Prix Hugo

Prix Hugo
Image associée à la récompense
Logo du prix Hugo.

Nom original Hugo Award
Prix remis Prix Hugo
Description Récompense les meilleures œuvres de science-fiction ou de fantasy
Organisateur World Science Fiction Society
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1953
Site officiel www.thehugoawards.org

Le prix Hugo (Hugo Award, officiellement intitulé Science Fiction Achievement Award jusqu'en 1992) est un prix littéraire américain créé en 1953 et décerné chaque année aux meilleures œuvres de science-fiction et de fantasy de l'année écoulée. Le nombre de catégories récompensées a évolué au fil du temps, à mesure que la science-fiction et la fantasy se sont étendues à de nouveaux médias tels que le cinéma et la télévision. Les lauréats sont élus par un collège de fans membres de la World Science Fiction Society et reçoivent leur trophée en forme de fusée lors de la World Science Fiction Convention (Worldcon) annuelle. Le nom du prix rend hommage à Hugo Gernsback, fondateur d'un des premiers magazines de science-fiction américains, Amazing Stories.

Le prix Hugo est considéré comme l'une des récompenses les plus prestigieuses pour la science-fiction et la fantasy. Si la compétition est ouverte aux œuvres du monde entier, ce sont cependant presque toujours des œuvres de langue anglaise sorties aux États-Unis qui sont récompensées.

En plus des prix Hugo, des prix Retro Hugos sont remis rétrospectivement lors d'une convention se tenant 50, 75 ou 100 ans après une convention n'ayant pas décerné de prix Hugo. Le prix John Wood Campbell du meilleur nouvel écrivain est remis lors de la cérémonie des prix Hugo même s'il n'en est pas officiellement un.

Historique

La première convention mondiale de science-fiction, la World Science Fiction Convention (Worldcon), a lieu le à New York[1]. Mais il faut attendre la 11e convention se tenant à Philadelphie en 1953 pour qu'un prix soit officiellement décerné pour la première fois. Après que la 12e convention ait décidé de ne pas donner de prix en 1954, la remise de prix devient définitivement partie intégrante de la Worldcon à partir de la 13e convention organisée à Cleveland en 1955. Si le prix est officiellement nommé Annual Science Fiction Achievement Award, il est surnommé par tous « prix Hugo », en hommage au premier éditeur d'un magazine de science-fiction, Hugo Gernsback. Ce surnom finira par devenir son nom officiel en 1992[2],[3],[4].

Les lauréats sont désignés par un collège de fans de science-fiction et de fantasy avec pour système de vote un scrutin uninominal majoritaire à un tour. Par la suite, de nouvelles règles de vote sont mises en place avec l'instauration de deux tours en 1959 et l'obligation d'être adhérent à la World Science Fiction Society (WSFS) en 1963. Une constitution est adoptée cette même année[5].

En 1967, les catégories meilleur écrivain amateur et meilleur artiste amateurs sont ajoutées[6], puis l'année suivante la catégorie meilleur roman court[7]. En 1972, le prix du meilleur magazine est remplacé par celui du meilleur éditeur professionnel[8]. En 1980, la catégorie du meilleur livre non-fictif ou apparenté est ajoutée[9], suivi par celle du meilleur magazine semi-professionnel en 1984[10].

En 1983, les membres de l'Église de Scientologie sont encouragés à voter pour le roman Terre champ de bataille par L. Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie. Mais le campagne échoue, le roman ne faisant pas partie des nommés[11]. L'opération est répétée en 1987 pour le roman Mission Terre de Hubbard avec cette fois plus de succès, mais il ne reçoit pas le prix[12].

En 1996, le prix Retro Hugo est créé pour récompenser des œuvres publiées 50, 75 ou 100 ans auparavant, lorsqu'une World Science Fiction Convention a eu lieu mais qu'aucun prix Hugo n'y a été décerné[13].

Si les statuts de la World Science Fiction Society autorisent expressément les œuvres de fantasy à concourir pour les prix Hugo, dans les faits, jusque dans les années 2000, la majeure partie des prix ont été remportés par des œuvres de science-fiction. Ainsi, en 2001, lorsque le roman de fantasy Harry Potter et la Coupe de feu écrit par J. K. Rowling remporte le prestigieux prix du meilleur roman, une partie de la communauté fait part de son fort mécontentement,[15]. Depuis, d'autres œuvres de fantasy ont remporté le prix avec moins de controverses, comme American Gods par Neil Gaiman en 2002, Paladin des âmes par Lois McMaster Bujold en 2004 et Jonathan Strange et Mr Norrell par Susanna Clarke en 2005. Une autre controverse éclate en 2004 lorsque le prix de la meilleure présentation dramatique (format court) est donné à une animation de Gollum aux MTV Movie Awards face à des épisodes de séries télévisées plus classiques.

En 2003, le prix de la meilleure présentation dramatique est divisé en deux catégories : format long et format court[16]. En 2007, le prix du meilleur éditeur connaît le même sort[17]. En 2009, le prix de la meilleure histoire graphique fait son apparition en tant que catégorie additionnelle avant de devenir permanent en 2012[18]. En 2012, c'est le prix du meilleur podcast amateur qui est créé avant d'être pérennisé dans les années suivantes.

