Régiment de Lorraine dragons

Régiment de Lorraine dragons
Image illustrative de l’article Régiment de Lorraine dragons
Guidon du régiment Beauffremont dragons

Création 1673
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle dragons

Le régiment de Lorraine dragons est un régiment de cavalerie du Royaume de France, de la République française et du Premier Empire, créé en 1673.

Lignage

  • 14 septembre 1673 : création du régiment de Listenois dragons
  • 30 août 1685 : renommé régiment de Grammont dragons
  • 3 janvier 1696 : renommé régiment de Payssac dragons
  • 20 mai 1699 : renommé régiment de Listenois dragons
  • 1er mai 1710 : renommé régiment de Bauffremont dragons
  • 2 juin 1744 : renommé régiment de Listenois dragons
  • 5 mai 1747 : renommé régiment de Bauffremont dragons
  • 3 mars 1773 : renommé régiment de Lorraine dragons
  • 1er janvier 1791 : renommé 9e régiment de dragons
  • 18 juin 1811 : transformé en chevau-légers lanciers, le 4e régiment de chevau-légers lanciers
  • 1814 : renommé régiment de lanciers de Monsieur
  • 1815 (Cent-Jours) : renommé 4e régiment de chevau-légers lanciers
  • 1815 : licencié

Équipement

Guidons

4 guidons « de ſoye rouge, Soleil au milieu brodé en or, & frangez d’or »[1].

Habillement

Chevau-légers de la Grande Armée en tenue mondaine, illustration de Vernet de la série La grande armée de 1812.

« Habit, manteau, doublure, paremens, veſte & culotte rouges, boutons d’étaim sur bois goudronnez, bonnet tout rouge bordé de blanc, ceinturon, &c., de peau piqué de blanc, bas blancs, chapeau bordé d’argent fin & cocarde noire ; l’Équipage rouge bordé de blanc, avec le chiffre du Régiment. »[1].

Historique

Mestres de camp-lieutenants et colonels

  • 14 septembre1673 : N. de Bauffremont, marquis de Listenois
  • 14 novembre 1674 : N. de Bauffremont, marquis de Listenois
  • 30 août 1685 : Jean Ferdinand, comte de Grammont, brigadier le 10 mai 1690, maréchal de camp le 3 janvier 1696, lieutenant général le 26 octobre 1704, † 23 juin 1718
  • 3 janvier 1696 : N. de Payssac
  • 20 mai 1699 : Jacques Antoine de Bauffremont, marquis de Listenois, brigadier le 26 octobre 1704, maréchal de camp le 29 mars 1710, † 24 septembre 1710
  • 1er novembre 1710 : Louis Bénigne, marquis de Bauffremont, frère du précédent, 1er février 1719, maréchal de camp le 20 février 1734, lieutenant général le 1er mars 1738, † 18 juillet 1755
  • 4 décembre 1730 : Louis, prince de Bauffremont, fils du précédent, brigadier le 1er janvier 1740, déclaré maréchal de camp le 7 juin 1744 par brevet du 2 mai, déclaré lieutenant général en décembre 1748 par pouvoir du 10 mai
  • 2 juin 1744 : Charles Roger de Bauffremont, chevalier de Listenois
  • 5 mai 1747 : Louis, prince de Bauffremont, pour la seconde fois
  • 3 mars 1773 : Charles Eugène de Lorraine, prince de Lambesc
  • 3 mars 1785 : Joseph Marie de Lorraine, prince de Vaudémont
  • 10 mars 1788 : Louis Jean David le Trésor du Bactot
  • 5 février 1792 : Philibert Louis Maurice de Fleury de Sainte-Croix
  • 13 avril 1792 : Henri Christian Stengel
  • 16 mai 1792 : Anne Henri Collorque de Dampmartin
  • 26 janvier 1793 : Marc Antoine de La Bonninière de Beaumont
  • 17 avril 1795 : Joseph André Thirion
  • 20 avril 1799 : Horace François Sébastiani, maréchal de France en 1840, † 20 juillet 1851
  • 31 août 1803 : Pierre Honoré Anne Maupetit, † 13 décembre 1811
  • 31 décembre 1806 : Mathieu Queunot
  • 14 octobre 1811 : Jean Louis Charles, baron Deschamps
  • 17 avril 1815 : Louis Bro

Composition

  • 42 officiers, 4 escadrons, 16 compagnies de 25 dragons, 16 maréchaux des logis, 400 dragons, compris les brigadiers et tambours[1].

Campagnes et batailles

11 mai 1745: bataille de Fontenoy

Le 9e régiment de dragons a fait les campagnes de 1792 à 1793 à l’armée des Alpes ; 1794 à l’armée d’Italie. Il a fait les campagnes des ans IV et V à l’armée des Alpes ; an VI aux armées de l’Ouest et d’Helvétie ; an VII aux armées d’Helvétie et d’Italie ; an VIII et IX aux armées de réserve et d’Italie. Faits d’armes : combat d’Anghiari, le 15 janvier 1798. Campagnes de l’an XII à l’an XIV au 2e corps de réserve de cavalerie de la Grande Armée (3e division) ; 1806 au 4e corps de réserve de la cavalerie ; 1807 au corps d’observation de la Gironde ; 1808 à l’armée de Portugal ; 1809 et 1810 à l’armée d’Espagne.

Le 4e régiment de chevau-légers lanciers a fait les campagnes de 1812 au corps d’observation de l’Elbe (3e de cavalerie de réserve de la Grande Armée) ; 1813 et 1814 au 2e corps de cavalerie ; 1815 au 1er corps d’armée.

Quartiers

Personnalités ayant servi au régiment

Notes et références

Références

  1. a b c et d Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739

Annexes

Bibliographie

  • Cinquième abrégé de la carte du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 4, 5 et 6, Paris 1761, 1762 et 1763

Article connexe

Liens externes