Primelles

Primelles
Église Saint-Laurent de Primelles, XIIe siècle.
Église Saint-Laurent de Primelles, XIIe siècle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement de Bourges
Canton de Chârost
Intercommunalité Communauté de communes Fercher - Pays florentais
Maire
Mandat
Michel Bonnet
2014-2020
Code postal 18400
Code commune 18188
Démographie
Population
municipale
253 hab. (2014 en diminution de 0,39 % par rapport à 2009)
Densité 9,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 55′ 43″ nord, 2° 12′ 43″ est
Altitude Min. 133 m
Max. 173 m
Superficie 26,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Primelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Primelles

Primelles est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie

Le territoire communal est traversé par le sentier de grande randonnée de pays de la Champagne berrichonne

Localisation

Histoire

La communauté de Primelles traverse une grave crise démographique au début du XVIIIe siècle, puisqu’elle passe de 43 feux en 1709 à 34 en 1726, soit une perte d’un habitant sur cinq environ[1]. L’hiver de 1709-1710 notamment cause de nombreuses pertes, ainsi que la grande canicule de 1719 (qui tua beaucoup par dysenterie)[2].

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter. 1944 - 1960 Octave ROGER

1960 - 1965 Marcel DESDIONS 1965 - 1989 Maxime JARRY 1989 - 1993 Paulette PRÉVOST 1993 - 1994 Martine CAPUTO

mars 1994 en cours
(au 27 septembre 2014)
Michel Bonnet[3] DVD Retraité Fonction publique

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2014, la commune comptait 253 habitants[Note 1], en diminution de 0,39 % par rapport à 2009 (Cher : -0,24 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
301 292 310 352 435 444 417 425 487
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
489 558 606 533 511 488 484 522 502
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
505 476 477 383 396 371 355 342 325
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
363 336 302 264 247 261 257 249 253
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références

  1. Olivier Zeller, « Changement agraire et récession démographique : la première enquête Orry (1730). L'exemple de l'élection d'Issoudun », Annales de démographie historique 2/2007 (n° 114), p. 169
  2. Zeller, op. cit., p. 145 et 153
  3. Liste des maires du Cher et appartenance des communes aux cantons sur le site de la préfecture (consulté le 27 septembre 2014).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  8. « Église Saint-Laurent », notice no PA00096869, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes

  • Primelles sur le site de l'Institut géographique national