En 2015, le prix Hugo se retrouve menacé par les actions de deux groupes américains d'extrême droite : les néo-conservateurs Sad Puppies (chiots tristes) et les suprémacistes blancs Rabid Puppies (chiots enragés). Au terme d'une campagne de votes concertés, ces derniers parviennent à faire intégrer dans les sélections finales de plusieurs catégories des auteurs jugés conformes à leur vision de la science-fiction tels que Brad R. Torgersen  et Theodore Beale . Cet événement met en lumière un clivage sur les évolutions politiques du monde de la science-fiction, entre une vision traditionnelle conservatrice, incarnée par le space opera militariste et sexiste, et une vision actuelle plus progressiste. Finalement, à la suite d'une très forte mobilisation en réaction à ce qui est appelé le Puppygate (une augmentation de la participation de près de 60 % par rapport à 2014), aucun des nommés soutenus par les Puppies n'obtient de prix[19],[20],[21].

Afin d'empêcher un petit groupe bien organisé d'influencer les nominations du prix, comme les Puppies en 2015, la World Science Fiction Society qui organise le prix Hugo décide de modifier le système de vote. Les nouvelles règles sont proposées en 2015, ratifiées en 2016 et appliquées pour la première fois en 2017. Le nouveau système, surnommé « E Pluribus Hugo », est basé sur le vote alternatif[22],[23].

En 2017, le prix de la meilleure série littéraire est créée comme catégorie additionnelle avant de devenir permanente l'année suivante[24].

Processus de vote

Sont éligibles au prix Hugo les œuvres de science-fiction, de fantasy et d'horreur publiées pour la première fois dans l'année précédant la cérémonie (c'est-à-dire au cours de l'année 2017 pour la cérémonie de 2018). Elles sont éligibles quel que soit leur langue, leur pays d'origine, leur format (papier ou électronique pour les romans) et leur type de distribution (maison d'édition ou autopublication pour les romans). Cependant, puisqu'une grande majorité des votants est anglophone, les œuvres publiées dans une autre langue sont de nouveau éligibles après leur première traduction en anglais. De la même manière, puisqu'une majorité des votants sont américains, les œuvres publiées à l'étranger sont de nouveau éligibles après leur première publication aux États-Unis, à condition qu'elles n'aient pas déjà été nommées auparavant[25],[26].

Les votants au prix Hugo sont les membres de la World Science Fiction Society (WSFS), la société organisatrice de la World Science Fiction Convention. Le fait que l'adhésion, ouverte à tous, soit payante (une quarantaine d'euros en 2016) permet de s'assurer dans une certaine mesure que seuls les véritables amateurs de science-fiction ou de fantasy votent, en limitant l'accès aux personnes extérieures menant des campagnes de votes de connivence[26].

Le processus de nomination est surnommé « E Pluribus Hugo » (De plusieurs, un Hugo). Pour chaque catégorie, les votants proposent une liste de cinq candidats maximum entre janvier et mars. Un seul point est alors divisé équitablement entre les candidats de la liste. Tous les candidats proposés par les votants sont ensuite classés en fonction du nombre de points obtenus. Les deux candidats ayant le moins de points sont comparés : celui qui a été proposé le moins de fois est éliminé de toutes les listes des votants. Le processus est alors répété avec les candidats restants autant de fois nécessaire jusqu'à obtenir six finalistes. Ces derniers, s'ils l'acceptent, sont révélés au public en avril et deviennent les nommés au prix Hugo[27],[28],[29].

Le processus de vote est basé sur le système du vote alternatif avec pour objectif de trouver le candidat qui fait le plus consensus parmi les votants. Pour chaque catégorie, les votants classent les six nommés par ordre de préférence avant juillet. Il est possible de classer « Pas de récompense » si l'on pense que tout ou partie des nommés ne méritent pas de recevoir le prix Hugo. On compte le nombre de fois où chaque nommé est classé premier de la liste. Si l'un d'eux obtient la majorité des voix, il est élu ; sinon, on supprime des listes le nommé qui a recueilli le moins de voix. On rajoute ensuite au précédent comptage le second choix des listes où le nommé éliminé était classé premier. Le processus est répété autant de fois nécessaire jusqu'à ce qu'un nommé obtienne la majorité des voix. Finalement, on vérifie que plus de votants ont placé le nommé arrivé en tête avant « Pas de récompense » que l'inverse pour pouvoir le désigner comme vainqueur. Le même processus est utilisé pour déterminer les places suivantes[27].

Catégories de récompenses

Récompenses actuelles

La World Science Fiction Convention décerne chaque année des prix Hugo dans dix-sept catégories[25],[30].

