Quierzy

Quierzy
Quierzy
Mairie-école.
Blason de Quierzy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère
Maire
Mandat
Jérôme Gervais
2020-2026
Code postal 02300
Code commune 02631
Démographie
Gentilé Cheriziens(ne)s
Population
municipale
420 hab. (2017 en diminution de 4,55 % par rapport à 2012)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 34′ 17″ nord, 3° 08′ 39″ est
Altitude 45 m
Min. 38 m
Max. 73 m
Superficie 8,09 km2
Élections
Départementales Canton de Vic-sur-Aisne
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Quierzy
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Quierzy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quierzy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Quierzy
Liens
Site web quierzy02.fr

Quierzy (nom officiel, mais on voit aussi parfois Quierzy-sur-Oise) est une commune du département de l'Aisne, dans la région administrative des Hauts-de-France et la région naturelle du Soissonnais. Située entre Noyon et Chauny, elle est traversée par la rivière Oise. La rivière Ailette rejoint l'Oise à Quierzy. Ancienne villa royale aux temps des Mérovingiens puis palatium impérial avec les Carolingiens, c'est maintenant un paisible village, mais aussi un lieu de mémoire de l'histoire de France, puisqu'il fut le village de France qui eut le passé historique le plus illustre durant le haut moyen-âge.

Géographie

Entrée de Quierzy.

Le village de Quierzy se trouve dans la vallée de l'Oise, aux confins du Soissonnais, du Noyonnais et du Laonnois.

L'Oise constitue en effet la frontière naturelle entre le Soissonnais, au sud de cette rivière, et le Noyonnais, au nord-ouest, tandis que l'Ailette sépare le Soissonnais du Laonnois, au nord-est.

Ces frontières naturelles constituent les limites du territoire des Suessiones, peuple gaulois présent dans la région dans l'antiquité gauloise. Ce découpage de la période gallo-romaine (la Civitas Suessionum) sera par la suite adopté par les francs et l'Église (ancien diocèse de Soissons, né au IIIe siècle).

Les pays ou diocèses du Soissonnais, du Noyonnais et du Laonnois étaient avant 1789 tous rattachés à la province historique d'Île-de-France.

Plus près de nous, les limites de la Région Agricole du Soissonnais, définies en 1946 par l'INSEE, s'inspirent de celles la région naturelle.

Localisation

Toponymie

Le nom de Quierzy évolua successivement en Cariciacum, puis Carisiacum, Charisagum, Karisiacum, et enfin Quierzy.

Charisilittae en 236, puis Carisiacus, Kiriacus, Chirisiacus, Karisy, Kerzy, Chérisy, Kierzy, Quierzis (an II 1793) et enfin Quierzy (Bull. des Lois 1801, Quierzy et non Quierzy-sur-Oise) tirerait son nom de Charisius, fondateur ou propriétaire de la villa gallo-romaine.

Histoire

Stèle sur les Mérovingiens et Carolingiens.
La donation de Pépin (ou traité de Quierzy) au pape Étienne II (754).
  • Première Guerre mondiale : Quierzy est occupé par l'armée allemande dès l'été 1914 et se trouve à proximité du front pendant toute la guerre. L'historien de l'art Georg Weise (1888-1978) de l'Université de Tübingen commence des fouilles à l'emplacement présumé du palatium impérial des Carolingiens (d' jusqu'en ), depuis jamais reprises.
    En 1917, les Allemands contraints de se retirer détruisent systématiquement toute la région. Quierzy épargné est alors libéré une première fois par le 4e spahis.
    Dès , la 3e Division de Cavalerie du 1er Corps de Cavalerie vient en aide à la population.
    Le village connaît d'importantes destructions en 1918 lors des batailles de l'Ailette et de l'Aisne avant d'être définitivement libéré le par le 330e Régiment d’Infanterie.
  • Quierzy reçoit le la Croix de guerre 1914-1918 accompagnant la citation à l’ordre de l’armée [5] : « A supporté courageusement de fréquents bombardements qui l’ont complètement détruite. Par la fière attitude qu’elle a opposée à l’envahisseur au cours d’une longue occupation, par les souffrances endurées, a bien mérité de la nation ».
  • La reconstruction : après les deux libérations, les femmes américaines de la section civile de l'AFFW, futur CARD, aident à la reconstruction de la région jusqu'en 1924.

