Régiment Royal-Guyenne cavalerie

Régiment Royal-Guyenne cavalerie
Création 1779
Dissolution 1803
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle cavalerie

Le régiment Royal-Guyenne cavalerie est un régiment de cavalerie du Royaume de France et de la République française, créé en 1779.

Lignage

  • 29 janvier 1779 : création du 1er régiment de chevau-légers
  • 25 juillet 1784 : transformé en cavalerie, le régiment d’Orléanais cavalerie
  • 17 mars 1788 : renommé régiment Royal-Guyenne cavalerie
  • 1er janvier 1791 : renommé 23e régiment de cavalerie
  • 1792 : renommé 22e régiment de cavalerie
  • 24 septembre 1803 : licencié

Équipement

Habillement

Historique

Mestres de camp et colonels

  • 29 janvier 1779 : Louis d’Adhémar, chevalier de Panat
  • 13 avril 1780 : Joseph Maurice, comte de Toustain-Viray
  • 1er janvier 1784 : Gabriel Jacques, comte de Farjonnel
  • 10 mars 1788 : Gaspard Paulin, vicomte de Clermont-Tonnerre, † 13 juillet 1842
  • 5 février 1792 : Laurent de Girond
  • 26 octobre 1792 : N. de Beauregard
  • 13 avril 1793 : colonel Antoine Eléonor Pouthier de Gouhelans
  • 9 février 1794 : Nicolas Desvouges
  • 4 juin 1795 : Jean-Baptiste Gilet
  • 2 février 1800 : Philippe Auguste Rouvillois

Campagnes et batailles

Le 22e régiment de cavalerie a fait les campagnes de 1792 et 1793 à l’armée des Ardennes ; 1794 à l’armée du Nord.
Il a fait les campagnes des l’an IV à l’armée de Sambre-et-Meuse ; an VII à l’armée du Danube ; an VIII et IX aux armées de réserve et d’Italie.

Licencié en l’an XI, il a été incorporé dans le 2e de carabiniers, les 9e et 12e de cuirassiers, 24e et 27e de dragons.

Annexes

Lien externe