  • Meilleur roman (Best Novel) – depuis 1953
  • Meilleur roman court (Best Novella) – depuis 1968
  • Meilleure nouvelle longue (Best Novelette) – depuis 1955
  • Meilleure nouvelle courte (Best Short Story) – depuis 1955
  • Meilleure série littéraire (Best Series) – depuis 2017
  • Meilleur livre non-fictif ou apparenté (Best Related Work) – depuis 1980
  • Meilleure histoire graphique (Best Graphic Story) – depuis 2009
  • Meilleure présentation dramatique - Format long (Best Dramatic Presentation - Long form) – depuis 2003
  • Meilleure présentation dramatique - Format court (Best Dramatic Presentation - Short form) – depuis 2003
  • Meilleur éditeur - Format long (Best Editor - Long form) – depuis 2007
  • Meilleur éditeur - Format court (Best Editor - Short form) – depuis 2007
  • Meilleur artiste professionnel (Best Professional Artist) – depuis 1955
  • Meilleur magazine semi-professionnel (Best Semiprozine) – depuis 1984
  • Meilleur magazine amateur (Best Fanzine) – depuis 1955
  • Meilleur écrivain amateur (Best Fan Writer) – depuis 1967
  • Meilleur artiste amateur (Best Fan Artist) – depuis 1967
  • Meilleur podcast amateur (Best Fancast) – depuis 2012

Chaque année, la World Science Fiction Convention peut également remettre un prix Hugo additionnel. D'autres récompenses sont décernées lors de la cérémonie des prix Hugo mais ne sont pas considérés comme tels : le prix John Wood Campbell du meilleur nouvel écrivain (John W. Campbell Award for Best New Writer) remis chaque année depuis 1973, et le prix spécial (Special Award) remis irrégulièrement par le comité d'organisation[25],[30].

Récompenses passées

Plusieurs catégories ont été soit supprimées soit divisées en plusieurs nouvelles catégories : Meilleure présentation dramatique (Best Dramatic Presentation) de 1958 à 2002, Meilleur éditeur professionnel (Best Professional Editor) de 1973 à 2006, Meilleur magazine (Best Magazine) de 1953 à 1972, et Meilleur travail artistique (Best Original Artwork) de 1992 à 1996[30].

D'autres catégories n'ont existé que le temps d'une cérémonie : Meilleur illustrateur (Best Interior Illustrator) en 1953, Meilleur artiste de couverture (Best Cover Artist) en 1953, Meilleur fan (#1 Fan Personality) en 1953, Meilleur article factuel (Excellence in Fact Articles) en 1953, Meilleur nouvel artiste (Best New Author) en 1953 et 1956, Meilleur écrivain de magazine (Best Feature Writer) en 1956, Meilleur critique littéraire (Best Book Reviewer) en 1956, Meilleur magazine professionnel américain (Best American Professional Magazine) et Meilleur magazine professionnel britannique (Best British Professional Magazine) en 1957, Meilleur fan (Outstanding Actifan) en 1958, Meilleur publicateur (Best Publisher) en 1964 et 1965, Meilleure série de tous les temps (Best All-time Series) en 1966, et Meilleur site web (Best Web Site) en 2002 et 2005[30].

Liste des cérémonies

Prix Hugo

La cérémonie des prix Hugo se déroule chaque année lors de la convention annuelle de science-fiction World Science Fiction Convention. Cette dernière a lieu vers la fin du mois d'août dans une ville des États-Unis différente chaque année. Parfois, la convention se délocalise à l'étranger comme au Royaume-Uni, en Allemagne, au Canada, en Australie, aux Pays-Bas, au Japon, en Finlande ou en Irlande.

