyane et englobe le petit village de Kaw ainsi qu'une partie du littoral. De par sa superficie (94 700 ha), elle est la troisième réserve naturelle de France après celles des Nouragues et des TAAF et la deuxième réserve naturelle terrestre après celle des Nouragues. C'est aussi la plus vaste zone humide de France. Le territoire est encadré par les fleuves Mahury au Nord-Ouest et Approuague à l'Est.

Histoire du site et de la réserve

Ibis rouge
Ibis rouge

La forêt de la Montagne de Kaw possède la plus forte pluviométrie de la Guyane, ce qui expliquerait qu'elle aurait servi de refuge pour la faune et la flore lors des périodes de grandes sécheresses de l’ère du Pléistocène Les premiers habitants de la région de Kaw étaient des amérindiens. Les premiers européens arrivent sur les lieux à la fin du XVIe siècle et la région de Kaw est colonisée à partir du XVIIIe siècle[2].

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)

Caïman noir
Caïman noir

Cette réserve se compose essentiellement d'une zone marécageuse de savane flottante à Cyperus sp. et à moucou-moucous (Araceae), irriguée par la crique Angélique et la rivière de Kaw. Elle est uniquement accessible par voie fluviale. Elle abrite des écosystèmes de mangrove, de savane inondable de forêt marécageuse et de forêt tropicale humide.

Flore

Jacinthe d'eau
Jacinthe d'eau

La flore compte des utriculaires, plantes carnivores qui capturent de petits organismes au niveau de leurs racines, et quelques espèces de jacinthe d'eau, plantes très envahissantes dans de nombreux pays tropicaux, sauf ici car c'est leur région d'origine et l'écosystème y est adapté.

Faune

Héron cocoi
Héron cocoi

On trouve dans la réserve naturelle des espèces rares ou ayant une répartition géographique limitée comme le Caïman noir ou l'Ibis rouge ainsi que des espèces insolites comme l'Hoazin huppé (oiseau primitif) ou l'Atipa (poisson)[3].

Pour les mammifères, on compte 98 espèces présentes dans la région de Kaw parmi lesquelles 38 sont remarquables. La réserve naturelle compte 54 % des espèces protégées de Guyane comme le Cabiaï, le Lamantin, la Loutre géante et la Loutre de Guyane, le Jaguar, le Singe hurleur, le Saïmiri, l'Atèle, le Tapir.

L'avifaune de la région de Kaw est très riche puisqu'on y recense 535 espèces d'oiseaux soit 74 % de l'avifaune de Guyane. On y trouve ainsi le Héron cocoi et le Héron agami, la Grande aigrette, le Jacana noir, le Coq-de-roche, la Harpie féroce et la Harpie huppée[3].

Les amphibiens comptent 74 espèces, les reptiles 103 espèces dont 4 espèces de caïmans : le Caïman rouge, le Caïman gris, le Caïman à lunettes et le Caïman noir. Pour celui-ci, la réserve fait office de sanctuaire.

On peut signaler également dans les poissons la présence de gymnotes (anguilles électriques).

Intérêt touristique et pédagogique

La réserve peut être visitée à l'aide de pirogues ou de carbets flottants.

Administration, plan de gestion, règlement

La réglementation de la réserve naturelle encadre la pêche, la chasse et les différentes activités humaines.

Outils et statut juridique

La réserve naturelle a été créée par le décret n° 98-166 du [4]. Le site est classé en tant que zone humide d'importance internationale au titre de la convention de Ramsar depuis 1993.

Notes et références

  1. a, b, c et d Muséum national d'Histoire naturelle, « Marais de Kaw-Roura (FR3600139) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 2 mars 2014)
  2. « Accueil », sur Marais de Kaw
  3. a et b « Marais de Kaw-Roura », sur Réserves naturelles de France
  4. « Décret n°98-166 du 13 mars 1998 portant création de la réserve naturelle des marais de Kaw-Roura (Guyane) », sur Legifrance

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes