Réorganisation des corps d'infanterie français (1870)

Réorganisation des corps d'infanterie français en 1870
Décret du 19 octobre 1870
Décret du 28 octobre 1870
Décret du 20 novembre 1870
Image illustrative de l’article Réorganisation des corps d'infanterie français (1870)

Création 1870
Pays Drapeau de l'Empire français Empire français
Branche Infanterie
Guerres Guerre franco-allemande

Cette page présente :
Le décret du relatif à la création de régiments de marche d'infanterie[1]
Le décret du qui transforme les 39 régiments d'infanterie de marche en régiment d'infanterie de ligne. et le régiment de zouaves de marche en 4e régiment de zouaves[2].
Le décret du qui supprime le 4e bataillon du 128e régiment d'infanterie de ligne et à la formation, à Paris, de 2 nouveaux bataillons de chasseurs à pied et d'une 7e compagnie dans chacun des 3 bataillons du 4e régiment de zouaves[3].

Historique

Le , l'armée française n'existe plus. Elle est soit prisonnière de guerre après la capitulation de Napoléon III à Sedan (environ 100 000 prisonniers), soit elle le deviendra après la capitulation de Bazaine à Metz le .

Ainsi le , le gouvernement de la Défense nationale prend, dans l'urgence, un décret créant des régiments de marche d'infanterie puis un autre qui transforme les 39 régiments d'infanterie de marche en régiment d'infanterie de ligne et le régiment de zouaves de marche en tant que 4e régiment de zouaves.

Décret du 19 octobre 1870

La délégation considérant qu'il y a lieu de confirmer les diverses créations de corps de troupes faites d'urgence dans l'arme de l'infanterie depuis l'investissement de Paris; sur le rapport du ministre de la guerre par intérim décrète :

Article 1er

La formation de onze nouveau régiment d'infanterie de marche, de trois régiment de marche de zouaves et de huit bataillons de marche de chasseurs à pied, est approuvée.

Article 2

Les régiments d'infanterie de marche prendront les nos 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37 et 38
Les régiments de marche de zouaves prendront les nos 1, 2 et 3
Les bataillons de marche de chasseurs à pied les nos 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8

Article 3

Les régiments seront chacun de trois bataillons à six compagnies.
Les bataillons de chasseurs auront quatre compagnies.

Article 4

Pour les besoins de la défense, il pourra être créé également des bataillons d'infanterie de marche formant corps, et commandé par un chef de bataillon.

Article 5

Le ministre de la justice et de la guerre est chargé etc...
Fait à Tours. Crémieux, Fourichon, Glais-Bizoin

Décret du 28 octobre 1870

Le gouvernement, vu la loi du et l'ordonnance du , sur rapport du ministre de la Guerre décrète :

Article 1er

Les trente-neuf régiments d'infanterie de marche prendront la dénomination de « Régiments d'infanterie de ligne » et porteront les nos 101 et suivant jusqu'au nos 139 inclusivement. Le régiment de zouaves de marche deviendra le 4e régiment de zouaves.

Article 2

Chacun de ses régiments aura une administration propre.
Toutes les compagnies qui ont concouru à la formation de ces régiments en feront définitivement partie et cesseront de relever les corps d'où elles proviennent à partir du 1er novembre prochain.

Article 3

L'avancement aura lieu comme pour les autres régiments de ligne, sur l'ensemble de chaque corps.

Article 4

Ces régiments continueront à être commandés par un colonel où un lieutenant-colonel en activité où en retraite.
Chaque bataillon aura un chef de bataillon et un capitaine adjudant-major. Il y aura en outre, par régiment : 1 capitaine-major, 1 lieutenant d'habillement, 1 lieutenant trésorier. Un sous-lieutenant pourra être détaché d'une compagnie pour remplir les fonctions d'adjoint au trésorier.

Article 5

Chaque régiment, dont le cadre est déterminé par l'état ci-joint, aura une conseil d'administration et une section hors rang.

Décret du 20 novembre 1870

Le gouvernement, vu la loi du et l'ordonnance du , les décrets des , et , sur le rapport du ministre de la Guerre décrète :

Article 1er

Le quatrième bataillon du 128e régiment d'infanterie de ligne est supprimé. Les militaires de tous grades qui en faisaient passeront dans les bataillons des compagnies créées par le présent décret.

Article 2

Il sera formé à Paris
1° : deux bataillons de chasseurs à pied de sept compagnies chacun, qui prendront les nos 21 et 22.
2° : une septième compagnie dans chacun des trois bataillons du 4e régiment de zouaves.

Article 3

Les 21e et 22e bataillons de chasseurs à pied seront composé ainsi qu'il suit, savoir :

Article 4

Les 7e compagnies des trois bataillons du 4e régiment de zouaves seront formés par les 3e, 4e et 5e compagnies du 4e bataillon du 128e régiment d'infanterie de ligne (zouaves de l'ex-garde et tirailleurs algériens (Turcos))

Article 5

L'organisation des 21e et 22e bataillons de chasseurs à pied sera la même que celle des autres bataillons de chasseurs à pied.

Article 6

Le ministre de la guerre est chargé etc....

Articles connexes

Bibliographie

Notes, sources et références

  • Les ouvrages cités en bibliographie