Éditions des cérémonies du prix Hugo[31],[32]
Édition Date Convention Worldcon Lieu Maître de cérémonie
1re 5 au Worldcon 11 Philadelphie États-Unis Isaac Asimov
2e 2 au Clevention Cleveland Anthony Boucher
3e au NyCon II New York Robert Bloch
4e 6 au Loncon I Londres Royaume-Uni John Wyndham
5e au Solacon South Gate États-Unis Anthony Boucher
6e 4 au Detention Détroit Isaac Asimov et Robert Bloch
7e 3 au Pittcon Pittsburgh Isaac Asimov
8e 2 au Seacon Seattle Harlan Ellison
9e au Chicon III Chicago Wilson Tucker
10e au Discon I Washington D.C. Isaac Asimov
11e 4 au Pacificon II Oakland Anthony Boucher
12e 27 au Loncon II Londres Royaume-Uni Tom Boardman
13e 1 au Tricon Cleveland États-Unis Isaac Asimov
14e au NyCon 3 New York Harlan Ellison
15e au Baycon Oakland Robert Silverberg
16e au St. Louiscon Saint-Louis Harlan Ellison
17e 20 au Heicon '70 Heidelberg Allemagne John Brunner
18e 2 au Noreascon I Boston États-Unis Robert Silverberg
19e 1 au L.A.Con I Los Angeles Robert Bloch
20e au Torcon II Toronto Canada Lester del Rey
21e au Discon II Washington D.C. États-Unis Andrew J. Offutt
22e Aussiecon One Melbourne Australie John Bangsund 
23e 2 au MidAmeriCon Kansas City États-Unis Wilson Tucker
24e 2 au SunCon Miami Beach Robert Silverberg
25e IguanaCon II Phoenix Francis Busby
26e au Seacon '79 Brighton Royaume-Uni Bob Shaw
27e au Noreascon Two Boston États-Unis Robert Silverberg
28e 3 au Denvention Two Denver Edward Bryant
29e 2 au Chicon IV Chicago Marta Randall
30e 1 au ConStellation Baltimore Jack L. Chalker
31e au L.A.Con II Anaheim Robert Bloch
32e 22 au Aussiecon Two Melbourne Australie Marc Ortleib
33e au ConFederation Atlanta États-Unis Bob Shaw
34e au Conspiracy '87 Brighton Royaume-Uni Brian Aldiss
35e 1 au Nolacon II La Nouvelle-Orléans États-Unis Mike Resnick
36e au Noreascon 3 Boston Frederik Pohl
37e 23 au ConFiction La Haye Pays-Bas Chelsea Quinn Yarbro
38e au Chicon V Chicago États-Unis Marta Randall
39e 3 au MagiCon Orlando Spider Robinson
40e 2 au ConFrancisco San Francisco Guy Gavriel Kay
41e 1 au ConAdian Winnipeg Canada Barry B. Longyear
42e 24 au Intersection Glasgow Royaume-Uni Diane Duane et Peter Morwood 
43e L.A. Con III Anaheim États-Unis Connie Willis
44e au LoneStarCon 2 San Antonio Neal Barrett Jr. 
45e BucConeer Baltimore Charles Sheffield
46e Aussiecon Three Melbourne Australie Michael Jordan
47e Chicon 2000 Chicago États-Unis Harry Turtledove
48e The Millennium Philcon Philadelphie Esther Friesner
49e ConJosé San José Tad Williams
50e Torcon 3 Toronto Canada Spider Robinson
51e Noreascon 4 Boston États-Unis Neil Gaiman
52e Interaction Glasgow Royaume-Uni Paul J. McAuley et Kim Newman
53e L.A. Con IV Anaheim États-Unis Connie Willis
54e Nippon 2007 Yokohama Japon George Takei et Nozomi Ohmori
55e Denvention 3 Denver États-Unis Wil McCarthy
56e Anticipation Montréal Canada Julie Czerneda 
57e Aussiecon 4 Melbourne Australie Garth Nix
58e Renovation Reno États-Unis Jay Lake et Ken Scholes
59e Chicon 7 Chicago John Scalzi
60e LoneStarCon 3 San Antonio Paul Cornell
61e Loncon 3 Londres Royaume-Uni Justina Robson et Geoff Ryman
62e Sasquan Spokane États-Unis David Gerrold et Tananarive Due 
63e MidAmeriCon II Kansas City Pat Cadigan
64e Worldcon 75 Helsinki Finlande Karen Lord 
65e Worldcon 76 San José États-Unis John Picacio 
66e Worldcon 77 Dublin Irlande

Retro Hugo

Les Retro Hugo sont des récompenses remises 50, 75 ou 100 ans après une World Science Fiction Convention lors de laquelle aucun prix Hugo n'a été décerné. La cérémonie des Retro Hugo se déroule lors de la même convention que la cérémonie des prix Hugo de l'année.

Éditions des cérémonies du Retro Hugo[31]
Édition Date Convention Worldcon Lieu Maître de cérémonie
1939 Loncon 3 Londres Royaume-Uni Mary Robinette Kowal et Robert Shearman 
1941 MidAmeriCon II Kansas City États-Unis Mariss Pelot et Kevin Roche
1943 Worldcon 76 San José États-Unis -
1946 L.A. Con III Anaheim États-Unis -
1951 The Millennium Philcon Philadelphie États-Unis -
1954 Noreascon 4 Boston États-Unis Bob Eggleton et Peter Weston

Trophée

Le trophée représente une fusée stylisée à quatre ailettes posée sur un socle. La fusée est constituée d'un alliage de zinc et d'aluminium, recouvert d'une couche de cuivre, d'une couche de nickel et enfin d'une couche de chrome. Elle est haute de 33 cm, large de 6 cm et a une masse de 1,4 kg. Son design actuel est l'œuvre de Peter Weston qui a redessiné en 1984 la forme originale créée par Jack McKnight et Ben Jason en 1953. Ces derniers s'étaient inspirés des bouchons de radiateur des voitures américaines. La fusée a été fabriquée selon divers processus au cours des années, mais depuis 1984 elle est réalisée par Peter Weston avec le procédé du moulage en coquille par gravité[33],[34],[35].

Si le design de la fusée est le même depuis 1984, celui du socle varie chaque année. Le comité d'organisation de la World Science Fiction Convention décide de sa forme, allant des plus simples formes géométriques aux plus travaillées représentant des scènes de science-fiction. Par exemple, en 1992, la base comporte des pièces d'un portique du centre spatial Kennedy de la NASA, et en 1994, elle contient des pièces d'une fusée spatiale canadienne qui est allée dans l'espace[33],[34].

Palmarès

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du site officiel du prix Hugo[36] et de la Science Fiction Awards Database[37].

Années 1930

1939

Les prix ont été décernés en 2014 dans le cadre des prix Retro Hugo.

Années 1940

Sommaire :

1941

Les prix ont été décernés en 2016 dans le cadre des prix Retro Hugo.

1943

Les prix ont été décernés en 2018 dans le cadre des prix Retro Hugo.

1946

Les prix ont été décernés en 1996 dans le cadre des prix Retro Hugo.

Années 1950

Sommaire :

1951

Les prix ont été décernés en 2001 dans le cadre des prix Retro Hugo.

