Référendums de 2014 dans le sud et l'est de l'Ukraine

Référendums de 2014 dans le sud et l'est de l'Ukraine

Plusieurs référendums d'autodétermination se tiennent dans le sud et l'est de l'Ukraine dans le cadre de la crise de Crimée et de la guerre du Donbass en cours dans ces régions à majorité ou forte minorité russophone. Ces référendums visent à valider la déclaration d'indépendance de ces différentes provinces. Il s'agit :

Officiellement, les deux dernières provinces (Donetsk et Louhansk) ne revendiquent pas leur rattachement à la Russie mais seraient plutôt favorables à une Ukraine fédérale avec un nouveau gouvernement. Les pro-russes de Donetsk n'excluent cependant plus, au soir du référendum, d'organiser un nouveau référendum sur le rattachement si les résultats du premier leur sont favorables, mais pas avant plusieurs mois. Les dirigeants de la RP de Donetsk demande néanmoins dès le lendemain leur rattachement à la Russie.

Tous ces référendums sont qualifiés de « farce tragique » par l'Ukraine[1] et les principales puissances occidentales. Concernant la Russie, elle a reconnu puis, conformément au résultat du référendum, annexé la péninsule de Crimée, mais avait officiellement demandé aux pro-russes de Donetsk et Louhansk de reporter leurs consultations, ce qu'ils ont refusé de faire. Ces référendums ont lieu alors que l'élection présidentielle anticipée en Ukraine doit avoir lieu le 25 mai 2014.

Notes et références

  1. LeMonde.fr, 12 mai 2014