Puʻu Huluhulu

Puʻu Huluhulu
Vue du Puʻu Huluhulu depuis les coulées de lave du Mauna Ulu avec un arbre de lave sur la droite.
Vue du Puʻu Huluhulu depuis les coulées de lave du Mauna Ulu avec un arbre de lave sur la droite.
Géographie
Altitude 1 048,5 m[1]
Massif Kīlauea (Hawaï)
Coordonnées 19° 22′ 16″ nord, 155° 12′ 19″ ouest[1]
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Hawaï
Comté Hawaï
Ascension
Voie la plus facile Napau Crater Trail
Géologie
Âge ≈ 500 ans
Roches Basalte
Type Volcan rouge
Activité Endormi
Dernière éruption Inconnue
Code GVP 332010
Observatoire Observatoire volcanologique d'Hawaï

Géolocalisation sur la carte : Hawaï

(Voir situation sur carte : Hawaï)
Puʻu Huluhulu

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Puʻu Huluhulu

Le Puʻu Huluhulu, toponyme hawaïen signifiant littéralement « colline broussailleuse »[2], est un cône volcanique des États-Unis, situé dans l'île de Hawaï, sur les pentes du Kīlauea. Il peut être atteint en une courte randonnée[3] offrant un panorama sur les environs, et notamment le Mauna Ulu tout proche.

Géographie

Vue de l'intérieur du cratère du Puʻu Huluhulu en direction de l'est avec le Puʻu ʻŌʻō dans le lointain sur la droite.

Le Puʻu Huluhulu se trouve dans le sud-est de l'île d'Hawaï, sur le flanc Est du Kīlauea. Il est l'un des nombreux cônes, cratères et fissures du rift Est. Il est entouré par le Mauna Ulu au sud-est et le Pauahi à l'ouest[1]. Avant l'éruption du Mauna Ulu, les cratères de ʻAlae et ʻĀloʻi, désormais enfouis sous les coulées de lave, se trouvaient respectivement au sud-est et au sud-ouest[2]. Administrativement, il se trouve dans l'État américain d'Hawaï, dans le district de Puna du comté d'Hawaï[4].

Ce cône de cendre[5] couronné par un petit cratère culmine à 1 048,5 mètres d'altitude[1]. Son ascension se fait par un sentier escarpé de 400 mètres de longueur connecté au Napau Crater Trail et qui mène à un point de vue sur les environs et notamment le Mauna Ulu[6]. Ses pentes et l'intérieur de son cratère sont couverts d'une forêt tropicale dominée par Metrosideros polymorpha, une espèce arbustive endémique d'Hawaï où elle est appelée ʻōhiʻa[2],[7].

Histoire

Vue du Mauna Ulu depuis le sommet du Puʻu Huluhulu.

Le Puʻu Huluhulu s'est formé il y a environ 500 ans[5]. Il est né de l'empilement des cendres et téphras d'une fontaine de lave qui n'ont pas été emportés par une coulée et qui se sont accumulés progressivement[5]. Les éruptions successives qui se sont produites autour du Puʻu Huluhulu depuis sa formation ont progressivement noyé ses pieds sous des coulées de lave[8] ; avant l'éruption du Mauna Ulu, il s'élevait ainsi à 91 mètres au-dessus des terrains environnants[8]. Sa proéminence et sa vue dégagée en direction de l'océan Pacifique ont été à l'origine de la construction en 1934 d'une plate-forme d'observation[8]. Lorsque l'éruption du Mauna Ulu débute en 1969, elle constitue un lieu d'observation propice pour les volcanologues de l'observatoire volcanologique d'Hawaï[8]. Lorsque la chaleur le permet, ils s'y rendent et s'abritent de la fournaise derrière un mur en pierre[8]. Deux de ces volcanologues se retrouvent un jour sous une pluie de lave lorsque la fontaine du Mauna Ulu est déviée brusquement vers le Puʻu Huluhulu[8]. Ils en réchappent en quittant précipitamment les lieux, partant dans la direction opposée à travers la forêt au lieu de redescendre le sentier, plus exposé[8]. Depuis la fin de l'éruption en 1974, la vue vers l'océan est obstruée par le cône du Mauna Ulu[8].

Références

  1. a, b, c et d (en) « Mauna Ulu USGS Makaopuhi Crater Quad, Hawaii, Topographic Map », Topozone (consulté le 24 janvier 2012)
  2. a, b et c (en) Randy Ashley et Jay Robinson, Mauna Ulu Eruption Guide, Hawaiʻi Volcanoes National Park, 32 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 4-5
  3. (en) « Day Hike - Mauna Ulu / Pu‘u Huluhulu - Hawai'i Volcanoes National Park (U.S. National Park Service) », sur www.nps.gov (consulté le 31 mai 2017)
  4. (en) 2000 Districts Hawaii County, Office of Planning, Department of Business, Economic Development and Tourism, State of Hawaii, , 1 p. (présentation en ligne, lire en ligne)
  5. a, b et c (en) Randy Ashley et Jay Robinson, Mauna Ulu Eruption Guide, Hawaiʻi Volcanoes National Park, 32 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 20
  6. (en) Randy Ashley et Jay Robinson, Mauna Ulu Eruption Guide, Hawaiʻi Volcanoes National Park, 32 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 2-3
  7. (en) Randy Ashley et Jay Robinson, Mauna Ulu Eruption Guide, Hawaiʻi Volcanoes National Park, 32 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 30
  8. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Randy Ashley et Jay Robinson, Mauna Ulu Eruption Guide, Hawaiʻi Volcanoes National Park, 32 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 26-27

Lien externe