Régiment de La Marine

Régiment de La Marine
Image illustrative de l’article Régiment de La Marine
Drapeau d’Ordonnance du régiment de La Marine

Création 1635
Dissolution 1793
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de La Marine est un régiment d'infanterie du royaume de France, créé en 1635 sous le nom de régiment Cardinal-Duc , devenu sous la Révolution le 11e régiment d'infanterie de ligne.

Création et différentes dénominations

Équipement

Soldat du régiment de La Marine en 1757.

Drapeaux

12 drapeaux dont un blanc Colonel, et 11 d’Ordonnance, « bleux & verts par opposition, & croix blanches »[1].

Habillement

Historique

Colonels et mestres de camp

  •  : Louis de Monteclerc, chevalier de Montecler
  •  : François Le Hardy, marquis de La Trousse
  •  : Louis de Monteclerc, chevalier de Montecler
  •  : Jules Mancini
  •  : Paul Mancini
  •  : Philippe-Julien Mancini, duc de Nevers
  •  : Charles-Félix de Galéan, comte de Gadagne
  •  : Jean-Claude de Rochechouart, marquis de Tonnay-Charente
  •  : Pierre de Jarzé, comte de La Motte
  •  : André Matthieu de Castellas
  •  : Henri-Roger de La Rochefoucaud, marquis de Liancourt
  • 1694 : Louis-Jean-Charles, marquis de Talleyrand
  •  : Pierre, Le Guerchois de Sainte-Colombe
  •  : Michel Chamillard, marquis de Cany
  •  : Alexandre-Maximilien-Balthazar-Dominique de Gand d’Esenghien, comte de Middelbourg
  •  : Charles Pierre Gaston de Lévis, duc de Mirepoix, maréchal de France en 1757, †
  •  : Louis-Henri, marquis d’Aubigné de Tigny, colonel
  •  : François Vachon de Briançon, marquis de Belmont, colonel, brigadier
  •  : Louis-Bernard de Cléron, comte d’Haussonville
  •  : Étienne, vicomte de Jaucourt
  •  : Antoine-René, vicomte de Boisse
  •  : Sébastien Charles Hubert, comte de Gestas, marquis de Lespéroux, colonel
  •  : Louis du Peloux de Saint-Romain
  •  : Jean-Ranchin de Massiat

Campagnes et batailles

Le régiment français est créé par le cardinal Richelieu, en 1635.
Il est parmi de nombreux régiments de la Monarchie qui avaient pour mission de servir sur les bateaux et dans les colonies. Tous ces régiments ont été dotés en 1791 d'un numéro dans l'ordre de bataille de l'infanterie de ligne… alors qu'ils peuvent historiquement être considérés comme les "ancêtres" des régiments d'infanterie de marine.
Ce sont:

Louis XIV

Durant la guerre de Trente Ans le régiment participe au siège de Thionville et s'y fait remarquer, le 18 juillet, avec les régiments de Picardie et de Gramont-liégeois, lors de la prise de la contrescarpe.

Insigne régimentaire du 11e régiment d'infanterie

Guerre de Succession d'Autriche

Régiment d’infanterie de la Marine

Guerre de Sept Ans

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment conserve ses quatre bataillons.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[2] :
Habit, veste et reverts de drap blanc piqué de bleu, culotte de tricot gris-blanc; parements et collets de pannes noires, pattes ordinaires en travers garnies de trois boutons, trois sur le parement et un en dedans, cinq au revers et quatre en dessous : boutons jaunes, forme plate, avec le no 6. Chapeau bordé d'or.

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français du 26 avril 1775 La Marine conserve ses 4 bataillons.

Quartiers

Notes et références

  1. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris, 1739
  2. Ordonnance du roi, concernant l'infanterie françoise : du 10 décembre 1762

Voir aussi

Article connexe

Lien externe