Projection de Fuller

Dymaxion map unfolded-no-ocean.png
Océan planétaire, mis en valeur par ce mode de cartographie
Projection de Fuller sur un icosaèdre (dépliée).
Carte du Monde avec indicateurs de Tissot pour représenter les déformations.
Projection de Fuller en animation.

La projection de Fuller de la Terre est la projection cartographique d’une carte sur la surface d’un polyèdre.

Elle a été créée par Richard Buckminster Fuller, en 1946 pour une projection sur un cuboctaèdre et sur un icosaèdre en 1954. Les 20 triangles peuvent être positionnés différemment, cette carte n’ayant ni haut ni bas.

En anglais, elle est nommée Dymaxion map. Dymaxion est l’acronyme de « dynamic maximum tension » utilisé par Richard Buckminster Fuller pour plusieurs de ses inventions.

Propriétés

Selon Fuller, sa projection présente de nombreux avantages par rapport à d’autres projections.

  • Elle présente moins de déformations notamment par rapport aux projection de Mercator et de Peters.
  • Elle ne présente pas de biais culturel, le Nord n’est pas en haut, ni le Sud en bas.
  • Elle représente les continents de la Terre sous la forme d'une île unique dans un océan unique.

Mais on pourrait envisager plusieurs découpages différents. Par exemple plutôt que de relier l'Eurasie et l'Amérique par l'Océan Arctique on pourrait découper la carte au niveau de l'Atlantique Nord et relier ainsi l'Afrique et l'Amérique Latine.

Voir aussi

  • La Terre de Kepler à Fuller, Jean-Philippe Deledicq et André Deledicq, 2005, Les éditions du Kangourou, dépliant, 8 pages, (ISBN 978-2-87694-134-2).

Liens internes

Liens externes