Politique et administration

Découpage territorial

La commune de Quierzy est membre de la communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Chauny. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[6].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Laon, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[7]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Vic-sur-Aisne pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[7], et de la quatrième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[8].

Administration municipale

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1877 après 1879 Cavalier[9]    
mars 2001 juillet 2020 Olivier Timmerman DVD Agriculteur
Réélu pour le mandat 2014-2020[10],[11]
juillet 2020[12] En cours
(au 13 juillet 2020)
Jérôme Gervais    

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[14].

En 2017, la commune comptait 420 habitants[Note 1], en diminution de 4,55 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
607637667664738751764781781
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
744703673604596553512475466
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
437437414303368350344399391
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
340335312342362335414426437
2013 2017 - - - - - - -
431420-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

Situé au sud de la rivière Oise, Quierzy n'est pas un village picard mais francilien.

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

  • Charles Martel y est décédé en 741.
  • Charlemagne (l'un des lieux hypothétiques de sa naissance entre 742 et 748).
  • Charles le chauve, roi des Francs, puis Empereur carolingien, petit-fils de Charlemagne, y fut couronné roi en 838 par son père Louis le Pieux, s'y maria en 842 et prit en 877 une décision d'une immense portée: la fondation de la féodalité (Cartulaire de Quierzy).
  • Le village a l'honneur d'abriter les tombes de deux artilleurs du 320e Régiment d'Artillerie coloniale porté de la 87e Division d'Infanterie d'Afrique, Morts pour la France à Quierzy le  :
    • Chef d'escadron René Patier (1893-1940)
    • Canonnier Marcel Leviel (1916-1940).

Héraldique

Blason de Quierzy Blason
D'azur à la fasce d'or[17].
Détails
Armes de la famille De Quierzy (ou De Chérisy) avec émaux inversés.
Blason officiel.

Voir aussi

Bibliographie

  • Liber Pontificalis
  • Codice diplomatico longobardo
  • Annales Regni Francorum
  • Annales Vedastini
  • Ivan Gobry, Pépin le Bref, éd. Pygmalion
  • Georges Bordonove, Charlemagne, éd. Pygmalion
  • Abbé Th. Carlet, Abbé N. Caillet: Annales de Quierzy-sur-Oise, publié par le Comité Archéologique et Historique de Noyon, 1935
  • Georges Samson: Le Palais de Quierzy et les villas dépendantes de celui-ci du VIe au Xe siècle. Groupe Archéologique du Noyonnais, 1970/79
  • Georges Samson: Le palatinat carolingien de Quierzy-sur-Oise, Bulletin semestriel de la Société archéologique, historique et scientifique de Noyon, Juillet-
  • Josiane Barbier: Quierzy, dans: Palais médiévaux (France-Belgique), 25 ans d'archéologie. Publications de l'université du Maine, 1994, p. 25–27
  • Jean-Pierre Boizette: Histoire du Peuple Franc – Le Palais de Quierzy, 2004

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Concilium Carisiacense a. 838. m. Septembri (BNF)
  2. Acta spuria ad concilium Carisiacense spectantia a. 838 (BNF)
  3. Concile de Quierzy de 853
  4. Capitulaire de Quierzy (Hérodote.Net)
  5. accordée par décret du 17 octobre 1920 (publié au JO du 21 octobre 1920 p.16155)
  6. « communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 20 avril 2020)
  7. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Quierzy », sur le site de l'Insee (consulté le 20 avril 2020).
  8. « Découpage électoral de l'Aisne (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 20 avril 2020).
  9. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1879, p223.
  10. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  11. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  12. https://reader.cafeyn.co/fr/1927236/21616440
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  17. « 02631 Quierzy (Aisne) », sur armorialdefrance.fr (consulté le 30 décembre 2018).