1953

1954

Les prix ont été décernés en 2004 dans le cadre des prix Retro Hugo.

1955

1956

1957

1958

1959

Années 1960

Sommaire :

1960

1961

1962

1963

1964

1965

1966

1967

1968

1969

Années 1970

Sommaire :

1970

1971

1972

1973

1974

1975

1976

1977

1978

1979

Années 1980

Sommaire :

1980

1981

1982

1983

1984

1985

1986

1987

1988

  • Roman : Élévation (The Uplift War) par David Brin
  • Roman court : Œil pour œil  (Eye for Eye) par Orson Scott Card
  • Nouvelle longue : Petites bufflesses, voulez-vous sortir ce soir ?  (Buffalo Gals, Won't You Come Out Tonight) par Ursula K. Le Guin
  • Nouvelle courte : Mes nuits chez Harry  (Why I Left Harry's All-Night Hamburgers) par Lawrence Watt-Evans 
  • Livre non-fictif : Michael Whelan's Works of Wonder par Michael Whelan
  • Autres formats : Watchmen, écrit par Alan Moore, dessiné par Dave Gibbons
  • Présentation dramatique : Princess Bride (The Princess Bride), réalisé par Rob Reiner, écrit par William Goldman
  • Éditeur professionnel : Gardner R. Dozois
  • Artiste professionnel : Michael Whelan
  • Magazine semi-professionnel : Locus, édité par Charles N. Brown 
  • Magazine amateur : Texas SF Inquirer, édité par Pat Mueller
  • Écrivain amateur : Mike Glyer 
  • Artiste amateur : Brad W. Foster 
  • Prix John Wood Campbell : Judith Moffett 
  • Prix spécial : The Science Fiction Oral History Association

1989

Années 1990

Sommaire :

1990

1991

  • Roman : Miles Vorkosigan (The Vor Game) par Lois McMaster Bujold
  • Roman court : Le Vieil Homme et son double  (The Hemingway Hoax) par Joe Haldeman
  • Nouvelle longue : La Manamouki (The Manamouki) par Mike Resnick
  • Nouvelle courte : Les Ours découvrent le feu  (Bears Discover Fire) par Terry Bisson
  • Livre non-fictif : Comment écrire de la Fantasy et de la Science-fiction (How to Write Science Fiction and Fantasy) par Orson Scott Card
  • Présentation dramatique : Edward aux mains d'argent (Edward Scissorhands), réalisé par Tim Burton, écrit par Caroline Thompson et Tim Burton
  • Éditeur professionnel : Gardner R. Dozois
  • Artiste professionnel : Michael Whelan
  • Magazine semi-professionnel : Locus, édité par Charles N. Brown 
  • Magazine amateur : Lan's Lantern , édité par George Laskowski
  • Écrivain amateur : David Langford
  • Artiste amateur : Teddy Harvia 
  • Prix John Wood Campbell : Julia Ecklar 
  • Prix spécial : Andrew I. Porter  pour des années d'excellence à éditer Science Fiction Chronicle
  • Prix spécial : Elst Weinstein pour avoir commencé et continué le prix Hogus, l'anti-Hugo

1992

1993

  • Roman : Un feu sur l'abîme (A Fire Upon the Deep) par Vernor Vinge et Le Grand Livre (The Doomsday Book) par Connie Willis (ex æquo)
  • Roman court : Bernacle Bill le spatial (Barnacle Bill the Spacer) par Lucius Shepard
  • Nouvelle longue : La Révolution des casse-noisettes  (The Nutcracker Coup) par Janet Kagan 
  • Nouvelle courte : Même Sa Majesté  (Even the Queen) par Connie Willis
  • Livre non-fictif : A Wealth of Fable : An informal history of science fiction in the 1950s par Harry Warner Jr. 
  • Présentation dramatique : l'épisode Lumière intérieure de Star Trek : La Nouvelle Génération (Star Trek: The Next Generation), écrit par Morgan Gendel  et Peter Allan Fields , réalisé par Peter Lauritson 
  • Éditeur professionnel : Gardner R. Dozois
  • Artiste professionnel : Don Maitz 
  • Œuvre d'art originale : Dinotopia par James Gurney
  • Magazine semi-professionnel : Science Fiction Chronicle, édité par Andrew I. Porter 
  • Magazine amateur : Mimosa, édité par Dick Lynch et Nicki Lynch
  • Écrivain amateur : David Langford
  • Artiste amateur : Peggy Ranson
  • Prix John Wood Campbell : Laura Resnick 
  • Prix spécial : Takumi Shibano  pour avoir fait le lien entre des cultures et des nations dans le domaine de la science-fiction et de la fantasy

1994

1995

1996

1997

1998

1999

Années 2000

Sommaire :

