Prison d'État de San Quentin

Prison d'État de San Quentin

Prison d'État de San Quentin
image illustrative de l’article Prison d'État de San Quentin
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 37° 56′ 15″ nord, 122° 29′ 21″ ouest

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Prison d'État de San Quentin

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Prison d'État de San Quentin
Fonctionnement
Opérateur California Department of Corrections and Rehabilitation
La chambre à gaz à la prison de San Quentin

La prison d'État de San Quentin (San Quentin State Prison en anglais) est une prison d'État de Californie (États-Unis), gérée par le California Department of Corrections and Rehabilitation, située à Point San Quentin au nord de San Francisco, dans le comté de Marin.

La prison de San Quentin, établie sur 1,78 km2 (432 acres ou 178 hectares), est la seule qui soit habilitée à appliquer la peine de mort en Californie, ainsi le couloir de la mort pour les hommes et la chambre d'exécution s’y trouve. Cette dernière est en fait l'ancienne chambre à gaz qui fut reconvertie pour les exécutions par injection létale.
Le couloir de la mort pour les femmes est situé dans Central California Women's Facility (CCWF) à Chowchilla[1].

Historique

Ouverte en juillet 1852, elle est la plus ancienne prison californienne. Elle a été construite par les détenus eux-mêmes alors qu'ils étaient logés sur le navire Waban pendant les travaux. San Quentin a abrité des détenus masculins et féminins jusqu'en 1933, date à partir de laquelle ces dernières furent transférées à la nouvelle prison de Tehachapi.

C'est également dans ses murs que le gang suprémaciste blanc Aryan Brotherhood (Fraternité aryenne) a été créé en 1967[2].

Le 24 février 1969, Johnny Cash y joua devant des détenus. Le concert fut enregistré sur disque et filmé par la chaîne de télévision Granada TV.

Il a été imité en 2003 par Metallica, qui y a également enregistré le clip vidéo de St. Anger.


Personnes enfermées

  • Caryl Chessman y fut exécuté le .
  • Mack Ray Edwards s'y suicide le .
  • Bobby Beausoleil, de la « Manson's Family », y fut incarcéré.
  • Stanley Tookie Williams, cofondateur du gang des Crips, exécuté le 13 décembre 2005.
  • Hans Reiser, le créateur du système de fichier journalisé ReiserFS.
  • Alejandro Avila, exécuté 2005.
  • Lawrence Bittaker, tueur en série.
  • Vincent Brothers, exécuté 2007.
  • Albert Greenwood Brown,
  • David Carpenter (tueur),
  • Dean Carter, exécuté 1985.
  • Douglas Clark, condamné à mort en 1982.
  • Kevin Cooper, exécuté 1985.
  • Tiequon Cox, condamné à mort en 1986.
  • Richard Allen Davis, condamné à mort en 2006.
  • Skylar Deleon, condamné à mort en 2006.
  • Scott Erskine, condamné à mort en 2004.
  • John Famalaro, condamné à mort en 1997.
  • Richard Farley, condamné à mort en 1992.
  • Wayne Adam Ford, condamné à mort en 2006.
  • Ryan Hoyt, condamné à mort en 2003.
  • Phillip Carl Jablonski, condamné à mort en 1991.
  • Randy Kraft, condamné à mort en 1989.
  • Gunner Lindberg, condamné à mort en 1997.
  • Timothy Joseph McGhee, condamné à mort en 2009.
  • Michael Morales, condamné à mort en 1983.
  • Charles Ng, condamné à mort en 1999.
  • Scott Peterson, condamné à mort en 2005.
  • Cleophus Prince Jr., condamné à mort en 1993.
  • Joe Remiro, condamné à vie en 1975.
  • Ramon Salcido, condamné à mort en 1990.
  • Morris Solomon Jr., condamné à mort en 1992.
  • Cary Stayner, condamné à mort en 2002.
  • William Suff, condamné à mort en 1995.
  • Chester Turner, condamné à vie en 1993.
  • Marcus Wesson, condamné à mort en 2005.
  • David Westerfield, condamné à mort en 2003.
  • Harvey Glatman, exécuté 1959.

Notes et références

  1. "History of Capital Punishment in California." California Department of Corrections and Rehabilitation. Consulté le 16 août 2010.
  2. Fiche de l'Aryan Brotherhood sur le site de l'administration pénitentiaire de Floride.