Régiment de Hainault (1684)

Régiment de Hainault
Image illustrative de l’article Régiment de Hainault (1684)
drapeau d’Ordonnance du régiment de Hainault

Création 1684
Dissolution 1762
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Hainault est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1684.

Lignage

  • 30 août 1684 : création du régiment de Hainault, au nom de cette province
  • 10 février 1749 : renforcé par incorporation du régiment des Landes
  • 25 novembre 1762 : licencié

Équipement

tambour en 1747.

Drapeaux

3 drapeaux dont un blanc Colonel, et 2 d’Ordonnance, « bleux & aurores en pointe dans les quarrez par oppoſition, & croix blanches »[1].

Habillement

Historique

Colonels et mestres de camp

  • 4 septembre 1684 : Nicolas Simon Arnault, marquis de Pomponne, brigadier le 30 mars 1693, † 9 avril 1737
  • 1692 :
  • 17 septembre 1695 : Henri Antoine de Ricouard, comte d’Hérouville, brigadier le 10 février 1704, maréchal de camp le 8 mars 1718, † janvier 1726
  • 15 mars 1718 : Florent Claude du Châtelet-Lomont, marquis du Châtelet, brigadier le 20 février 1734, maréchal de camp le 1er mars 1738, lieutenant général le 2 mai 1744
  • 16 avril 1738 : Marc Antoine, marquis de Custine, déclaré brigadier en octobre 1745 par brevet du 1er mai, déclaré maréchal de camp en janvier 1749 par brevet du 10 mai 1748, † 21 novembre 1757
  • 1743 : prince de Craon, † 1745
  • 11 mai 1745 : Antoine Adrien Charles, comte de Grammont, fils du précédent, brigadier le 20 mars 1747, maréchal de camp le 1er mai 1758, † 23 septembre 1762
  • 1er janvier 1748 : Jean-Baptiste François Colbert de Croissy, marquis de Sablé, brigadier le 20 février 1761, déclaré maréchal de camp en décembre 1762 par brevet expédié le 25 juillet

Quartiers

Notes et références

  1. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris, 1739

Annexes

Bibliographie

  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 5, 7 et 8, Paris 1762, 1764 et 1778