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

  • Roman : Rainbows End (Rainbows End) par Vernor Vinge
  • Roman court : A Billion Eves par Robert Reed
  • Nouvelle longue : L'Épouse du djinn (The Djinn's Wife) par Ian McDonald
  • Nouvelle courte : Impossible Dreams  par Tim Pratt 
  • Livre non-fictif ou apparenté : James Tiptree, Jr.: The Double Life of Alice B. Sheldon par Julie Phillips 
  • Présentation dramatique (format long) : Le Labyrinthe de Pan (El laberinto del fauno), écrit et réalisé par Guillermo del Toro
  • Présentation dramatique (format court) : l'épisode La Cheminée des temps de Doctor Who, écrit par Steven Moffat, réalisé par Euros Lyn
  • Éditeur de nouvelles : Gordon Van Gelder 
  • Éditeur de romans : Patrick Nielsen Hayden 
  • Artiste professionnel : Donato Giancola
  • Magazine semi-professionnel : Locus, édité par Charles N. Brown , Kirsten Gong-Wong et Liza Groen Trombi
  • Magazine amateur : Science-Fiction Five-Yearly édité par Lee Hoffman , Geri Sullivan et Randy Byers
  • Écrivain amateur : David Langford
  • Artiste amateur : Frank Wu 
  • Prix John Wood Campbell : Naomi Novik

2008

2009

Années 2010

Sommaire :

2010

2011

  • Roman : Black-out / All Clear (Blackout/All Clear) par Connie Willis
  • Roman court : The Lifecycle of Software Objects  par Ted Chiang
  • Nouvelle longue : The Emperor of Mars par Allen Steele
  • Nouvelle courte : For Want of a Nail par Mary Robinette Kowal
  • Livre non-fictif ou apparenté : Chicks Dig Time Lords: A Celebration of Doctor Who by the Women Who Love Ut, édité par Lynne M. Thomas  et Tara O’Shea
  • Histoire graphique : Girl Genius, Volume 10: Agatha Heterodyne and the Guardian Muse, écrit par Kaja Foglio  et Phil Foglio, dessiné par Phil Foglio, couleurs par Cheyenne Wright
  • Présentation dramatique (format long) : Inception, scénarisé et réalisé par Christopher Nolan
  • Présentation dramatique (format court) : les épisodes La Pandorica s'ouvre, première partie et La Pandorica s'ouvre, deuxième partie de Doctor Who, écrits par Steven Moffat, réalisés par Toby Haynes 
  • Éditeur de nouvelles : Sheila Williams 
  • Éditeur de romans : Lou Anders 
  • Artiste professionnel : Shaun Tan
  • Magazine semi-professionnel : Clarkesworld Magazine , édité par Neil Clarke , Cheryl Morgan , Sean Wallace  et Kate Baker
  • Magazine amateur : The Drink Tank, édité par Christopher J. Garcia et James Bacon
  • Écrivain amateur : Claire Brialey
  • Artiste amateur : Brad W. Foster 
  • Prix Campbell : Lev Grossman

2012

2013

2014

  • Roman : La Justice de l'ancillaire (Ancillary Justice) par Ann Leckie
  • Roman court : Equoid par Charles Stross
  • Nouvelle longue : The Lady Astronaut of Mars par Mary Robinette Kowal
  • Nouvelle courte : The Water That Falls on You from Nowhere  par John Chu 
  • Livre non-fictif ou apparenté : We Have Always Fought: Challenging the Women, Cattle and Slaves Narrative  par Kameron Hurley 
  • Histoire graphique : Time, écrit et dessiné par Randall Munroe
  • Présentation dramatique (format long) : Gravity, scénarisé par Alfonso Cuarón et Jonás Cuarón, réalisé par Alfonso Cuarón
  • Présentation dramatique (format court) : l'épisode Les Pluies de Castamere de Game of Thrones, scénarisé par David Benioff et D. B. Weiss, réalisé par David Nutter
  • Éditeur de nouvelles : Ellen Datlow 
  • Éditeur de romans : Ginjer Buchanan 
  • Artiste professionnel : Julie Dillon 
  • Magazine semi-professionnel : Lightspeed , édité par John Joseph Adams , Rich Horton et Stefan Rudnicki
  • Magazine amateur : A Dribble of Ink, édité par Aidan Moher
  • Podcast amateur : SF Signal Podcast , présenté par Patrick Hester
  • Écrivain amateur : Kameron Hurley 
  • Artiste amateur : Sarah Webb
  • Prix Campbell : Sofia Samatar 

2015

  • Roman : Le Problème à trois corps (The Three-Body Problem) par Liu Cixin
  • Roman court : prix non décerné
  • Nouvelle longue : The Day The World Turned Upside Down par Thomas Olde Heuvelt 
  • Nouvelle courte : prix non décerné
  • Livre non-fictif ou apparenté : prix non décerné
  • Histoire graphique : Miss Marvel (Kamala Khan), Volume 1: No Normal, écrit par G. Willow Wilson, dessiné par Adrian Alphona et Jake Wyatt
  • Présentation dramatique (format long) : Les Gardiens de la Galaxie, scénarisé par James Gunn et Nicole Perlman, dirigé par James Gunn
  • Présentation dramatique (format court) : l'épisode Capitulation sans condition de Orphan Black, scénarisé par Graeme Manson , dirigé par John Fawcett 
  • Éditeur de nouvelles : prix non décerné
  • Éditeur de romans : prix non décerné
  • Artiste professionnel : Julie Dillon 
  • Magazine semi-professionnel : Lightspeed , édité par John Joseph Adams , Rich Horton, Stefan Rudnicki, Wendy N. Wagner et Christie Yant
  • Magazine amateur : Journey Planet, édité par James Bacon, Chris Garcia, Alissa McKersie, Colin Harris et Helen Montgomery
  • Podcast amateur : Galactic Suburbia Podcast, présenté par Alisa Krasnostein, Alexandra Pierce et Tansy Rayner Roberts 
  • Écrivain amateur : Laura J. Mixon 
  • Artiste amateur : Elizabeth Leggett
  • Prix Campbell : Wesley Chu 

