Première bataille de l'aéroport de Donetsk

Première bataille de l'aéroport de Donetsk
Description de cette image, également commentée ci-après

Vue de l'aéroport de Donetsk en avril 2014.

Informations générales
Date 26 -
(1 jour)
Lieu Aéroport international de Donetsk, Ukraine
Issue Victoire loyaliste ukrainienne
Belligérants
Drapeau de l'Ukraine Ukraine Flag of the Donetsk Republic (Organisation).svg République populaire de Donetsk
Forces en présence
Troupes aéroportées et soutien de la force aérienne ukrainienne 200 hommes[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7]
Pertes
aucune 33 à 50 tués[8]
43 blessés[1]
2 civils tués[8]

Guerre du Donbass

Batailles

Euromaïdan (21 novembre 2013 au 22 février)

Révolution de février (18-23 février)

Crise de Crimée (26 février au 28 mars)

Guerre du Donbass (depuis le 6 avril 2014)
Siège de Sloviansk (12 avril au 5 juillet) · 1re bataille Aéroport de Donetsk (26-27 mai) · Attaque du Vol 17 Malaysia Airlines (17 juillet) · Offensive de Donetsk (21 juillet à mi-août) · 1ers combats de Marioupol (août-septembre) · Siège d'Ilovaïsk (10 août - 2 septembre) · Prise aéroport Donetsk (28 sept. au 21 janvier 2015) · 2es combats de Marioupol (janvier 2015) · Bataille de Debaltseve
Coordonnées 48° 04′ 30″ nord, 37° 43′ 32″ est

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Donetsk

(Voir situation sur carte : Oblast de Donetsk)
Première bataille de l'aéroport de Donetsk

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

(Voir situation sur carte : Ukraine)
Première bataille de l'aéroport de Donetsk

La première bataille de l'aéroport de Donetsk est une confrontation entre des groupes insurgés séparatistes liés à la République populaire de Donetsk et les forces gouvernementales ukrainiennes qui a éclaté à l'aéroport international de Donetsk le 26 mai 2014, dans le cadre du conflit qui touche actuellement l'est de l'Ukraine à la suite de la révolution de Maïdan de 2013-2014.

Contexte

Le 15 avril, le président par intérim ukrainien Oleksandr Tourtchynov déclare que l'opération anti-terroriste contre les séparatistes pro-russes a débuté à Donetsk[9]. Plus tôt, des manifestants et des insurgés pro-russes avaient pris le contrôle de nombreux bâtiments publics, de villes et territoires de la région. Dans la ville de Donetsk elle-même, ainsi que dans d'autres villes du Donbass, de nombreux bâtiments du gouvernement étaient tombés sous le contrôle séparatiste. L'aéroport international de Donetsk n'est toutefois pas revendiqué par les séparatistes.

Événements

Le 26 mai 2014, alors que 200 insurgés pro-russes se sont emparés du terminal de l'aéroport[1], ont exigé le retrait des troupes gouvernementales de la région[10] et ont bloqué la route menant à l'aéroport, des combats menés par l'aviation (Su-25, Mig-29) et des unités aéroportées ukrainiennes (débarquées d'hélicoptères Mi-24) contre les insurgés russophones de la république populaire de Donetsk autoproclamée provoquent des dizaines de morts civils et d'insurgés pro-russes. La garde nationale d'Ukraine avait auparavant envoyé un ultimatum aux séparatistes leur demandant de se rendre, refusé par ces derniers[11],[12]. Un hélicoptère d'attaque (Mi-24) détruit un canon anti-aérien sous contrôle séparatiste[13]. Des camions avec des renforts séparatistes ont été vus se dirigeant vers l'aéroport[14]. Dans la soirée, la situation reste incertaine alors que les insurgés mènent une contre-attaque[15] et que des tirs sporadiques sont toujours entendus durant la nuit.

Le lendemain, à la fois les dirigeants ukrainien et russe confirment que les forces ukrainiennes de Kiev ont repris l'aéroport[16], mais en milieu de matinée des tirs de mitrailleuses pouvaient encore être entendus sur l'une des routes principales menant à l'aéroport où les séparatistes avaient construit des barricades d'autodéfense[17],[18]. Le maire de Donetsk exhorte tous les habitants à rester chez eux[19].

Pendant les combats, le Palais des sports Droujba, domicile de l'équipe de la Ligue continentale de hockey HC Donbass, est saccagé par des hommes armés pro-russes qui pillent l'arène avant de détruire des équipements de surveillance et d'y mettre le feu[16],[20].

