Proximus

Proximus
logo de Proximus

Création 1994
Dates clés 2006 : prise de contrôle par Belgacom
2010 : absorption par Belgacom
2014 : utilisation comme marque commerciale par Belgacom
2015 : la société mère Belgacom S.A. devient Proximus S.A.
Forme juridique Société anonyme de droit public
Action Euronext (PROX)
Slogan Infiniment proche
Siège social Bruxelles
Drapeau de Belgique Belgique
Direction Dominique Leroy
Actionnaires Proximus Group
Activité Opérateur de télécommunications
Produits téléphonie mobile, transfert de données mobile, télévision mobile, internet mobile, etc.
Société mère Groupe Proximus
Sociétés sœurs BICS, Skynet, Tango
Filiales Scarlet
Site web www.proximus.be

Proximus est un opérateur de télécommunications mobile belge entre 1994 et 2006, puis une marque commerciale de Belgacom. En 2010, la société Proximus est absorbée par Belgacom. Depuis 2014, tous les services de Belgacom sont commercialisés sous la marque Proximus.

Historique

Logo de Proximus en 2006.

Proximus est fondé en 1994 comme coentreprise de Belgacom (75 %) et de Airtouch (25 %). Airtouch fusionnera plus tard avec Vodafone.

La société reprend le réseau analogique MOB2 et est le premier opérateur utilisant la norme GSM en Belgique, d'abord en 8 watts (téléphones fixes de voitures) et ensuite en 2 watts (téléphones portables), uniquement dans la bande 900 MHz. Le réseau MOB2 est démantelé en 1999.

En 2006, Belgacom rachète les 25 % détenus par Vodafone. En décembre 2007, Proximus revendique 4,6 millions de clients et 43,8 % de parts de marché.

L'intégration continue au sein du groupe Belgacom (intégrations des sociétés Belgacom S.A., Belgacom Skynet, Proximus et Telindus) en janvier 2009 avec l'intégration du département Staff & Support dans le groupe Belgacom.

Amende record

En mai 2009, Belgacom Mobile s'est vu sanctionné par une amende record de 66,3 millions d'euros[1] pour abus de position dominante. Une charge qui fera baisser le bénéfice de l'entreprise au premier semestre de 15 % et ce malgré les excellents résultats en chiffre d'affaires (+1,4 % à 2,9 milliards d'euros malgré la crise)[2].

Informations techniques

L'opérateur mobile belge historique utilise désormais le code réseau 206 01 et les bandes de fréquences GSM 900/1800 (GSM 2G) et W-CDMA 2100 (en 3G UTMS).

Le système de cartes prépayées est appelé Pay&Go.

En 2012, Proximus est le premier opérateur à lancer la 4G en Belgique.

En 2016, Proximus couvre 99,7 % de la population en 4G[3].

Opérateurs de réseau mobile virtuel sur le réseau Proximus

Proximus partage son réseau physique avec les opérateurs de réseau mobile virtuel suivants : PostMobile (Bpost), Scarlet Mobile, Dommel Mobile, TMF Mobile (MTV) et IDT Mobile. En 2005, Proximus lance son propre MVNO low-cost, UglyDuck, censé concurrencer Simyo de BASE. Faute de succès, l'offre est supprimée en 2009.

Communication

La chanson Struggle for Pleasure (2001) du compositeur belge Wim Mertens est choisie pour accompagner les publicités de Proximus.

Notes et références

  1. Une amende record pour Proximus - Express.be, 27 mai 2009 (voir archive)
  2. Belgacom : l'amende de Proximus fait plonger le bénéfice net - Trends.be, 31 juillet 2009 (voir archive)
  3. Laurent Redondo Sanchez, « Le réseau 4G de Proximus couvre 99,7% de la population », BeMobile, (consulté le 27 août 2017)

Liens externes