Régiment de Saint-Mauris

Régiment de Saint-Mauris
Image illustrative de l’article Régiment de Saint-Mauris
Drapeau d’Ordonnance du régiment de Saint-Mauris

Création 1677
Dissolution 1762
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Saint-Mauris est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé wallon en 1677.

Création et différentes dénominations

  •  : création du régiment de Piettemont (Wallons)
  •  : renommé régiment de Famechon
  •  : renommé régiment d’Isenghiem
  •  : mis sur le pied français et renommé régiment de Mailly
  •  : renommé régiment de Biron
  •  : renommé régiment de Rohan-Rochefort
  •  : renforcé par incorporation du régiment de Fleury
  •  : renommé régiment de Saint-Mauris
  • 10 décembre 1762 : incorporé dans le régiment de Poitou

Équipement

Drapeaux

3 drapeaux, dont un blanc Colonel, et 2 d’Ordonnance, « isabelles & noirs, & croix blanches »[1].

Habillement

Habit, veste et culotte blancs ; collet, parements, revers de la veste rouges ; boutons jaunes ; poches garnies de 3 boutons, autant sur les manches, chapeau bordé d’or.

Historique

Colonels et mestres de camp

  •  : marquis de Piettemont, †
  •  : Ignace de Belvalet de Famechon, brigadier le , maréchal de camp le , † âgé de 60 ans
  •  : Louis de Gand-Vilain de Mérode de Montmorency, prince d’Isenghien, brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant général le , maréchal de France le
  •  : Victor Alexandre, marquis de Mailly, brigadier le , †
  •  : Charles Antoine de Gontaut, marquis de Biron, brigadier le , déclaré maréchal de camp en , par brevet expédié le 1er mai, déclaré lieutenant général en , par pouvoir du
  •  : Charles Armand Jules de Rohan, prince de Rochefort, né le , brigadier le , maréchal de camp le
  •  : Charles Emmanuel, chevalier de Saint-Mauris, brigadier le

Campagnes et batailles

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, les deux bataillons du régiment de Saint-Mauris sont incorporés dans le régiment de Poitou. Ainsi, le régiment de Saint-Mauris disparait pour toujours.

Quartiers

Mémoire et traditions

Personnalités ayant servi au régiment

Notes et références

  1. Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739
  2. Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739

Annexes

Bibliographie

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis , jusqu’en , Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 5, 6, 7 et 8, Paris 1762, 1763, 1764 et 1778

Liens externes