Régiment de Lauzun hussards

Régiment de Lauzun hussards
Image illustrative de l’article Régiment de Lauzun hussards
Sabre de cavalerie légère, modèle de l’an IX

Création 1783
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle hussards

Le régiment de Lauzun hussards est un régiment de hussards du Royaume de France, de la République française et du Premier Empire, créé en 1783.

Lignage

  • 14 septembre 1783 : création du régiment de Lauzun hussards, avec la cavalerie de la Légion des volontaires étrangers de Lauzun
  • 17 mars 1788 : renforcé d’un 4e escadron tiré des régiments de Nassau, La Marche et Franche-Comté
  • 1er janvier 1791 : renommé 6e régiment de hussards
  • 4 juin 1793 : renommé 5e régiment de hussards
  • 1814 : renommé régiment des hussards d’Angoulême
  • 1815 : renommé 5e régiment de hussards
  • 1815 : licencié

Équipement

Habillement

Revue du 5e régiment de hussards par Junot, duc d’Abrantès et colonel-général des Hussards, en 1808.

Pelisse, paremens et retroussis du dolman blancs, dolman, surtout et pantalon bleu céleste, gilet rouge, tresses et boutons jaunes, manteau vert, schakos doublés en bleu[1].

Régiment de Lauzun hussards, puis 6e régiment de hussards
trompette du régiment de Lauzun hussards, vers 1785
cavalier du 6e régiment de hussards en 1791
5e régiment de hussards
trompette, première République
brigadier en petite tenue en 1807
officier en grande tenue de gala en 1807
trompette en 1809, d’après la collection Cral

Historique

Colonels et chefs de brigade

Campagnes et batailles

Le 6e régiment de hussards, puis 5e régiment de hussards suite à l’émigration du régiment de Saxe hussards le 4 mai 1792, a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Nord. Il se signale à la bataille de Nerwinde, le 18 mars 1793.
Campagnes des ans IV et V à l’armée du Nord ; an VI aux armées de l’Ouest et de Mayence ; ans VII aux armées de Mayence et du Danube ; ans VIII et IX à l’armée du Rhin. Faits d’armes : bataille de l’Iller, le 5 juin 1800.

Il a fait les campagnes de l’an XII à l’an XIV en Hanovre ; 1806 au 1er corps de la Grande Armée ; 1807 et 1808 au corps de réserve de cavalerie de l’armée d’Allemagne ; 1810 au 3e corps d’Allemagne et à l’armée d’Espagne ; 1811 aux armées d’Espagne et de Portugal ; 1812 au corps d’observation de l’Elbe (2e corps de réserve de la Grande Armée) ; 1813 au 2e corps de réserve ; 1814 au 2e corps de cavalerie ; 1815 au 3e corps d’armée.

Licencié en 1815, ses débris sont versés dans le régiment de hussards du Haut-Rhin, formé en 1816.

Mémoire et traditions

Personnalités ayant servi au régiment

  • Maurice François, comte de Mac-Mahon, nommé, le 7 octobre 1787, mestre de camp en second au régiment de Lauzun hussards
  • Louis Bonaparte, chef d’escadron du 5e régiment de hussards en 1800

Notes et références

  1. État militaire de la République française pour l’an X, par l’adjudant-commandant Champeaux, Paris 1802, p. 586

Annexes

Articles connexes

Liens externes