Prix Georges-Goyau

Prix Georges-Goyau

L'actuel prix Georges-Goyau est un prix de l'Académie française constitué en 1994 par regroupement des fondations Georges Goyau, René Petiet et Toutain. Il est remis annuellement à l’auteur d’un ouvrage d'histoire locale. L'ancien prix Georges Goyau, avant regroupement des fondations, était un prix biennal, créé en 1945[1].

Lauréats

Liste non exhaustive

  • 1956 : abbé Ferdinand Renaud, Michel Le Nobletz
  • 1966 : chanoine Jean Leflon, Eugène de Mazenod
  • 1994 : Bernard Vogler
  • 1994 : Louis Fruchard, Les Quatre guerres à Châtillon-sur-Sèvre, capitale de la Vendée militaire, Editions du Choletais, 1992
  • 2003 : Jean-Louis Kupper et Bruno Demoulin, Histoire de la principauté de Liège, de l’an mille à la Révolution
  • 2004 : Henri Pigaillem, Les Grandes Heures de l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, Beauchesne
  • 2006 : Michel Vergé-Franceschi, Pasquale Paoli, un Corse des Lumières, Fayard
  • 2007 : Jean-Pierre Blay, Les Princes et les jockeys, Atlantica
  • 2008 : Jean-Louis Biget, Hérésie et inquisition dans le midi de la France, Picard
  • 2009 : Pierre-Jean Souriac, Une guerre civile. Affrontements religieux et militaires dans le Midi toulousain (1562-1596), Seyssel, Champ Vallon, 2008
  • 2011 : Ludovic Frobert, Les Canuts ou la démocratie turbulente : Lyon 1831-1834, Tallandier, 2009

Voir aussi

Notes et références

  1. (fr) « Prix n’étant plus attribués », sur www.academie-francaise.fr