Prix national de littérature d'enfance et de jeunesse (Espagne)

(Redirigé depuis Prix national de Littérature infantile et juvénile (Espagne))
Prix national de littérature d'enfance et de jeunesse
Nom original Premio Nacional de Literatura infantil y juvenil
Prix remis 20 000 euros[1]
Description Prix récompensant la meilleure œuvre littéraire infantile et juvénile écrite par un espagnol, dans l'une des langues d'Espagne, et pour laquelle la première édition a eu lieu l'année avant la remise de la récompense.
Organisateur Ministère de la Culture d'Espagne
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Date de création 1978
Dernier récipiendaire Antonio García Teijeiro 
Site officiel www.mcu.es/

Le prix national de littérature d'enfance et de jeunesse (en espagnol : Premio Nacional de Literatura infantil y juvenil, ou de son nom complet Premios Nacionales de Literatura en la modalidad Literatura infantil y juvenil), est un prix national de littéraire d'Espagne qui est attribué chaque année par le ministère espagnol de la Culture à un auteur espagnol pour la meilleure œuvre littéraire infantile et juvénile écrite par un espagnol, dans l'une des langues en Espagne, et pour laquelle la première édition a eu lieu l'année avant la remise de la récompense. Le prix est doté de 20 000 euros.

Prix national de littérature d'enfance et de jeunesse (Espagne)

Sommaire

Histoire

Lauréats

Andreu Martín, lauréat en 1989.
Elvira Lindo, lauréat en 1998.

Ce prix a été décerné depuis sa création en 1978 sans interruption[2], et les œuvres sont en castillan, sauf mention :

  • 1978 – Montserrat del Amo  (1927-), pour El nudo
  • 1979 – Fernando Martínez Gil (1956-), pour El río de los castores
  • 1980 – Juan Farias  (1935-2011), pour Algunos niños, tres perros y más cosas
  • 1981 – Alfonso Martínez-Mena  (1928-2010), pour La tierra de nadie
  • 1982 – Carlos Murciano  (1931-), pour El mar sigue esperando
  • 1983 – Josep Vallverdú  (1923-), pour Saberut i Cua-Verd — écrit en catalan.
  • 1984Ana María Matute (1925-2014), pour Sólo un pie descalzo
  • 1985 – Joan Manuel Gisbert  (1949-), pour El museo de los sueños
  • 1986 – Paco Martín  (1949-), pour Das cousas de Ramón Lamote — écrit en galicien.
  • 1987Carmen Conde (1907-1996), pour Canciones de nana y desvelo
  • 1988 – Gabriel Janer  (1931-), pour Tot quant veus és el mar — écrit en catalan.
  • 1989Andreu Martín (1949-) et Jaume Ribera  (1953-), pour No demanis llobarro fora de temporada — écrit en catalan.
  • 1990 – Pep Albanell  (1945-), pour La rosa de Sant Jordi — écrit en catalan.
  • 1991 – Fernando Lalana (1958-), pour Morirás en Chafarinas
  • 1992 – Carmen Vázquez-Vigo  (1923-), pour Un monstruo en el armario
  • 1993 – José María Merino  (1941-), pour No soy un libro
  • 1994 – Gabriel Janer  (1940-), pour Han cremat el mar — écrit en catalan.
  • 1995 – Xabier P. Docampo  (1946-), pour Cando petan na porta pola noite — écrit en galicien.
  • 1996 – Fina Casalderrey  (1951-), pour O misterio dos fillos de Lúa — écrit en galicien.
  • 1997Emili Teixidor i Viladecàs (1932-2012), pour L'amiga més amiga de la formiga Piga
  • 1998Elvira Lindo (1962-), pour Los trapos sucios (de Manolito Gafotas)[3]
  • 1999 – Vicente Muñoz Puelles  (1948-), pour Óscar y el león de Correos[4]
  • 2000 – Emilio Pascual  (1948-), pour Días de Reyes Magos[5]
  • 2001 – Miguel Fernández-Pacheco  (1944-), pour Verdadera historia del perro Salomón[6]
  • 2002Miquel Desclot (1952-), pour Més música, Mestre![7] — écrit en catalan.
  • 2003Mariasun Landa (1949-), pour Kokodriloa ohe azpian[8] — écrit en basque.
  • 2004Gustavo Martín Garzo (1948-), pour Tres cuentos de hadas[9]
  • 2005Antonio Rodríguez Almodóvar (1941-), pour El bosque de los sueños[10]
  • 2006Fernando Marías Amondo (1958-), pour Cielo abajo [11]
  • 2007Jordi Sierra i Fabra (1947-), pour Kafka y la muñeca viajera[12]
  • 2008 – Agustín Fernández Paz  (1947-), pour O único que queda é o amor[13] — écrit en galicien.
  • 2009 – Alfredo Gómez Cerdá  (1951-), pour Barro de Medellín[14]
  • 2010 – Eliacer Cansino  (1954-), pour Una habitación en Babel[15]
  • 2011 – Maite Carranza  (1958-), pour Palabras envenenadas[16]
  • 2012 - Laura Gallego García (1977-), pour Donde los árboles cantan[17]
  • 2013 - César Mallorquí  (1953-), pour La isla de Bowen[18]
  • 2014 - Diego Arboleda  (1976-), pour Prohibido leer a Lewis Carroll[19]
  • 2015 - Ledicia Costas  (1979-), pour [20]
  • 2016 - Alejandro Palomas, pour Un hijo[21]
  • 2017 - Antonio García Teijeiro , pour Poemar o mar — écrit en galicien.

