Régiment d'Île-de-France (1762)

Régiment d’Île-de-France
Image illustrative de l’article Régiment d'Île-de-France (1762)
Drapeau d’Ordonnance du régiment d’Île-de-France

Création 1629
Dissolution 1796
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment d’Île-de-France est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1629, au service de la France depuis 1630.

Lignage

  • 26 octobre 1629 : levée du régiment de Mesle (régiment liégeois)
  • 1630 : incorporation dans une armée française sous le nom de régiment de Hautepenne
  • 1631 : licencié
  • 10 août 1633 : rappelé en France et nommé régiment de La Bloquerie
  • août 1637 : renommé régiment de Vallemont
  • 1er octobre 1641 : renommé régiment de Gramont
  • 1647 : devient un régiment français
  • 11 octobre 1665 : renommé régiment de Louvigny
  • 20 février 1687 : renommé régiment de Guiche
  • 1er juin 1696 : renommé régiment de Noailles
  • 20 novembre 1696 : renommé régiment de Coetquen
  • 1709 : renommé régiment de Tourville
  • 1712 : renommé régiment de Meuse
  • 1734 : renommé régiment de Choiseul
  • 3 novembre 1738 : renommé régiment de Montmorin
  • 10 décembre 1762 : renommé régiment d’Île-de-France, au nom de cette province
  • 1791 : renommé 39e régiment d’infanterie de ligne
  • début 1796 : réformé, par incorporation de ses 2 bataillons à la première 46e demi-brigade d’infanterie de ligne lors de la formation de cette demi-brigade, qui sera elle-même incorporée dans l’artillerie de marine à Brest

Équipement

Drapeaux

6 drapeaux, dont un blanc Colonel et 5 d’Ordonnance, « verts & violets par opposition, & croix blanches. »[1]

Habillement

Historique

Colonels et mestres de camp

  • 1629 : baron de Mesle
  • 1630-1631 : de Hautepenne
  • 1633 : de La Bloquerie
  • 1637 : de Vallemont
  • 1er octobre 1641 : Antoine de Gramont III, duc de Gramont, maréchal de camp le 17 avril 1635, lieutenant général des armées du Roi le 10 avril 1641, maréchal de France le 22 septembre 1641, † 12 juillet 1678
  • 11 octobre 1665 : Antoine Charles, comte de Louvigny, puis comte de Guiche en 1673, duc de Grammont en 1678, fils du précédent colonel, brigadier le 12 mars 1675, † 25 octobre 1720
  • 20 février 1687 : Antoine de Gramont, comte de Guiche puis duc de Grammont en 1720, brigadier le 24 juin 1694, maréchal de camp le 29 janvier 1702, lieutenant général des armées du Roi le 26 octobre 1704, maréchal de France le 2 février 1724, † 16 septembre 1725
  • 1er juin 1696 : Anne Jules de Noailles, duc de Noailles, né le 4 février 1650, brigadier de cavalerie le 13 février 1674, maréchal de camp le 25 février 1677, lieutenant général des armées du roi le 25 juin 1682, maréchal de France le 27 mars 1693, † 2 octobre 1708
  • 20 novembre 1696 : Malo Auguste, marquis de Coetquen, brigadier le 26 octobre 1704, maréchal de camp le 12 novembre 1708, lieutenant général des armées du Roi le 8 mars 1718, † juillet 1727
  • 23 février 1709 : marquis de Tourville
  • 30 juillet 1712 : Henri Louis de Choiseul, comte de Meuse, brigadier le 1er février 1719, maréchal de camp le 20 février 1734, lieutenant général le 1er mars 1738, † 11 avril 1754
  • 20 février 1734 : comte de Meuse, fils du précédent
  • 3 novembre 1738 : Jean-Baptiste François de Montmorin de Saint-Herem, marquis de Montmorin, 20 février 1743, déclaré maréchal de camp en novembre 1745 par brevet du 1er mai, déclaré lieutenant général des armées du Roi en décembre 1748 par pouvoir du 10 mai
  • 1er décembre 1745 : Jean-Baptiste Calixte de Montmorin de Saint-Herem, marquis de Saint-Herem, fils du précédent, brigadier le 10 février 1759, déclaré maréchal de camp en décembre 1762 par brevet du 25 juillet
  • 1762 : marquis de Crenolle
  • 1764 : marquis de Berenger, brigadier
  • 1780 : d’Hautefeuille
  • 1788 : de Montgaillard
  • 1789 : comte de Saisseval
  • 1791 : Loras (ou Lovas ?)
  • 1793-1796 : Prat

Campagnes et batailles

Le 39e régiment d’infanterie de ligne a fait les campagnes de 1792 à 1796 à l’armée des Côtes de Brest.

Quartiers

Notes et références

  1. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739

Annexes

Bibliographie

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Lemau de la Jaisse, Paris 1739
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 2, 3, 5, 7 et 8, Paris 1760, 1761, 1762, 1764, 1778

Article connexe

Liens externes