Dans les jours suivant la bataille, la colère envers le gouvernement ukrainien augmente de la part de certains résidents locaux. Selon un habitant, beaucoup de gens pensent à se joindre à l'insurrection si les opérations militaires du gouvernement continuent[21]. Des combats sporadiques se poursuivent, avec au moins un insurgé tué dans une fusillade le 29 mai, et six séparatistes tués le 31 mai, après avoir tenté de récupérer les corps de leurs camarades sur le site de la bataille de l'aéroport[22].

L'aéroport, fortement endommagé et fermé depuis ces affrontements, est le théâtre à nouveau le 11 juillet 2014 peu de temps après la victoire des forces de Kiev à Slaviansk de nouveaux combats. Des séparatistes attaquent l'aéroport, mais sont repoussés par les forces gouvernementales ukrainiennes[23],[24],[25] et des combats à l'artillerie lourde faisaient rage dans les alentours, alors que l'armée ukrainienne s'est positionnée au sud de Donetsk[26],[27],[28].

Article détaillé : Offensive de Donetsk.

Le 12 juillet, alors que l'armée est aux portes de la ville[29] et que 70 000 habitants fuient la ville[30], 300 soldats ukrainiens déployés dans l'aéroport de Donetsk auraient fait défection selon le leader insurgé Igor Strelkov, mais cette affirmation est jugée comme étant de la propagande par l'armée ukrainienne[31].

Malgré l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu signé à Minsk le 5 septembre 2014, l'aéroport (dernière position tenue par l'armée ukrainienne dans la région) reste actuellement le théâtre d'échange de tirs, faisant des dizaines de morts, les rebelles accusant les unités ukrainiennes stationnées à l'aéroport de bombarder Donetsk.

Bilan et pertes

Le maire de Donestk Alexandre Loukiantchenko estime le nombre de morts dans les affrontements s'élève à quarante tués, la quasi-totalité d'entre eux étant insurgés séparatistes, mais aussi deux civils[32]. La morgue de la ville a donné un bilan de 33 insurgés et deux civils[8]. Quarante-trois séparatistes ont également été blessés[1]. Les dirigeants séparatistes Alexandre Borodaï et Denis Pouchiline font porter nombre de morts à 100, la moitié étant des insurgés et l'autre moitié des civils dans une tentative pour pousser la Russie d'intervenir[33],[34],[35],[36]. Les responsables ukrainiens n'ont rapporté aucune perte[16],[33],[37]. 15-35 des insurgés auraient été tués dans un seul incident où deux camions transportant des combattants blessés de l'aéroport ont été ciblés soit par des frappes aériennes ou soit dans une embuscade RPG[33],[37]. Trente-quatre des insurgés tués étaient des ressortissants russes et leurs corps ont été rendus à la Russie[38],[39] (Rostov-sur-le-Don).

Parmi les morts du côté pro-russe se trouvent d'anciennes troupes aéroportées russes du 45e régiment de forces spéciales[39], des anciens combattants de la guerre soviétique en Afghanistan[39], et le champion de kick-boxing Nikolaï Leonov qui était originaire de Dniepropetrovsk[40].

Implication tchétchène

Il a été affirmé et plus tard confirmé que quelques militaires tchétchènes (cinq ou six hommes) sont venus à Donetsk pour combattre aux côtés des insurgés[5]. Bien que Ramzan Kadyrov ait nié les avoir envoyés à Donetsk[41], un combattant tchétchène a affirmé que celui-ci leur avait donné l'ordre d'aller en Ukraine[5].

