Prusse-Occidentale

Prusse-Occidentale
La province de Prusse-Occidentale (en rouge) au sein du royaume de Prusse (en jaune clair).
Drapeau de la province de Prusse-Occidentale
Carte de la Prusse Occidentale et de la baie de Danzig en 1896.

La province de Prusse-Occidentale (en allemand : Provinz Westpreußen) est une province du royaume de Prusse, située sur la mer Baltique, établie en 1773 à la suite du premier partage de la Pologne, sur le territoire de la Prusse royale. Sa capitale était Dantzig.

Cette province existe jusqu'en 1824, date de sa fusion avec la Prusse-Orientale pour former la province de Prusse ; elle est rétablie en 1878 et disparaît en 1920 conformément aux stipulations du Traité de Versailles.

Généralités

Sa superficie est de 25 550 km2 ; sa population atteint 1 703 474 habitants en 1910.

Ses principales villes, la plupart fondées par les Chevaliers teutoniques, sont situées sur la Vistule : Thorn, Culm, Schwetz, Graudenz, Marienwerder, Marienbourg, Dirschau et Dantzig).

La population des villes est en majorité allemande, mais la population rurale parle souvent polonais ou cachoube.

Son territoire

Il recouvre :

  • La majeure partie de l'ancienne Prusse royale (en polonais : Prusy Królewskie ; en allemand : Preußen Königlichen Anteils, Königliches Preußen ou Königlich-Preußen), c'est-à-dire :
    • L'ancienne voïvodie de Marienburg (Województwo malborskie, Woiwodschaft Marienburg)
    • L'ancienne voïvodie de Culm (Województwo chełmińskie, Woiwodschaft Kulm)
    • L'ancienne voïvodie de Poméranie (Województwo pomorskie, Woiwodschaft Pommern)
  • Une partie de l'ancien duché de Prusse (en allemand : Herzogtum Preußen)
  • La partie septentrionale de l'ancien district de la Notec (Obwód Nadnotecki, Netzedistrikt ),

En 1910, la province est réorganisée par la création des deux districts de Dantzig et de Marienwerder.

La fin de la Prusse-Occidentale

Après la Première Guerre mondiale, le traité de Versailles démantèle la province en créant le corridor de Dantzig attribué à la Pologne et en faisant de Dantzig une ville libre.

La Vistule devient la frontière entre la Pologne et l'Allemagne. Les territoires des provinces de Prusse-Occidentale et de Posnanie qui ne passent pas à la Pologne constituent alors une nouvelle province, appelée Posnanie-Prusse Occidentale.

La Prusse-Orientale, qui reste allemande, se retrouve donc isolée du reste du pays par le corridor.

Après la Seconde Guerre mondiale, tout le territoire de l'ancienne province est rattaché à la Pologne et, depuis 1998, est rassemblé dans la voïvodie de Poméranie.

95 % de la population Allemande est évacuée entre 1945 et 1947, et remplacée par des Polonais, des Cachoubes, et des Ukrainiens.