2016

  • Roman : La Cinquième Saison (The Fifth Season) par N. K. Jemisin
  • Roman court : Binti  par Nnedi Okorafor
  • Nouvelle longue : Pékin origami  (Folding Beijing) par Hao Jingfang
  • Nouvelle courte : Cat Pictures Please  par Naomi Kritzer 
  • Livre non-fictif ou apparenté : prix non décerné
  • Histoire graphique : Sandman : Ouverture, écrit par Neil Gaiman, dessiné par J. H. Williams III
  • Présentation dramatique (format long) : Seul sur Mars, scénarisé par Drew Goddard, dirigé par Ridley Scott
  • Présentation dramatique (format court) : l'épisode AKA Fais-moi un sourire de Jessica Jones, scénarisé par Jamie King, Scott Reynolds  et Melissa Rosenberg, dirigé par Michael Rymer
  • Éditeur de nouvelles : Ellen Datlow 
  • Éditeur de romans : Sheila E. Gilbert
  • Artiste professionnel : Abigail Larson
  • Magazine semi-professionnel : Uncanny Magazine , édité par Lynne M. Thomas , Michael Damian Thomas, Michi Trota, Erika Ensign et Steven Schapansky
  • Magazine amateur : File 770 , édité par Mike Glyer 
  • Podcast amateur : prix non décerné
  • Écrivain amateur : Mike Glyer 
  • Artiste amateur : Steve Stiles 
  • Prix Campbell : Andy Weir

2017

Photo d'un large groupe de personnes sur une scène.
Participants de la cérémonie des prix Hugo 2017.
  • Roman : La Porte de cristal (The Obelisk Gate) par N. K. Jemisin
  • Roman court : Every Heart a Doorway par Seanan McGuire
  • Nouvelle longue : The Tomato Thief  par Ursula Vernon 
  • Nouvelle courte : Seasons of Glass and Iron  par Amal El-Mohtar 
  • Série littéraire : Saga Vorkosigan par Lois McMaster Bujold
  • Livre non-fictif ou apparenté : Words Are My Matter: Writings About Life and Books par Ursula K. Le Guin
  • Histoire graphique : Monstress , Volume 1 : L'Éveil, écrit par Marjorie Liu, dessiné par Sana Takeda
  • Présentation dramatique (format long) : Premier contact, scénarisé par Eric Heisserer, réalisé par Denis Villeneuve
  • Présentation dramatique (format court) : l'épisode L'Éveil du Leviathan de The Expanse, scénarisé par Mark Fergus et Hawk Ostby, dirigé par Terry McDonough
  • Éditeur de nouvelles : Ellen Datlow 
  • Éditeur de romans : Liz Gorinsky 
  • Artiste professionnel : Julie Dillon 
  • Magazine semi-professionnel : Uncanny Magazine , édité par Lynne M. Thomas , Michael Damian Thomas, Michi Trota, Julia Rios, Erika Ensign et Steven Schapansky
  • Magazine amateur : Lady Business, édité par Clare, Ira, Jodie, KJ, Renay et Susan
  • Podcast amateur : Tea and Jeopardy, présenté par Emma Newman et Peter Newman 
  • Écrivain amateur : Abigail Nussbaum
  • Artiste amateur : Elizabeth Leggett
  • Prix Campbell : Ada Palmer

2018

  • Roman : Les Cieux pétrifiés (The Stone Sky) par N. K. Jemisin
  • Roman court : All Systems Red  par Martha Wells
  • Nouvelle longue : The Secret Life of Bots par Suzanne Palmer
  • Nouvelle courte : Welcome to your Authentic Indian Experience™ par Rebecca Roanhorse
  • Série littéraire : Cycle de Chalion (World of the Five Gods) par Lois McMaster Bujold
  • Livre non-fictif ou apparenté : No Time to Spare: Thinking About What Matters par Ursula K. Le Guin
  • Histoire graphique : Monstress , Volume 2: La Quête, écrit par Marjorie Liu, dessiné par Sana Takeda
  • Présentation dramatique (format long) : Wonder Woman, scénarisé par Allan Heinberg, histoire par Zack Snyder, Allan Heinberg et Jason Fuchs, réalisé par Patty Jenkins
  • Présentation dramatique (format court) : l'épisode Le Dilemme du tramway de The Good Place, scénarisé par Josh Siegal et Dylan Morgan, dirigé par Dean Holland 
  • Éditeur de nouvelles : Lynne M. Thomas  et Michael Damian Thomas
  • Éditeur de romans : Sheila E. Gilbert
  • Artiste professionnel : Sana Takeda
  • Magazine semi-professionnel : Uncanny Magazine , édité par Lynne M. Thomas , Michael Damian Thomas, Michi Trota et Julia Rios ; podcast produit par Erika Ensign et Steven Schapansky
  • Magazine amateur : File 770 , édité par Mike Glyer 
  • Podcast amateur : Ditch Diggers, présenté par Mur Lafferty  et Matt Wallace
  • Écrivain amateur : Sarah Gailey
  • Artiste amateur : Geneva Benton
  • Prix Campbell : Rebecca Roanhorse

