Régiment d'Artois cavalerie

Régiment d’Artois cavalerie
Image illustrative de l'article Régiment d'Artois cavalerie
Étendard du régiment d’Aquitaine cavalerie, revers

Création 1665
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle cavalerie

Le régiment d’Artois cavalerie est un régiment de cavalerie du Royaume de France créé en 1665.

Lignage

  • décembre 1665 : création du régiment de Baleroy de Choisy cavalerie
  • 24 mai 1668 : licencié
  • 6 août 1671 : rétablissement du régiment de Baleroy de Choisy cavalerie
  • 1672 : renommé régiment de Courcelles cavalerie
  • 1674 : renommé régiment de Villars cavalerie
  • 8 août 1679 : réformé
  • 15 janvier 1684 : rétablissement du régiment de Villars cavalerie
  • 20 mars 1688 : renommé régiment d’Anjou cavalerie
  • 10 septembre 1753 : renommé régiment d’Aquitaine cavalerie
  • 1er décembre 1761 : renforcé par incorporation du régiment de Vaussieux-Hericy cavalerie et renommé régiment d’Artois cavalerie[1]
  • 1er janvier 1791 : renommé 9e régiment de cavalerie
  • 24 septembre 1803 : renommé 9e régiment de cuirassiers
  • 1815 : licencié

Équipement

Drapeaux

6 étendards « de soye bleue, Soleil d’or au milieu, les armes d’Anjou, & fleurs de lys brodées d’or aux coins, & frangez d’or »[2].

Habillement

Cuirassier en 1812, illustration de Collection des Uniformes des Armées françaises de 1791 à 1814, Paris 1822

Historique

Mestres de camp-lieutenants et colonels

  • 7 décembre 1665 : N. de Baleroy de Choisy
  • 1672 : Charles de Champlay, marquis de Courcelles
  • 25 août 1674 : Claude Louis Hector, marquis de Villars, brigadier de cavalerie le 24 août 1687, maréchal de camp le 10 mars 1690, lieutenant-général le 18 juillet 1701, maréchal de France en 1702, † 17 juin 1734
  • 28 août 1688 : Charles Nicolas de Créqui, marquis de Blanchefort, maréchal de camp le 3 janvier 1696, † 16 mars 1696
  • 5 décembre 1696 : N., comte d’Auroy
  • 1er mai 1704 : Jacques de Chabannes, marquis de Curton
  • 23 mars 1707 : François Philippe, marquis de Scorailles, brigadier le 10 février 1704, maréchal de camp le 14 février 1711, † mars 1724
  • décembre 1712 : N. Le Tellier, marquis de Louvois
  • 1719 : N. de Biron, duc de Gontaut
  • 13 octobre 1732 : Anne Louis Henri de Thiard, marquis de Bissy, maréchal de camp le 20 février 1743, lieutenant-général le 1er janvier 1748, † 3 mai 1748
  • 11 mars 1736 : Charles François Elzéar, marquis de Vogué, maréchal de camp le 1er janvier 1748, lieutenant-général le 28 décembre 1758
  • 20 juillet 1746 : Jean-Baptiste Mahuet de Luppécourt-Drouville
Étienne Marie Antoine Champion de Nansouty.
  • 10 octobre 1755 : Jean Bretagne Charles Godefroi, duc de La Trémouille
  • 3 janvier 1770 : Louis Mathieu Benoît, baron de Fumel
  • 10 mars 1788 : Louis Antoine Paul, vicomte de Bourbon-Busset
  • 5 février 1792 : Gabriel Badda de Bodosalva
  • 29 octobre 1792 : Jean Claude Loubat de Bohan
  • 9 novembre 1793 : Étienne Marie Antoine Champion de Nansouty
  • 3 septembre 1799 : Jean Pierre Doumerc
  • 31 décembre 1806 : Pierre Louis François Paultre de Lamotte
  • 7 septembre 1811 : N. Murat-Sestrières
  • 3 septembre 1813 : N. Habert
  • 3 septembre 1814 : François Bigarne

Campagnes et batailles

Le 6e régiment de cavalerie a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Rhin. Il a fait les campagnes des ans IV et V à l’armée de Rhin-et-Moselle ; an VI aux armées de l’Ouest et de Mayence ; an VII aux armées de Mayence, du Danube et du Rhin ; ans VIII et IX à l’armée du Rhin. Faits d’armes : bataille d’Hochstedt et passage du Danube, les 19 et 22 juin 1800.

Le 9e régiment de cuirassiers a fait les campagnes de l’an XIV au corps de cavalerie de réserve de la Grande Armée ; de 1806 à 1808 au 1er corps de cavalerie de la Grande Armée ; 1809 et 1810 aux armées du Rhin et d’armée d’Allemagne ; 1811 et 1812 au corps d’observation de l’Elbe ; 1813 et 1814 au 1er corps de réserve de cavalerie et garnison de Hambourg ; 1815 à la 3e division de réserve de cavalerie.

Le fond du 9e régiment de cuirassiers, licencié, a été versé dans le 6e régiment de cuirassiers, qui a également reçu le fond de l’ancien Commissaire général.

Quartiers

Notes et références

  1. Ordonnance du 1er décembre 1761, État militaire de France pour l’année 1762, p. 380.
  2. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739

Annexes

Bibliographie

  • Cinquième abrégé de la carte du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Lemau de la Jaisse, Paris 1739
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 2, 5, 6 et 7, Paris 1760, 1762, 1763, 1764
  • État militaire de France pour l’année 1762, par MM. Montandre-Longchamps, chevalier de Montandre, et de Roussel, cinquième édition, chez Guyllin, Paris 1762

Articles connexes

Liens externes