Première période de taïfas

Royaumes de taïfas en 1037.
Royaumes de taïfas en 1080.

La première période de taïfas (arabe : [mulūk aṭ-ṭawā'if] ملوك الطوائف les royaumes des factions) (espagnol : Reinos de taifa) est une période de l'histoire d'Al-Andalus située entre la chute du Califat de Cordoue et la conquête almoravide.

Datation : 1039-1094 (achèvement de la conquête almoravide)

Chefs marquants : Al-Mutamid Ibn Abbad, le roi de Séville

Prise en main des Almoravides depuis le Maghreb, à compter de 1086, et conquête à partir de 1090.

Royaumes de taïfas

Situation en 1060, découlant de la chute du califat de Cordoue :

  • 13 minuscules, telles des cités-État
  • 10 de taille moyenne, dont une elle-même morcelée (taïfa de Séville)
  • 2 grandes

Bilan : explosion en 25 potentats distincts.

  • Les territoires les plus étendus :
  • Cités-taïfa liées à la taïfa de Séville, (ouest de Gibraltar et Portugal sud)
    - instauration de la dynastie des Abbadides
    • Huelva y la Isla de Saltres
    • Taïfa de Mertola 
    • Taïfa de Silves
    • Santa Maria del Algarbe

Souverains

Les reyes de Taifas ou Taifat ("rois des factions" ou "Rois des régions" en castillan, de l'arabe Moulouk el Tawaïfou Mulûk al-Tawâif) sont des roitelets qui régnèrent en Espagne sur une trentaine de principautés musulmanes souvent éphémères qui se succédèrent entre 1009 et 1091 à l'époque des taïfas, puis périodiquement, dans le califat omeyyade de Cordoue et au-delà.

Parmi ces dynasties citons :

Adversaires contemporains

Article détaillé : Espagnes médiévales.

Encore en position d'infériorité à la chute du Califat, les chrétiens vont tailler la Couronne de Castille sur les terres reconquises.

2 grands et 9 petits avant 1037.

  • Catalogne hors Pyrénées
    • Comté d'Ampurias
    • Comté de Barcelone
    • Comté de Cerdagne (Cerdenya, puigcerdá)

Les 6 derniers sont assimilables aux comtés catalans.

Notes géographiques

  • La Frontera va de Oporto à l'Ouest (Atlantique), jusqu'à Tarragone, à l'Est (Méditerranée).

Bibliographie

  • Burckhardt Titus, La civilización hispano-árabe, Alianza Editorial, 1999, traduit de l'allemand au castillan, (ISBN 84-206-7951-8)

Voir aussi