Notes et références

  1. (en) « The History of the World Science Fiction Convention (Worldcon) », sur starburstmagazine.com (consulté le 19 mai 2018).
  2. (en) « Introduction », sur le site du prix Hugo (consulté le 19 mai 2018).
  3. (en) « Hugo Awards », sur sf-encyclopedia.com (consulté le 22 mai 2018).
  4. (en) M. Keith Booker, Historical Dictionary of Science Fiction in Literature, Rowman & Littlefield, , 434 p. (ISBN 9780810878846, lire en ligne).
  5. (en) « A Short History of the Hugo Awards Process », sur le site du prix Hugo (consulté le 19 mai 2018).
  6. (en) « 1967 Hugo Awards », sur le site du prix Hugo (consulté le 24 mai 2018).
  7. (en) « 1968 Hugo Awards », sur le site du prix Hugo (consulté le 24 mai 2018).
  8. (en) « 1973 Hugo Awards », sur le site du prix Hugo (consulté le 19 mai 2018).
  9. (en) « 1980 Hugo Awards », sur le site du prix Hugo (consulté le 17 mai 2018).
  10. (en) « 1984 Hugo Awards », sur le site du prix Hugo (consulté le 17 mai 2018).
  11. (en) « In which the Sad Puppies prove to be more powerful than L. Ron Hubbard », sur scottedelman.com, (consulté le 17 mai 2018).
  12. (en) Andrew Liptak, « Gaming the System: The 1987 Hugo Awards », sur kirkusreviews.com, (consulté le 17 mai 2018).
  13. (en) « What are Retro-Hugos? », sur le site du prix Hugo (consulté le 17 mai 2018).
  14. (en) Corey Adwar, « George R.R. Martin’s 2001 Loss To J.K. Rowling Is Still A Sore Subject », sur le site de Business Insider, (consulté le 18 mai 2018).
  15. (en) « 2003 Hugo Awards », sur le site du prix Hugo (consulté le 16 mai 2018).
  16. (en) « 2007 Hugo Awards », sur le site du prix Hugo (consulté le 16 mai 2018).
  17. (en) Torsten Adair, « The 2017 Hugo Awards: No Dogs Allowed », sur comicsbeat.com, (consulté le 16 mai 2018).
  18. Xavier Eutrope et Damien Leloup, « Comment un groupe conservateur a pris le contrôle d'un des plus grands prix de la science-fiction », sur le site du Monde, (consulté le 16 mai 2018).
  19. Hubert Prolongeau, « Hugo Awards : le plus grand prix de SF menacé par des groupes d'extrême droite », sur le site de Télérama, (consulté le 16 mai 2018).
  20. « Les « Sad Puppies » n’auront pas les Hugo Awards, prix littéraires de science-fiction », sur le site du Monde, (consulté le 16 mai 2018).
  21. (en) « The Hugo Awards – What’s New in 2017 », sur le site du prix Hugo (consulté le 28 avril 2018).
  22. (en) Kevin Murnane, « Here Is The Complete List Of Finalists For The 2017 Hugo Awards », sur le site de Forbes, (consulté le 17 mai 2018).
  23. (en) Ross Johnson, « The Best Series Hugo Is the Hardest Decision on the Ballot », sur le site de Barnes & Noble, (consulté le 16 mai 2018).
  24. a, b et c (en) « Hugo Award Categories », sur le site du prix Hugo (consulté le 22 avril 2018).
  25. a et b (en) « Hugo Award FAQ », sur le site du prix Hugo (consulté le 29 avril 2018).
  26. a et b (en) « The Voting System », sur le site du prix Hugo (consulté le 28 avril 2018).
  27. (en) « The Hugo Awards – What’s New in 2017 », sur le site du prix Hugo (consulté le 28 avril 2018).
  28. (en) « Introduction », sur le site du prix Hugo (consulté le 29 avril 2018).
  29. a, b, c et d (en) « Hugo Awards Winners By Category », sur le site de la Science Fiction Awards Database (consulté le 22 avril 2018).
  30. a et b (en) « Hugo Awards by Year », sur le site du prix Hugo (consulté le 23 avril 2018).
  31. (en) « Hugo Awards Winners By Year », sur le site de la Science Fiction Awards Database (consulté le 23 avril 2018).
  32. a et b (en) « Hugo Award Trophies », sur le site du prix Hugo (consulté le 26 avril 2018).
  33. a et b (en) « Hugo Award Specifications », sur le site du prix Hugo (consulté le 26 avril 2018).
  34. (en) « Making Hugos », sur le site du prix Hugo (consulté le 26 avril 2018).
  35. Site officiel du prix Hugo.
  36. Site de la Science Fiction Awards Database.
  37. Brian Aldiss a reçu une plaque en tant que vice-champion.
  38. Judy-Lynn del Rey est décédée avant la convention. Son mari Lester del Rey a décliné le prix.

Annexes

Articles connexes

Liens externes