Pont grégorien

Pont grégorien
Image illustrative de l'article Pont grégorien
Géographie
Pays Italie
Région Latium
Commune Tivoli
Coordonnées géographiques 41° 57′ 56″ N, 12° 48′ 00″ E
Fonction
Franchit Aniene
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont à arche
Longueur 28 m
Portée principale 20 m
Largeur 6 m
Hauteur environ 10 m
Matériau(x) Pierre
Construction
Construction 1834-1835 et 1944
Concepteur Grégoire XVI
Architecte(s) Clemente Folchi[réf. nécessaire]

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Pont grégorien

Le pont grégorien, en italien ponte gregoriano, est un pont situé à Tivoli qui traverse la rivière Aniene, dans le Latium en Italie. Décidé par le pape Grégoire XVI, dont il prend le nom, il est achevé en 1835.

Historique

Ce pont est la conséquence des nombreuses crues destructrices de l'Aniene que la ville a connues tout au long de son existence et plus particulièrement au début du XIXe siècle. Ainsi en 1826, les eaux de la rivière firent d'importants dommages dans la ville et le pape Grégoire XVI décide en 1832 de la canalisation de la rivière en confiant à l'architecte Clemente Folchi la construction du canal Traforo Gregoriano sous le Mont Catillo[1] permettant de dévier les eaux tombant en chutes violentes aux pieds de la ville et la réalisation de la villa Gregoriana construite à la même époque et accueillant les nouvelles cascades[2]. L'Aniene sera enjambée par un nouvel ouvrage dont l'édification a commencé en 1834[3]. Après un peu moins de deux années de travaux, le pont grégorien est inauguré le par le pape Grégoire XVI[4].

En mai 1944, lors du retrait des troupes allemandes de la ville, le pont est dynamité afin de couper l'accès à l'autre rive de la rivière et la progression des troupes alliés du général Juin. Il sera reconstruit très rapidement la même année[3]. Longtemps interrompues, les eaux de l'Aniene ont été partiellement restaurées ces dernières années[4].

Notes et références

  1. Nouveau canal de l'Anio à Tivoli dans la Bibliothèque universelle de Genéve, éditions A. Cherbuliez, 1837, volume 12, p.115-138.
  2. (it) Italia da scoprire - Viaggio nei centri minori, Touring Club Italiano, éditions Touring, Milan, 1996, p.318.
  3. a et b (it) La sosta del SS. Salvatore presso il ponte Gregoriano sur le site tibursuperbum.it
  4. a et b (it) Ponte Gregoriano - Tivoli sur le site officiel touristique de la Province de Rome.

Annexes

Articles connexes