Régiment Royal des Vaisseaux

Régiment Royal des Vaisseaux
Image illustrative de l’article Régiment Royal des Vaisseaux
Uniforme et drapeau du régiment Royal des Vaisseaux en 1772.

Création 1638
Dissolution 1794
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment Royal des Vaisseaux est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1638.

Création et différentes dénominations

Équipement

Drapeaux

9 drapeaux, dont un blanc Colonel, et 8 d’Ordonnance, « jaunes, verts, rouges & noirs par opposition, & croix blanches semées de fleurs de lys d’or, & un Vaisseau en or au milieu de chaque croix »[1].

Habillement

Composition

  • Par ordre du , le régiment est réduit à une compagnie franche

Historique

Colonels et mestres de camp

  •  : Henri d’Escoubleau de Sourdis, †
  •  : Armand-Jean du Plessis, cardinal de Richelieu, †
  •  : Jules, cardinal de Mazarin, †
  •  : Louis-Charles de Nogaret de Foix, duc de Candale, † 1658
  •  : Louis de Vendôme, duc de Mercœur puis duc de Vendôme en 1665, commandant de l’armée de Provence le , commandant de l’armée de Lombardie le , †
  •  : Alexandre Le Bret
  •  : Louis Potier de Gesvres, marquis de Gandelus, né le , brigadier le , †
  •  : Louis, comte de Mailly, brigadier le , mestre de camp général des dragons le , maréchal de camp le , † (âgé de 37 ans 5 mois)
  •  : René, marquis de Nevet
  •  : Hyacinthe de Montvalat, chevalier d’Entragues
  •  : Isaac Charles de La Rochefoucaud, comte de Montendre[note 4], brigadier le , †
  •  : Louis de Régnier, marquis de Guerchy, baptisé le , brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant général des armées du roi le , †
  •  : Thomas Le Gendre de Collandre, brigadier le , maréchal de camp le , † (âgé de 65 ans)
  •  : Pierre Aimé de Guiffrey, chevalier puis comte de Marcieu, brigadier d’infanterie le , maréchal de camp le , lieutenant général des armées du roi le
  •  : Claude Louis François de Régnier, comte de Guerchy, né le , brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant général des armées du roi le
  •  : Jean-Baptiste Charles Hubert Bouchard d’Esparbès de Lussan, chevalier d’Aubeterre, tué le , lors du siège de Bruxelles, à la Porte de Schaerbeek
  •  : Louis Henri Bouchard d’Esparbès de Lussan, comte d’Aubeterre-La-Serre
  •  : François Emery de Durfort, comte de Civrac, brigadier le , déclaré maréchal de camp en par brevet du
  •  : Anne Pierre, marquis de Montesquiou, né le , †
  •  : Charles Pierre Hyacinthe, comte d’Ossun
  •  : Frédéric Séraphin de La Tour du Pin-Paulin, marquis de Gouvernet
  •  : Joseph Marie Rogon de Kerkaradec
  •  : Anselme de Sicard
  •  : François Vergès

Campagnes et batailles

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment conserve ses deux bataillons.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[3]
Habit, veste et culotte blancs, parements, collet et revers bleus, doubles poches en long garnies de trois boutons chacune, quatre boutons au revers, quatre en dessous, autant sur la manche et boutons jaunes et plats, avec le no 26. Chapeau bordé d'or.

43e régiment d’infanterie de ligne

Le 1er bataillon a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Nord ; le 2e celles des mêmes années à l’armée des Ardennes.

Quartiers

Notes et références

Notes

  1. de Poli, p. 17
  2. de Poli, p. 24
  3. de Poli, p. 28
  4. Le 1er mars 1702 : on sut que Sa Majesté avoit donné le régiment des Vaisseaux au marquis de Montendre. Voir Mémoires du marquis de Souches sur le règne de Louis XIV tome 7.

Références

Annexes

Sources et bibliographie

Les sources sont classées par date de parution

  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 1, 4, 5, 6, 7 et 8, Paris 1760, 1761, 1762, 1763, 1764 et 1768
  • Oscar de Poli, Un Régiment d'autrefois, Royal-Vaisseaux (1638-1792), Conseil héraldique de France (Paris), , 234 p. (lire en ligne).

Article connexe

Lien externe