Prix René-Goscinny

Remise du prix René-Goscinny à l'auteur français Emmanuel Guibert en présence des auteurs Hermann et Cosey grands prix de la ville d'Angoulême 2016 et 2017 au Festival d'Angoulême 2017.

Le prix René-Goscinny est un prix de bande dessinée français récompensant un auteur de bande dessinée pour la qualité de ses scénarios. Remis lors du festival d'Angoulême, il a connu plusieurs formules depuis sa création en 1988.

Histoire du prix

Le prix René-Goscinny a été créé en hommage au scénariste français René Goscinny par Gilberte Goscinny, sa veuve, et l'éditeur Guy Vidal afin de récompenser un jeune auteur de bande dessinée francophone pour la qualité de ses scénarios[1]. D'abord décerné sporadiquement (1988 et 1992), il est remis régulièrement de 1995 à 2008 lorsqu'Anne Goscinny, fille de René, organise le prix en collaboration avec le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême et Le Journal du dimanche. Le prix est alors au début du mois de décembre afin d'encourager un jeune scénariste ayant publié moins de trois albums[2]. Le lauréat reçoit un trophée et un chèque (5 000 euros en 2008, soit le prix francophone le plus richement doté) au cours de la cérémonie du Festival d'Angoulême de janvier suivant. Chloé Cruchaudet a été la dernière lauréate de cette formule en 2008.

À l'occasion de la commémoration des 40 ans de la disparition de René Goscinny, le Festival International de la Bande Dessinée et l’Institut René Goscinny, fonds de dotation créé fin 2016 présidé par Anne Goscinny, ont souhaité rendre hommage au célèbre scénariste et remettre à l’honneur le Prix René-Goscinny[1]. Le prix est décerné par un jury à un jeune scénariste ou à un scénariste confirmé pour l’ensemble de son œuvre pour valoriser le travail des scénaristes de bande dessinée. Une exposition organisée avec le soutien de l'Institut René Goscinny est entièrement consacré au lauréat l’année suivante dans le cadre de la programmation officielle du Festival. 

Le trophée

Jusqu'en 2008, le trophée était une sculpture en bronze de 46 cm de hauteur réalisée par l'auteur de bande dessinée Philippe Druillet en collaboration avec le fondeur Umberto Figini. En 2017, à l'occasion de la relance du prix René-Goscinny, c'est l'artiste français Robert Combas qui a eu l'honneur de créer le trophée, une œuvre d’art originale en bronze figurant un assemblage de lettres qui forment le mot « SCÉNARIO » [1].

Les lauréats

NB : il n'y a pas eu de remise du prix en 1989, 1990, 1991, 1993 et 1994.

Les jurys

Jury 2017

Jury 2008

Jury 2007

Jury 2006

Jury 2005

Jury 2004

Jury 2003

Jury 2002

Jury 2001

Jury 2000

  • Anne Goscinny
  • Philippe Druillet, auteur de bande dessinée
  • Yves Poinot, président du Festival d'Angoulême
  • Jérôme Béglé, journaliste à Paris Match
  • Michel-Édouard Leclerc, chef d'entreprise
  • Gilles Medioni, journaliste à L'Express
  • Marie-Pierre Larivée, journaliste à l'AFP
  • Frank Margerin, auteur de bande dessinée
  • Christian Desbois, galeriste

Jury 1999

Jury 1998

Jury 1997

Jury 1996

Jury 1995

Jury 1992

Jury 1988

Notes et références

  1. a b et c Didier Pasamonik, « 44e Festival de la BD d’Angoulême : une programmation resserrée par des temps difficiles — La liste des nominés. », sur actuabd.com, (consulté le 11 décembre 2016).
  2. « Le prix Goscinny 2008 sur bandedessinée.info », (consulté le 22 avril 2009)
  3. « Le Prix René-Goscinny 2019 à Pierre Christin », sur Tout en BD,
  4. La Rédaction, « Prix en rafale pour des albums de bande dessinée », La Croix,‎
  5. « Article sur le Prix Goscinny 2008 sur livreshebdo.fr », (consulté le 22 avril 2009)

Annexes

Bibliographie

Article connexe

Liens externes