Quartier de la Plaine-de-Monceaux

Quartier de la Plaine-de-Monceaux
La gare de Pereire - Levallois. Son ouverture en 1854, sur la ligne d'Auteuil créée par les frères Pereire, a été l'élément moteur de l'urbanisation, par les mêmes, du quartier.
La gare de Pereire - Levallois. Son ouverture en 1854, sur la ligne d'Auteuil créée par les frères Pereire, a été l'élément moteur de l'urbanisation, par les mêmes, du quartier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Paris
Arrondissement municipal 17e
Démographie
Population 38 958 hab. (2005)
Densité 28 149 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 46″ nord, 2° 18′ 33″ est
Superficie 138,4 ha = 1,384 km2
Transport
Gare (RER)(C) Pereire-Levallois
Métro (M)(2)(3)
Bus 30,31,53,84,94
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier de la Plaine-de-Monceaux

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Quartier de la Plaine-de-Monceaux

Le quartier de la Plaine-de-Monceaux est le 66e quartier administratif de Paris situé dans le 17e arrondissement.

Orthographe et étymologie

Les frères Émile et Isaac Pereire.

Souvent appelé Plaine-Monceau dans l’usage actuel, son nom officiel de Plaine-de-Monceaux demeure utilisé dans un certain nombre de documents règlementaires ou administratifs, tel le code électoral[1],[2].

La Plaine-Monceau tire son nom de l'ancien petit village de Monceau qui, au IXe siècle était un lieu-dit tirant son nom, très répandu, soit de « Mons Calvus » (Mont chauve, désert), soit de « Monticellum » (petit mont), soit de « Muscelli » (terrain couvert de mousse), noms qui formèrent « Mousseaux », « Monceaux » puis « Monceau ».

Histoire

Sous l'Ancien Régime, l'actuelle Plaine de Monceaux était un important lieu de chasse. En 1791, les habitants excédés par les ravages de leur cultures que faisaient les animaux échappés des remises de gibiers, détruisirent ces remises, symboles de l'Ancien Régime. L'agglomération resta peu peuplée avec 450 habitants à la Révolution. Le village faisait partie avec celui de Batignolles de la commune de Clichy jusqu'en 1830. Les deux villages forment en 1830 la commune de Batignolles-Monceau, annexée par Paris en 1860.

C'est principalement dans la seconde moitié du XIXe siècle que le quartier a été urbanisé, sous l'impulsion des frères Pereire qui y firent de grandes opérations de promotion immobilière.

Principaux sites

Transports en commun

Situation de la Plaine-Monceaux dans le 17e arrondissement.

Réseau ferré

Métro

Réseau Express Régional

Bus

Lignes : 30, 31, 53, 84, 94, 93, 92, pc1 , pc3

Notes et références

  1. Le nom officiel du quartier administratif est quartier de la Plaine-de-Monceaux, tel qu'il a été dénommé en 1860 lors de la création des vingt arrondissements actuels de Paris, source Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, éditions de Minuit, (ISBN 9782707310521), p. 21. Cette appellation demeure utilisée dans les textes officiels actuels, voir notamment le code électoral, composition de la 16e circonscription du département de Paris sur droit.org consulté le 9 janvier 2009.
  2. Nomenclature officielle des voies publiques et privées [de Paris], édité par la Mairie de Paris, 9e édition, mars 1997, XXIV pages + 670 pages, préface de Jean Tiberi, maire de Paris (ISBN 2-9511599-0-0) : à la page XX (LISTE DES ARRONDISSEMENTS ET DES QUARTIERS DE PARIS) seule la forme avec le de et le -x à Monceaux est citée.