Référendum constitutionnel de 1964 en république du Congo (Léopoldville)

Référendum constitutionnel de 1964 en république du Congo (Léopoldville)

Du 15 juin au 10 juillet 1964, la population de la République du Congo (Léopoldville) a voté par référendum sur la proposition de constitution de la République, comme prévu par la loi fondamentale à la suite de l'indépendance[1].

Quelque 2 404 139 Congolais ont voté, avec 35 688 votes invalides et un total de 2 368 451 suffrages exprimés. Le résultat a été un oui à une large majorité (90,82 %). Le texte, dit "Constitution de Luluabourg" instaure la première république,[3] . Le pays, qui se faisait appeler "république du Congo-Léopoldville" pour se distinguer du Congo voisin, dit "Congo-Brazzaville", prend le nom de République démocratique du Congo le 1er août suivant lors de la promulgation de la nouvelle constitution.

Référendum constitutionnel de 1964 en république du Congo (Léopoldville)

Sommaire

Résultats du référendum de 1964

Les électeurs sont amenés à voter par le biais d'un bulletin « pour » de couleur verte, ou d'un bulletin « contre » de couleur noire. En l'absence de fichier électoral dans le pays, le chiffre de la participation est inconnu.

Référendum congolais de 1964[4]
Choix Votes %
Pour 2 151 122 90,82
Contre 217 329 9,18
Votes valides 2 368 451 98,51
Votes blancs et nuls 35 688 1,49
Total 2 404 139 100
Oui :
2 151 122
(90,82 %)
Non :
217 329
(9,18 %)
Majorité absolue

Voir aussi

Notes et références

Lien externe