Producteur musical

Le producteur musical ou producteur exécutif est la personne (physique ou morale) qui finance l'enregistrement d'une musique, et se rémunère sur son exploitation.

Historique

Depuis la deuxième moitié du XXe siècle, les producteurs sont de plus en plus des entrepreneurs.

Depuis les années 2000, la démocratisation des home studios et de la musique assistée par ordinateur diminue les coûts de productions. De plus, internet permet la diffusion mondiale et la vente en ligne. Ce contexte encourage le développement de l'autoproduction et l'apparition des net labels. Cette nouvelle forme de distribution est critiquée par les majors, Pascal Nègre expliquant l'importance d'« accompagner l'artiste »[1].

Description

Le producteur de musique prend à sa charge le financement de la production d'un disque (enregistrement, identité visuelle)[2]. Il est ainsi propriétaire des « bandes » et se rémunère grâce aux recettes de leur exploitation (vente, diffusion, etc.)[3].

Typiquement, les responsabilités qui lui sont attribuées sont :

Types de productions

Le producteur peut être un label discographique qui prend donc également en charge l'édition et la distribution des enregistrements[3].

L'« autoproduction » désigne le cas où le producteur est l'auteur-compositeur-interprète lui-même.

Notes et références

  1. « Pascal Nègre défend les maisons de disques contre l'autoproduction », sur numerama.com, (consulté le 21 mars 2015)
  2. « Producteur de Musique, ça veut dire quoi ? », Up For Music,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Les acteurs du business de la musique », Audiofanzine,‎ (lire en ligne)
  4. a, b et c « Distinction entre producteur exécutif et producteur artistique », sur Swissperform (consulté le 19 octobre 2017)

Voir aussi

Lien externe