Potterfiction

Le mot potterfiction est un néologisme créé à partir des mots « Potter » et « fiction », et désignant une fanfiction se déroulant dans l'univers fictif de Harry Potter créé par J. K. Rowling.

Sur internet, on peut les retrouver sur des sites classiques de fanfiction comme Fanfiction.net, des communautés LiveJournal, des sites spécialisés de potterfictions, ou encore sur des forums.

Une étude menée en mars 2007 démontre que Harry Potter est le sujet de fanfiction le plus recherché en ligne[1]. La potterfiction la plus commentée de l'histoire, avec plus de 35 000 critiques, est Harry Potter et les Méthodes de la rationalité d'Eliezer Yudkowsky, publiée en 2010.

Origines

Il existe un nombre très important de fanfictions concernant Harry Potter. Cette prééminence exceptionnelle des fictions inspirées par les aventures du jeune sorcier peut être expliquée de plusieurs manières.

Le manque créé par l'attente des livres de Rowling à paraître se fait ressentir fortement chez une bonne partie des lecteurs. Ce manque s'est particulièrement fait ressentir à partir de l'été 2000, à la fin du tome 4, Harry Potter et la Coupe de feu, à cause d'un délai inhabituellement long d'arrivée du tome 5, et parce que le retour de Voldemort changeait du tout au tout les données de l'affrontement. Par ailleurs, on peut affirmer que, jusqu'au tome 3 compris, l'univers de Harry Potter manquait de maturité et de « consistance ». La richesse et la diversité d'éléments apportés par le tome 4 lui donnent cette consistance qui permet un « développement autonome »[réf. nécessaire].

D'autre part, l'inscription dans la durée et l'évolutivité des personnages, qui vieillissent avec les lecteurs, est source d'identification plus grande et donc de transposition des situations de vie ;

La nature même du contexte (école de sorcellerie) incite également à transgresser les règles de manière à explorer les domaines improbables dans un autre ouvrage : voyage temporel, artefacts et pouvoirs exceptionnels, insertion de légendes et mythes d'origines variées (comme le fait d'ailleurs J. K. Rowling).

Caractéristiques

La majeure partie de cette littérature est disponible sur le web, souvent référencée et hébergée sur plusieurs sites, parfois classée en sous-catégories. On retrouve en effet dans les potterfictions les différentes catégories de fanfictions.

Les fictions peuvent se présenter comme une « suite » des premiers tomes de Harry Potter. Elles suivent généralement pour cela le plan habituel des ouvrages de Harry Potter (vacances chez les Dursleys, visite au chemin de Traverseetc.) mais développent parfois des schémas plus novateurs ; à la fin des sept tomes, des Potterfictions racontent la suite de l'histoire, comme l'évolution de la progéniture des personnages principaux de la saga[3].

Elles peuvent également se présenter comme des ajouts par l'inclusion de scènes inédites. Au nombre de celle-ci, on retrouve des potterfictions se déroulant à l'époque des Maraudeurs, voire plus rarement à celle d'Albus Dumbledore, ou se concentrant sur un personnage secondaire de la saga.

Des personnages totalement originaux créés par les fans peuvent y être intégrés, remplissant le plus souvent un rôle clé dans l'histoire. Généralement, la présence de ceux-ci influe sur le dénouement des tomes et offre une nouvelle finalité à la série.

Il existe également des fictions de type UA ou AU (Univers Alternatif ou Alternate Universe en anglais), où des éléments des romans sont ignorés, à plus ou moins grande échelle.

Une autre distinction est classiquement faite entre les romances hétérosexuelles (het) et les romances homosexuelles (slash), comme dans la plupart des fanfictions.

Potterfictions à succès

La potterfiction la plus commentée de l'histoire, avec plus de 35 000 critiques, est Harry Potter et les Méthodes de la rationalité d'Eliezer Yudkowsky, publiée en 2010[4],[5].

En 2007, un web roman sur le personnage de James Potter, intitulé James Potter and the Hall of Elders' Crossing, a été écrit par un animateur en informatique nommé George Lippert. Le livre a été écrit en tant que supplément après Harry Potter et les Reliques de la Mort, et a finalement été approuvé par J. K. Rowling elle-même[6].

Réactions

J. K. Rowling adopte une position globalement positive vis-à-vis de la fanfiction[7]. En 2004, elle a déclaré trouver « très flatteur que les gens aiment autant les personnages »[7]. Cependant, elle aurait également été « alarmée par des informations pornographiques ou sexuellement explicites qui ne sont clairement pas destinées aux enfants », selon son éditeur Neil Blair[8]. Les avocats auraient envoyé une mise en demeure aux sites hébergeant du contenu pour adultes[8].

Références

  1. Gordon Hurd, « Fantastic Fiction », sur Buzzlog, (consulté le 9 août 2019).
  2. Mathilde Loire, « Connaissez vous la fanfiction ? », sur bibliobs.nouvelobs.com, Le Nouvel Observateur, (consulté le 13 juin 2015).
  3. (en) « Harry Potter and the Methods of Rationality », sur Fanfiction.net, (consulté le 9 août 2019).
  4. (en) « Harry Potter and the Methods of Rationality », sur Esr.ibiblio.org, (consulté le 9 août 2019).
  5. (en) « On Eve of James Potter Sequel, Harry Potter fan Fiction Heats up: Unlikely Author Poised to Keep the Story Alive », sur Prweb.com, (consulté le 9 août 2019).
  6. a et b (en) Darren Waters, « Rowling backs Potter fan fiction », sur BBC News, (consulté le 9 août 2019).
  7. a et b (en) « Potter fans produce Potter fiction Popular (1918) », sur Hpana.com, (consulté le 9 août 2019).