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Battle of Donetsk Airport » (voir la liste des auteurs).
  1. a, b, c et d Shaun Walker, « Ukraine says it controls Donetsk airport after fighting leaves dozens dead », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  2. « Meet the Russian Orthodox Army, Ukrainian Separatists' Shock Troops », NBC News,‎ (lire en ligne)
  3. « Pro-Russian forces in Ukraine turn on each other with rebel militia arresting rival groups and removing their flags from check-points », The Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  4. « Volunteers or paid fighters? The Vostok Battalion looms large in war with Kiev », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  5. a, b et c (en) Courtney Weaver, « Chechens join pro-Russians in battle for east Ukraine », (consulté le 31 mai 2014)
  6. Andrew Roth et Sabrina Tavernisemay, « Russians Revealed Among Ukraine Fighters », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  7. Jeremy Bender, « Chechen Militants Are Now Spreading Chaos in Ukraine », Business Insider,‎ (lire en ligne)
  8. a, b et c Jim Roberts et Christopher Miller, « Ukraine Government Claims Control of Airport; Up to 50 Separatists Are Killed », Mashable,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Ukraine says Donetsk 'anti-terror operation' under way, BBC News, 15 avril 2014
  10. « Ukraine crisis: pro-Russian rebels seize Donetsk airport », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne)
  11. Alastair MacDonald et Yannis Behrakis, « Battle at Donetsk airport; new Ukraine leader says no talks with 'terrorists' », Reuters,‎ (lire en ligne)
  12. Lucy Crossley et Dan Bloom, « Ukraine launches air strike and sends in paratroopers after pro-Russian rebels seize Donetsk airport », The Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  13. « Ukrainian army battles Kremlin-backed separatists in Donetsk; at least one civilian killed in crossfire », Kyiv Post,‎ (lire en ligne)
  14. Nick Paton Walsh et Ralph Ellis, « Ukrainian troops, separatists battle at Donetsk airport », CNN,‎ (lire en ligne)
  15. « Ukraine crisis: Stand-off amid fight for Donetsk airport », BBC News,‎ (lire en ligne)
  16. a, b et c « Fighting rages in eastern Ukraine city, dozens dead », Reuters,‎ (lire en ligne)
  17. « East Ukraine city largely calm after battle, rebels seek Russian help », Worldbulletin,‎ (lire en ligne)
  18. Shaun Walker, « Ukraine says it controls Donetsk airport after fighting leaves dozens dead », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  19. « Ukraine crisis: Dozens reported killed in eastern fighting », CBC News,‎ (lire en ligne)
  20. Mat Babiak, « Pro-Russian Gunmen Loot & Torch HC Donbass Arena », Euromaidan PR,‎ (lire en ligne)
  21. Alec Luhn, « Poroshenko vows to punish rebels who shot down Ukraine helicopter », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  22. Thomas Grove et Gabriela Baczynska, « Six Ukrainian separatists killed around Donetsk airport », Reuters,‎ (lire en ligne)
  23. (en) Ukraine: pro-Russian rebels attack Donetsk airport, The Telegraph, 11 juillet 2014
  24. (en) Ukrainian troops repel militant attack on Donetsk airport, reports say, Los Angeles Times, 11 juillet 2014
  25. (en) BBC: Ukraine forces clash with separatists at Donetsk airport, Kyiv Post, 11 juillet 2014
  26. (fr) Violents combats près de l'aéroport de Donetsk, Lapresse.ca, 11 juillet 2014
  27. (fr) UKRAINE. Les combats font rage autour de Donetsk, Le Nouvel Observateur, 11 juillet 2014
  28. (fr) Ukraine : combats à l'aéroport de Donetsk, Le Figaro, 11 juillet 2014
  29. (fr) Ukraine : la guerre aux portes de Donetsk, Le Figaro, 12 juillet 2014
  30. (fr) Ukraine : des milliers d'habitants fuient Donetsk, Le Point, 12 juillet 2014
  31. (fr) Donetsk: 300 militaires ukrainiens font défection (insurgés), RIA Novosti, 12 juillet 2014
  32. Sabina Zawadzki et Gabriela Baczynska, « Fighting rages in Ukraine eastern city, dozens dead », Reuters,‎ (lire en ligne)
  33. a, b et c « Up to 100 killed in Kiev military op, Donetsk E. Ukraine - anti-govt forces », RT,‎ (lire en ligne)
  34. Vladimir Radyuhin, « Over 100 killed in fierce Kiev onslaught », The Hindu,‎ (lire en ligne)
  35. Peter Leonard, « Dozens dead, morgues overflowing after siege turns one of Ukraine's largest airports into a war zone », National Post,‎ (lire en ligne)
  36. Michael Burnbaum et Fredrick Kunkle, « Ukraine's military retakes airport seized by rebels in Donetsk », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  37. a et b « Donetsk announces mobilization of medical personnel after at least 24 people were killed in attack », Voice of Russia,‎ (lire en ligne)
  38. « Donetsk militants send 34 pro-Russian separatists bodies to Russia – leader », KyivPost,‎ (lire en ligne)
  39. a, b et c Elena Kostyuchenko, « Battle for Donetsk airport: the story of one Russian fighter », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  40. « World champion in kick-boxing is among victims at Donetsk airport », Voice of Russia,‎ (lire en ligne)
  41. « 'Chechens in Donetsk?! I didn't order it, tell me more' – Kadyrov on CNN report », RT, (consulté le 31 mai 2014)