Prix décerné par langue

  • Castillan : 28
  • Catalan : 6
  • Galicien : 4
  • Basque : 1

Notes et références

  1. (es) María Teresa Lizaranzu Perinat, « Convocation aux Prix Nationaux de Littérature », sur mcu.es, (consulté le 4 octobre 2013)
  2. (es) « Premios Nacionales de Literatura / Modalidad Literatura infantil y juvenil - Premiados », sur mcu.es (consulté le 7 octobre 2013)
  3. (es) Fietta Jarque, « Elvira Lindo gana el Premio Nacional de Literatura Infantil por "Los trapos sucios" », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  4. (es) Ferran Bono, « Muñoz Puelles gana el Premio Nacional de Literatura Infantil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  5. (es) El Pais, « Emilio Pascual gana el Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  6. (es) El Pais, « Fernández-Pacheco gana el Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  7. (es) Diverses agences, « Miquel Desclot, premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  8. (es) Maribel Martin, « Mariasun Landa gana el Nacional de Literatura Juvenil con una obra en euskera », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  9. (es) Diverses agences, « Gustavo Martín Garzo, Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil 2004 », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  10. (es) Diverses agences, « Antonio Rodríguez Almodóvar, Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  11. (es) « Fernando Marías Amondo, Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil 2006, por Cielo abajo », sur elcultural.es, (consulté le 7 octobre 2013)
  12. (es) Diverses agences, « El barcelonés Jordi Sierra gana el Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  13. (es) EFE, « Agustín Fernández, Premio Nacional de Literatura Infantil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  14. (es) El Pais, « Gómez Cerdá gana el Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  15. (es) Santiago Belausteguigoitia, « Eliacer Cansino gana el Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil con 'Una habitación en Babel' », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  16. (es) Lourdes Morgades, « Maite Carranza, Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  17. (es) El Pais, « Laura Gallego, Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  18. (es) El Pais, « César Mallorquí logra el Nacional de Literatura Infantil y Juvenil », sur elpais.com, (consulté le 23 novembre 2013)
  19. (es) ABC, « Diego Arboleda, Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil por «Prohibido leer a Lewis Carroll» », sur abc.es, (consulté le 19 octobre 2013)
  20. (es) « Ledicia Costas, Premio Nacional de Literatura Infantil y Juvenil 2015 », sur EFE (consulté le 7 novembre 2015).
  21. (es) « Alejandro Palomas, Premio Nacional de Literatura Infantil 2016 », sur revistababar.com.